calcul de parcours
calcul de parcours

Forum/réponse

"Forum Etat des pistes"

Retour vers le forum, cliquez ici !

Attention, évitez tout message diffamatoire et respectez les règles de bonne conduite sur Internet.
Ne confondez pas forum et petites annonces !

Si problème, cliquez sur (appel du modérateur).

 

 

Le sujet : " pour ou contre les canons "

 
porteur de projet pour l'équipement de neige artificielle sur un site nordique, j'aimerais avoir différents avis sur la question :
êtes vous pour ou contre un tel équipement
quelle distance minimum de pistes pour interesser les skieurs
êtes vous prêt à payer plus pour ce service, si oui de combien

loulou le 20/12/15

 
Bonjour
Les canons à neige n'ont pas d'intérêt sur un site nordique en dehors d'un stade de compétition ou d'une petite pente d'excise pour la formation "et encore".
Les distances sont trop grandes, l'équipement trop dispersé (les réseaux eau et air comprimé en dessous de la piste sont trop étendus), le cout financier est exorbitant.
Les pratiquants en ski nordique sont moins nombreux sur un même domaine pour amortir le matériel que pour le ski de piste.
Installer les réseaux est très destructeur pour l'environnement hors nous pratiquons en espace naturel ou dans des pâtures, c'est totalement incompatible. Les stations de ski de piste sont installées sur des terrains quasiment inexploitables pour d'autre usage sauf l'exploitation forestière dans le meilleur des cas(les terrais sont au stations, ils font ce qu'ils veulent sur leur terrain).
Pour un skieur expert tourner en boucle sur une piste à l'air libre de 1 ou 2 Km est techniquement sans intérêt temps qu'à faire il vaut mieux un tunnel utilisable 365 jours par ans. Le ski roue, la coure à pied, le vélo et la musculation font le reste.
Pour un amateur tourner comme une poule soule est sans intérêt on ski aussi pour le paysage et le plaisir des yeux.
La neige à canon d'un point de vue glisse c'est désolant.
La neige à canon est un gouffre à eau et à électricité (air comprimé et station de pompage), je doute que les stations de village aient les moyens financiers de construire des retenues d'eau et de quintupler leur consommation électrique.

le bon sens le 20/12/15

 
Mon avis et qu’une petite partie des skieurs serait prète à payer même cher pour un tunnel a ski. Le reste des skieurs préferera chausser les baskets ou monter sur son vtt (et cracher sur le gaspillage d’énergie des canons ou du tunnel. Tout en partant l’été en vacances en avion à l’autre bout du monde. Faut pas pousser la conscience écologique trop loin quand même.
Sinon, soit attentif à ne pas plaquer les solution du ski alpin au ski de fond.
En ski de fond avec quelques cms de neige tassée sur une route goudronnée en forêt on ski parfaitement bien et on peut meme sortir les bons skis.
C'est grâce à ça que en période de faible enneigemenent l'on skie très souvent avec une bien meilleure offre dans le Jura (Forêt du massacre et du Risoux) sans canon que dans les stations qui sont équipées de canons.

cannondale le 20/12/15

 
Jerejoins entièrement "le bon sens".
Une nuance: je pense qu'il peut être intéressant de pouvoir enneiger 1-2 km avec des canons pour combler une zone exposée au vent ou au soleil et ainsi pouvoir compléter une piste de ... 5 km
Les autres solutions sont aussi la colline de neige recouverte de sciure mais d'un intérêt limité.
Une voie à explorer est de créer une piste abritée par des arbres dans laquelle le froid se conserve. On voit que les derniers endroits skiables sont les massifs forestiers.
Autre idée: utiliser des grottes ou des forteresses (Larmont ?) pour stocker la neige ou pour y créer des pistes. (Je sais qu'il existe un tunnel pour aller du fort du Larmont à Pontarlier). Mais skier dans un tunnel n'est pas très excitant.
Il faut se faire une raison plus on avance dans les années, moins il y a et aura de neige en moyenne montagne. Il faudra bien un jour passer à autre chose que le ski de fond ou se payer des billets d'avion pour la Scandinavie ...

