calcul de parcours
calcul de parcours

Forum/réponse

"Forum Etat des pistes"

Retour vers le forum, cliquez ici !

Attention, évitez tout message diffamatoire et respectez les règles de bonne conduite sur Internet.
Ne confondez pas forum et petites annonces !

Si problème, cliquez sur (appel du modérateur).

 

 

Le sujet : " respect "

 
Un damage super aujourd'hui au crêt monniot mais deux individus et un chien en liberté viennent gacher le travail effectué par des bénévoles, marche sur la piste pendant plus de 1 km et la seule réponse à ma remarque c'est "notre Champ", que doit-on faire car on voit hélas de plus en plus de personnes qui prennent nos pistes pour un chemin.

sage le 27/11/15

 
Le manque de respect se généralise.
Dans un autre sujet très proche, je skiais ce matin dans le massacre et j'ai croisé , me suis fait doubler par de nombreux jeunes de club avec de magnifique combinaisons multicolores, une bonne technique mais surtout pas un bonjour !!!
Tout se perd ... mais c'est vrai on est des vieux cons à soixante balais... pourquoi dire bonjour à des personnes qu'on ne connaît pas.
Une consolation, quand on rencontre d'anciens champions ( Grandclément, Vandel and co) et des champions actuels souvent en équipe de France, le bonjour est naturel pour eux et dieu sait s'ils pourraient nous snober !
A vous club de faire progresser ces jeunes techniquement et de leur apprendre aussi ce que le milieu familial n'érige plus au rang des priorités: la politesse...
Merci pour eux ça leur servira un jour...

mister le 28/11/15

 
C'était mieux avant! On l'entend de plus en plus souvent. C'est peut-être navrant de voir de tels comportements mais pas sûr que ceux-ci n'existaient pas avant. On a toujours un peu tendance à idéaliser le passé. Pour mister: je suis moniteur bénévole dans un club de ski: je suis là pour faire progresser les jeunes en ski. Je ne suis pas là pour faire le boulot des parents. Pourquoi pas nous demander de leur apprendre à lire pendant qu'on y est, puisque de nos jours il parait que les enfants ne savent plus lire!
ps: je double parfois de soixantenaires qui ne me répondent pas quand je leur dis bonjour. Le respect n'est pas qu'une histoire de génération.

profaski le 28/11/15

 
Bonjoooouuuur !
Assez d'accord avec Profaski...je suis également moniteur bénévole au scvm. J'ai plutôt des jeunes bien aimables qui ont le bonjour très faciles et surprennent pas mal de touristes parisiens quand une quinzaine de jeunes leur adressent un grand "bonjour" en choeur ! Maintenant, sans faire d'éducatif pur, c'est sur que si le moniteur qui emmène le groupe le fait aussi naturellement, ça a valeur d'exemple et ça ne mange pas de pain !
Au revoir ;-)

ours mortuacien le 30/11/15

 
@profaski
je ne suis pas trop d'accord avec toi.
Oui c'était mieux avant, les policiers étaient respectés.
Oui c'était mieux avant, les pompiers pouvaient intervenir partout en toute sécurité.
Oui c'était mieux avant les arbitres ne se faisaient pas insulter à longueur de match.
Oui c'était mieux avant les instits et profs étaient respectés.
Moi cela ne me choque pas quand je suis au bord d'un terrain de foot ou d'une piste de ski et qu'un parent reprend un gamin qui parle mal même et encore plus quand ce n'est pas le sien.
Donc je suis d'accord avec mister : l'éducation de nos enfants nous concerne tous.
Un petit mot sur les Parisiens : autant leur sans gène et leur grand bouche me dérange terriblement autant sur le fait de ne pas dire bonjour je les comprend tout à fait. Ils viennent en vacances 1 ou 2 semaines/an en ski de fond, les 50 semaines restantes ils sont quotidiennement au contact de milliers de personnes qu'ils ne connaissent pas. Ne pas dire bonjour est pour eux une habitude.

warrior le 30/11/15

 
A un touriste allemand à qui on demandait comment il faisait pour savoir s'il skiait sur Suisse ou sur France il a eu cette réponse très simple : "quand les gens te disent bonjour c'est que tu es en Suisse".