carredesejour le 20/12/15

 
Il faut skier ou apprendre à skier local.
Un enneigement artificiel ponctuel, limité dans le temps et dans l'espace, qui permet de boucher des trous et de rallonger la saison de quelques jours au début et à la fin est une solution mesurée, acceptable et réalisable, surtout que, comme dit par certains, il suffit de peu de neige pour le fond.
Pour le coût supplémentaire que cela implique, on pourrait envisager une surtaxe à la redevance de base pour pouvoir emprunter de telles pistes.
Etre contre par idéologie en balançant des arguments à l'emporte-pièce ne mène à rien, si c'est pour faire 100 km de bagnole et encombrer un peu plus les voies de circulation pour aller skier dans le massif d'à côté, voire pire encore, prendre l'avion.
Remplacer le ski par d'autres sports est sans doute ce qui finira par arriver, mais en attendant, pourquoi s'en priver ? entre courir ou pédaler, je préfère nettement la glisse sur neige et je ne crois pas être le seul, même si c'est pour tourner en rond sur une boucle de 5-10 km.

bon sens maison le 21/12/15

 
"je sais qu'il existe un tunnel du fort du Larmont à Pontarlier"
tu peux développer : jamais entendu parler

onnouscacheraituntruc le 21/12/15

 
ben moi je suis 100% pour.
mais la neige artificielle aux altitudes assez basses des stations de ski de fond, avec les périodes de gel de plus en plus courtes, c'est à regarder précisément.
sinon bien sûr qu'on ne va pas faire çà sur des pistes de 5km en pleine nature, mais sur des petites boucles pourquoi pas?
sur les petites boucles on peut bien se marrer aussi, faire de la technique, etc. etc.
le ski de fond ce n'est pas seulement du ski nature.
çà l'est bien sûr et heureusement mais pas seulement.
à propos au Plateau de Beille ils ont 3.5Ha enneigés artificiellement depuis cette année.

meteor le 21/12/15

 
Il y a deja des canons à Bessans, Chamonix (depuis cette année) et surement quelques autres...
La consommation d'eau est un faux probleme: en montagne il faut la monter dans des lacs artificiels, mais en fond, on est souvent le long des rivières... et ce que l'on preleve pendant l'hiver retourne à la rivière au printemps!

alex le 21/12/15

 
Halte à la connerie, aucune solution du côté de l'enneigement artificiel. C'est tout à fait à l'encontre de l'essence même du ski de fond.
Si il y a une lueur d’espoir de pouvoir continuer à skier dans des conditions climatiques qui vont empirer, c'est du côté des bureaux d'études qu'il faut regarder afin de mettre au point un revêtement respectueux de l'environnement et donnant les mêmes sensations de glisse que la neige.
Mais mettez tout de suite les canons à neige à la décharge, c'est une aberration.

macgivre le 21/12/15

 
Et vous la faites comment votre neige a canon sans température négative?????

ahlala le 21/12/15

 
Dans des vallées encaissées, qui voient pratiquement pas la lumiére du soleil, à plus de 1500m d'altitude, c'est tout de même rare qu'il ne gèle pas au moins la nuit...
Quand à faire du ski de fond sur un tapis synthetique, je ne crois pas que ce soit plus proche de l'essence du ski de fond que de skier sur de la neige, même si elle vient de canons...

alex le 22/12/15

 
Dans des vallées encaissées, qui voient pratiquement pas la lumiére du soleil, à plus de 1500m d'altitude, c'est tout de même rare ....qu'il ne neige pas.
Utilité d'investir dans des canons ?

mimil cinq le 22/12/15

 
alors @loulou, content des réponses ...?

contrebienaucontraire le 22/12/15

 
Ok, mais en ce moment on skie et on "compète" dans les Vosges à Lispach/la Bresse sur une boucle de 2km grace aux canons!
Bien ou mal?

lglg le 22/12/15

 
@contrebienaucontraire et les autres participants
Je suis plutôt satisfait d'avoir différents points de vues qu'il soit pour ou contre
un tel projet ne doit pas se faire à la légère et il faut tenir compte de beaucoup de paramètres (environnement, economiques etc)
merci à tous et n'hésitez pas à continuer le débat

loulou le 22/12/15

 
Lu sur ski nordique.net.
les températures supérieures à 10°C qui continuent de règner sur toute l'Allemagne empêche pour le moment toute production de neige artificielle sur le site d'Oberhof...

eau beurre bof le 22/12/15

 
Dans des vallées encaissées, qui voient pratiquement pas la lumière du soleil, à plus de 1500m d'altitude... Ceci ne concerne donc que les massifs alpins et pyrénéens, car aussi bien dans le Jura, les Vosges ou le massif central à ces altitudes les vallées encaissées, ça n'existe pas !
D'autre part, concernant l'alimentation en eau par
les rivières, il va falloir la faire venir de loin, j'ai l'habitude de skier sur tout le massif jurassien et franchement, je ne vois pas où coulent ces rivières dont vous parlez (La Vattay, Massacre, Risoux, Chappelle, Morbier, la Bourre,La Pesse...).
C'est reculer pour mieux sauter que de vouloir trouver des solutions de bricolage.

macgivre le 23/12/15

 
Le ski de fond ne se résume pas qu'au Jura, oû l'on skie sur un plateau calcaire, donc par définition assez "sec".
Un des seuls endroit applicable est Arcon, mais le site est trop bas pour que ce soit une solution fiable...
Pour les petits malins qui pensent qu'il y a toujours de la neige dans les vallées à 1500m, je rétorquerais juste que ca fait plusieurs années que les courses peuvent se tenir à Bessans essentiellement grâce aux canons qui pompent dans la rivière, qu'on peut skier à Chamonix en ce moment pratiquement que grâce aux canons, qu'en Vallée de Conche les canons permettent en ce moment de renneiger la partie critique de la piste... Tout comme l'an dernier!
Il me semble que c'est le cas pour les Tuffes aussi, mais dans ce cas je ne sais pas d'où vient l'eau, qui est vraisemblablement pompée de plus bas...
Je ne suis pas forcement pro-canons non plus, mais je suis contre les discours écolos-radicaux qui ne font aucune différences entre les solutions, et qui sont seulement partisans du "c’était mieux avant"...

alex le 23/12/15

 
Tiens dans le Jura, il y a des canons qui pompent dans la rivière à Bois d'Amont aussi, et ça a permis de faire quelques courses déjà...

alex le 23/12/15

 
Oui, un canon ici ou là pour que les gamins s'amusent à tourner en rond, ça marche.
Pour le reste...

toupie le 24/12/15

 
Oui toupie, et aussi pour amuser les grands comme à la Marcialonga, quelques canons et une rivière pour enneiger suivant les années quelques 60 km !!

canon le 24/12/15

 
Je pense que personne n'a jamais souhaité que les canons soient une solution autre qu’exceptionnelle...

alex le 24/12/15

 
@canon. C'est pas faux...
Qui connait leur infrastructure ? Altitude de production ? Nombre de km réellement enneigés artificiellement ?

toupie le 25/12/15

 
Pour une épaisseur de 20cm de neige à la mise en place :
Pour 1km : 1000 * 0.2 *2.5 = 500 m3 de neige
Pour 50km, ça nous fait 25000 m3 de neige de culture. Soit environ 12500 m3 d'eau.
Ce qui représente un bassin de 60m 60m *3.5m.
Après, il faut qu'il fasse assez froid assez longtemps pour transformer tout ça en neige.

maitre cube le 27/12/15

 
D'accord avec maître cube, mais 2,5 m c'est assez étroit, surtout si c'est pour un aller-retour, 20 cm c'est pas assez et 50 km c'est pas un peu long non ?
Comme Bois-d'Amont (39) est dans mon jardin, voyons un exemple de piste entre le Lac des Rousses et bda, sur 3 km, endroit où les gelées sont fréquentes, même ce mois-ci, et de l'eau en suffisance (lac+rivière).
3000mx4mx0,5m=6000m3 de neige, soit, avec 0,7 m3 d'eau par m3 de neige pour une neige bien compacte cela fait 4200 m3 d'eau, à répartir sur le début de saison. A titre de comparaison et pour bien visualiser les choses, la surface du Lac des Rousses étant de 90 ha, cela ferait baisser le niveau dudit lac de 5 cm, à échanges constants (ce qui sort=ce qui rentre).
Enfin question énergie, d'après ce que l'on trouve sur le net, on peut estimer avec les nouvelles perches et en étant large, une consommation de 2 kWh par m3 de neige produite, soit donc 12000 kWh. là aussi, pour fixer les idées, avec un plein de gazole de 50 l, vous consommez 530 kWh, et vous faites disons 1000 bornes. Donc avec 12000 kWh, vous faites 23000 km environ.
Maintenant des suisses ont mis au point des perches 0 énergie...(sans compresseur) mais le réservoir doit être à plus haute altitude.
Ok c'est un peu long, mais sans estimer les ordres de grandeur la discussion ne va pas très loin.
Après il y a les coûts de l'installation et d'entretien.
Pourquoi pas...