différence culturelle le 30/11/15

 
@ warrior: sur quoi vous basez-vous pour dire que les policiers, les pompiers, les arbitres et les profs étaient plus respectés avant. Sur une simple impression ou sur des statistiques fondées. Quand j'étais élève au collège, je me souviens de certains camarades qui n'avaient aucun respect pour les enseignants, le proviseur et les autres enfants et cela il y a plus de trente ans.
C'était mieux avant:oui mais quand avant? Quand on ne pouvait pas trouver d'info sur des sites nordiques pour savoir où aller skier? Quand on ne soignait presque aucun cancer? Quand bobonne restait à la maison pour faire la popote? Quand il y avait des famines et des guerres?...

profaski le 30/11/15

 
@profaski, ben oui pour ce qui est des progrès techniques, de la médecine... c'est mieux maintenant. Pour ce qui est du comportement des jeunes (et de leurs parents)les choses ont bien changé. Si tu allais faire un tour dans les collèges (et mêmes les lycées) au quotidien je pense que tu pourrais être choqué. Ce n'est pas tellement la question du bonjour-au revoir que la plupart disent mais c'est surtout l'écoute et le respect de l'autre qui n'existe plus beaucoup. Très peu sont capables de se concentrer, très peu écoutent quand quelqu'un d'autre parle...mais malheureusement c'est un peu le cas de la société entière et comme déjà dit les parents bien souvent ne montrent pas l'exemple. Ainsi va le monde car c'est depuis toujours que les "anciens" se plaignent de la jeunesse.

serrois le 30/11/15

 
"le comportement irrespectueux de la génération montante m'inquiète au plus haut point". Aristote, 350 a.v J.-C.

hjanmeset le 30/11/15

 
bonjour,
J'ai appris à mes enfants à dire bonjour sur les pistes. Ils me demandent souvent pourquoi personne ne leur répond, y compris les plus anciens...

didier le 06/12/15

 
Je ne sais pas si les sorties en ski-roue comptent pour alimenter le débat? Cet après-midi, pendant une petite sortie sur les routes des Combes, en doublant une dame qui promenait son petit chien, je lance un petit bonjour et je n'ai pas eu de réponse. Ce n'était pas une enfant!
Cela dit, ça n'a rien de dramatique, ça ne m'a pas empêché de continuer à skier et de croiser d'autres personnes, qui elles, ont répondu à mes bonjours .

olivem le 06/12/15

 
elle était peut-être sourde... allez , c'est pour sourire un peu...

blanche-neige le 07/12/15

 
je sais pas où vous skiez, mais moi autant en France qu'en Suisse, je dis bonjour et on me répond 9 fois sur 10. Vous devez être trop agressifs dans votre salut...

francis le 08/12/15

 
ouais je suis d'accord avec Francis. Et un bonjour bien sonore me renvoie quasi systématiquement un salut du même ordre! mais il faut qu'il s'entende hein car le vent relatif, la surdité qui guette et le souffle court sont autant de facteurs limitants !!
Suis ravi que sur ce site on fasse aussi de l'éducation civique comme au bon vieux temps où les salles d'école avaient cette odeur si particulière! vous vous souvenez?

illico le 08/12/15

 
je ne pense pas que les entraineurs doivent remplacer les parents pour l'éducation "de base".
Par contre les entraineurs / monos / profs / ... restent des exemples... et quand ils se mettent en travers de la piste de skate ou classique pour regarder les jeunots sur l'autre trace, et ne se poussent pas quand des skieurs arrivent, là il y a soucis.
Idem quand ils ne disent pas aux jeunes de faire attention aux autres skieurs, surtout quand ils leurs disent de prendre la piste à contre sens....
Heureusement ça reste une minorité, "mes" entraineurs du millénaire passé nous avaient bien appris, même si je les croise de temps en temps dans des situations pas correctes ;-)

koyote le 08/12/15

 
comme koyote et Francis, je skie en France et en Suisse. On est aussi poli des deux cotés de la forntière. Dans le haut Valais, l'hiver dernier, j'avais fini par ne plus dire bonjour car on ne me répondait souvent pas et parce qu'il y avait vraiment trop de monde.
On ne va pas en faire un fromage (gruyère ou Comté au choix).
Ce qui est marrant avec ce que dit Koyote est que je me suis retrouvé il y a 2 semaines en France "voisine" dans la situation qu'il a décrite. En Compagnie d'un moniteur qui ne dégageait pas la piste et tout le groupe (au pif, moyenne d'age 65 ans !) qui avait oublié que d'autres skieurs/ses pouvaient arriver !.. Lesquels(les) skieur(/se)s ne se sont jamais plaint. Comme quoi, les jeunes peuvent être aussi tolérants envers les vieux ! :-)

carredesejour le 10/12/15