calculator le 27/12/15

 
Précision pour le stade des Tuffes, la réserve d'eau constituée voici deux ans se remplit naturellement, de la fonte, de la pluie. une partie est remontée pour faire de la neige sur la piste d'alpin. par le passé, pour l'alpin, la sogestar prenait sur le réseau. Donc le nouvel aménagement a des incidences nulles sur l'environnement.
Pour le reste en je suis bien d'accord, la neige de culture en fond, c'est bien pour les équipements sportifs de préparation à la compétition. Pour les autres, vive le ski en foret, ou le trail...

taffe le 27/12/15

 
C'était pour se faire une idée de ce qu'il faut pour faire une Marcialonga.
En style classique et sur une seule journée pas besoin d'un grande largeur de piste ni d'une grande épaisseur (si le fond de piste est bon).
Là c'est un coup à tirer.
C'est autre chose pour tenir une semaine de grande douceur où tout fond au fur est à mesure que c'est produit.

maitre cube le 27/12/15

 
Binjour,
Sur nos sites nordiques un enneigement artificiel d'appoint me semble plus qu’une opportunité mais bien réelle nécessité.
Canon à neige ou station de fabrication avec transport sont sûrement à étudier en fonction de chaque station. En comparant au ski alpin comme vous l’avez déjà bien noter nous avons en nordique besoin de beaucoup moins de M3 de neige pour offrir une qualité de ski ; de plus par rapport à l’alpin nous n’avons pas besoin de monter l’eau en haut des station pour faire produire les canons, ce qui permet avec les technologies actuelles de produire de la neige de culture avec peu d’ incidence sur notre Nature (l’eau qui sort en neige de nos canons fini en eau …).
Je tiens à souligner que de nos jours tous les métiers lier à la neige se sont énormément professionnaliser, et que le manque de neige est un réel problème qui poussent les saisonniers à quitter les stations de moyennes montagnes pour aller sur les stations garantissant du boulot (avec enneigement artificiel). Vivant personnellement de l’activité ski je fais de 100 à 250 km / jours pour travailler (à la place de 15 et franchement je ne vois pas ou est l’écologie dans mes déplacements quotidien pour bosser ; nb si je fais le déplacement professionnellement parlant c’est aussi que les clients le réalise)
kM de pistes : 3 kM au mini pour avoir une piste varier et après en fonction de la fréquentation, si on se base sur les densités de skieurs sur pistes de skis roues je dirais que passer 30 pers/Km linéaire on se marche dessus. Et 2m50 c’est largement bon pour largeur des pistes.
$ payer, plus à voir suivant la qualité du service,
Avec le fonctionnement actuel un site qui n’est pas ouvert tôt ne vend pas de forfaits saisons et n’a pas les retombée qui en découlent, c’est donc au site d’être dynamique et d’arriver à donner une image positive et attractive pour perdurer.
Un forfait annuel, englobant les activités ski roues, ski sur neige et autres activité annexe pour fidéliser les clients de proximité et limité les déplacements est peux être à réfléchir.

jéjé le 28/12/15

 
L'enneigement artificiel est tout à fait à l'encontre de l'essence même du ski de fond ?
Moi je pensais qu'une dameuse consommait du gasoil plutôt que de l'essence...
Calculons l'impact écologique d'entretenir, disons 40 km, de pistes lorsqu'il y a de la neige et celui d'entretenir 3 km de neige de culture lorsqu'il n'y en a pas de naturelle.
Ensuite les écologistes du billard blanc pourront argumenter.

oleo duc le 28/12/15

 
si le site est à proximité d'une ville ( 30 à 40 mn ) c 'est très pertinent de prévoir une petite installation de neige de culture couplée à du stockage de neige.
les amateurs viennent au stade de neige comme ils vont à la salle de fitness.
perso skieur amateur je serai prêt à payer un supplément pour skier sur 3 km du 1er novembre au 30 mars et si la piste était éclairée ce serait encore mieux.
donc oui à l'enneigement artificiel d 'une piste technique de 3 km avec accueil de qualité.

benoit le 28/12/15

 
J ai débuté le ski l en dernier Dans une petite station près de Grenoble au col de porte avec un groupe de 8 personnes de mon entreprise
Cette année cette petite station est fermée à noël donc nous prenons notre voiture pour aller a la feclaz
Nous serions prêt à payer deux fois plus cher pour skier à proximité si il y avait 3 km ouvert grâce aux canons a neigé
Ça polurait moins en plus
Les nouveaux canons consomment peu d'énergie et il faut peu de neige pour le ski de fond
J'espère que ce site comme d'autres feront ce petit investissement

jeff le 29/12/15

 
Je suis à 100 % pour développer la neige de culture et le stockage de neige comme a prémanon mais pour le grand public
Pour 2 à 5 km de pistes je suis prêt à payer judqu a 12 euros la séance si les conditions sont bonnes.
Je vous encourage dans votre investissement
Gilbert 65 ans amateur de ski de fond mais pas du tout compétiteur

gilbert le 29/12/15

 
Par la météo actuelle, une "voie verte" taillée et réservée au ski roue ne serait elle pas aussi agréable qu'un tourniquet de 2 km?
Autrement dit, ne serait il pas plus agréable de skirouller entre Bois d'amont et Les Rousses sur une voie sécurisée plutôt que de skier en rond au stade des tuffes (qui est de toute manière réserver aux pros).
Un peu de neige de culture / stockage au cnsnmm et sur 1 ou 2 zone(s) (éclairées?) pour faire tourner l'esf, préparer la transju, ... pourquoi pas. Mais en tout cas, pas partout et surtout pas à 800m d'altitude.
Qd il n y a pas de neige, vive la rando, le vtt, .....

rouxy amateur le 29/12/15

 

ne parlez pas de canon à neige pour le ski de fond.. faites comme certaines stations alpines... voyez plus grand et commandez des héli-treuillage de neige !!!!!
Humans of Chamonix
21 h ·
.
Je suis guide de haute-montagne et fondateur de tvmountain, une chaine de télévision spécialisée dans les reportages montagne. J’aime aussi dire ce que je pense et même si cela ne plait pas toujours à tout le monde, dans ce microcosme qu’est Chamonix, je continue de m’exprimer.
Hier après-midi, j’étais dans la benne du Prarion quand on m’a dit qu’il y avait des rotations d’hélicoptère pour transporter la neige sur les pistes des Houches. Les gens parlaient de ca et cela les révoltait.
Après les visites de nos ministres sur le glacier de la Mer de Glace, après la cop 21, après des dizaines de manifestations contre la pollution dans la vallée, nous, les Chamoniards, les professionnels de cette vallée, les montagnards amoureux de notre air pur, on accepte qu’on transporte la neige par hélicoptère au mépris de toute éthique écologique ? On soutient cette image de la montagne bling-bling, agenouillée devant les dollars ? Si nous ne défendons pas notre environnement et notre qualité de vie, personne ne le fera à notre place.
Bien-sûr, j’entends déjà les contre-arguments : « ce n’est pas quelques heures d’hélicoptère qui vont changer le taux de gaz carbonique » ou alors « il y va de l’emploi de nos professionnels ». Mais le changement climatique n’est-il pas l’affaire de tous ? N’est-il pas la somme des efforts particuliers pour obtenir un résultat commun ? Cet « or blanc » transporté à prix d’or ne donne t-il pas la pire des images de notre vallée ? Comment est ce que les gens d’ici vont encore pouvoir avoir confiance dans les politiques en place quand de tels agissements sont possibles ? Comment vont-ils pouvoir rester motivés à faire des efforts écologiques quand d’un autre côté, on démarre l’hélicoptère quand la neige ne vient pas ?

barjavel le 29/12/15

 
les taillères-vallée de la brévine : de l'eau (froide), du froid (très froid), de l'ombre, et bientôt des éoliennes pas loin du tout pour de l'énergie propre. Maintenant avant que les gens de la vallée deviennent des leaders d'action....et que l'opinion publique bien écolopourlesautresconservatricepoursonportefeuille se débloque....

brevinier le 29/12/15

 
Monsieur le guide haute montagne sur votre tv Mountain, on y trouve entre autres du parachutisme et du "wingsuit".
Parmi ces derniers Il y ceux qui montent à pied et sautent du sommet. Bravo.
Il y a aussi ceux qui sautent depuis un avion ou d'un hélico...
Sur tv Mounain, Il y a aussi beaucoup d'alpinistes heureux de trouver des billets d'avion pas cher pour aller se promener sur les montagnes à l'autre bout de la planète..
Faudrait nettoyer un peu le site...

arleta connery le 30/12/15

 
Vive le ski de printemps, avec des canons en maillot de bain ;-))

arleta malibu le 30/12/15

 

La montagne peut être conquise, elle ne peut être soumise.
Mais bon sang de bois, est ce qu'un jour l'homme va se poser les bonnes questions et se rendre compte qu'il a un profond déficit de matière grise!..

juraski le 30/12/15

 
Ben pour en revenir au sujet, les canons pour assurer 3km à l'ombre où la neige reste, je suis pour!
À condition de respecter qqs principes environnementaux: pas de produit polluants, pas d'eau traitée, une réserve d'eau, utile l'été pour les troupeaux, et intégrée au paysage.

joutoul le 30/12/15

 
Je suis également favorable aux canons a neige sur 3 ou 5 km
En ski de fond l impact environnemental est presque nul
Besoin de peu de temps de production ( tres peu de consommation électrique )
Besoin que de 30 cm de neige qui se conserve contrairement à l'alpin ou la neige s érode avec le passage des skieurs .
Mieux vaut canaliser 300 personnes sur 5km de pistes artificielles que 500 skieurs randonneurs 20h/24 sur certains sommets
Je serai également prêt à payer un forfait journalier plus important pour ce genre de pistes
Donnez une suite favorable à ce projet

amateur le 31/12/15

 
Ben y a pas des gens d'arçon qui pourraient donner un retour de leur expérience car je crois que c'est quand même super cher en fonctionnement...non?
En plus ils pompent dans le Doubs (pas d'investissement sur une retenue d'eau) à rentabiliser...

tatel le 01/01/16

 
Et le problème financier, qui va payer ? Les caisses de l'Etat sont vides, celles des collectivités pas mieux ...
les grosses stations alpines sont des entreprises privées et rentables.
En ski de fond, combien de sites français sont privés ? Combien sont rentables ou du moins arrivent à l'équilibre ? Le ratio investissement/rapport est de 3 € investi pour en rapporter 1. Et l'activité, on le sait, inutile de se voiler la face, a chuté depuis 20 ans et est arrivée maintenant à 1,8 à 2 millions de journées ski par saison, donc la discipline est devenue très confidentielle
En savoie et Haute-Savoie, le ski de fond c'est environ 700 000 journées ski et ça représente 1/3 du marché de l'hexagone.
En face, dans ces deux départements, l'alpin représente 34 millions de journées ski avec tous les emplois qui en découlent.
Et les températures de ce début d'hiver ont permis très difficilement et même en altitude, aux stations alpines à faire tourner leurs canons ...
Donc à des altitudes ski de fond ...
J'avoue être très septique sur la solution des canons, quant aux tunnels ils intéresseront qui, mis à part les ultras fondeurs qui se damneraient pour 1 km de neige.
Où est la raison dans tout cela ?
La neige est là on fait du ski, elle n'est pas là on fait autre chose, à la fin des années 80 on a connu des hivers aussi délicats et plus près de nous celui de 2011 n'était pas fameux ou encore 2007/2008 ...

avenir le 05/01/16

 
Merci avenir pour ce constat positif et volontaire.
Pour avoir visité quelques stations qui ont -vraiment- misé sur le nordique, mais un nordique "premium" avec canons, hôtels, packages cours+hotel, appartements confortables tout en étant modernes et authentiques, magasins avec matos haut de gamme, et discuté avec des acteurs économiques et décisionnaires de ces stations, ils disent surtout que le retour sur investissement est tres positif et la fréquentation en hausse.

francosuiss le 05/01/16

 
Des canons pour le ski de fond, c'est pas nouveau. Bessans, Autrans, Font Romeu, le Grand Bornand, ont sauvé les vacances de noël grâce aux canons! Dans une moindre mesure, Champagny, Beille, La Bresse, Ancelle, ... ont aussi quelques canons. Et Gap Bayard sur le Golf qui ne fonctionne que par ces canons! Comment ont elles financée ces équipements? Qu'elles rentabilité? N'oublions pas que le financement des communes provient des impots...sur les logements locatifs et commerces. Etudier le cas de Bessans pour ces vacances de Noel, et vous comprendrez que la carte d'accès aux pistes n'est qu'une goutte d'eau...

bernard le 05/01/16

 
Merci Francosuiss pour cette remontée très pertinente qui met justement l'accent sur les "problèmes" de ce que j'appellerais le "petit nordique", soit les domaines situés dans des endroits non touristiques, assez éloignés des centres urbains et qui ne peuvent compter que sur un tout petit réservoir de clientèle possible. Ils sont essentiellement fréquentés par des locaux et ne fonctionnent difficilement que grâce aux fonds publics, car comme le souligne justement Bernard, "la carte d'accès aux pistes n'est qu'une goutte d'eau".
Pour ce type de domaine, il faudrait qu'elle soit en adéquation avec le prix du "service" donc multiplier par un chiffre qui achèverait de supprimer la faible clientèle ... Donc le constat et les solutions ne sont pas simples. Ces domaines, pour une poignée de bons skieurs locaux, doivent-ils investir raisonnablement dans des canons à neige ? Certes une piscine, un stade, un gymnase fonctionne grâce à la manne publique, mais peut-on décemment comparer une activité saisonnière qui intéresse un petit pourcentage d'une population à de l'annuel qui fédère beaucoup plus de monde, d'où le sens de l'investissement public dans l'intérêt collectif.
Un coureur à pied, un cycliste ne coûte rien ou presque à la collectivité, on ne leur construit pas un chemin ou goudronne la route à chaque sortie, ils utilisent l'existant ... Désolé de le dire et pourtant je suis un skieur de fond qui aime mon sport, mais la piste à tracer régulièrement, des engins qui dorment 9 mois minimum par an, si la saison est bonne, dans des garages ... Nous ne sommes plus dans le même registre.
Les exemples pris par Bernard concernent des grands centres et certains petits commencent à s'orienter, comme on peut le lire dans le dernier N° de l'ancef, vers les sites dit "trappeur" pour la rando à pied ou en raquettes avec quelques kilomètres de ski ...
C'est un vaste chantier pas évident du tout et que les caprices météo ajoutés à tout ce qui se dit sur le réchauffement climatique (vrai ou faux, je ne prends pas parti) ne va pas finir d'arranger, mais plutôt amener de l'eau au moulin de ceux, parmi les collectivités, qui ne comprennent plus l'intérêt de subventionner une activité déficitaire et saisonnière. Je suis peut-être un peu abrupt mais c'est un constat que l'on est malheureusement obligé de faire honnêtement.

avenir le 06/01/16

 
Oui, ben avant de crier aux canons, c'est le moment de faire des tas de neige là où c'est possible, histoire de sécuriser la saison sur le haut des domaines.

grosse berta le 06/01/16

 
@grosse berta
oui mais la neige a canon se garde beaucoup mieux que la neige naturelle !
Enfin dans la misère neigeuse actuelle je me régale des pseudos employés par certains, nous sommes loin du sketch de Coluche "l'esprit d'équipe : ils sont toute une équipe mais il n'y a qu'un esprit".
Bien vu les gars (ou les filles) !

yaunbleme le 07/01/16

 
Bonjour à tous
Si la technologie le permettait seriez vous prêt à payer jusqu a 10 euros jours pour skier des le 1 er novembre chaque annee sur 2,5 km à proximité de Grenoble ( 30mn Max) avec date d ouverture garantie
Seriez vous prêt à payer jusqu a 15 euros jours pour skier des le 15 octobre
D autre part seriez vous prêt à payer un supplément en plus de votre forfait saison pour skier de nuit sur une piste variée de 3km
Merci pour vos réponses

james le 13/01/16