calcul de parcours
calcul de parcours

Forum/réponse

"Forum Etat des pistes"

Retour vers le forum, cliquez ici !

Attention, évitez tout message diffamatoire et respectez les règles de bonne conduite sur Internet.
Ne confondez pas forum et petites annonces !

Si problème, cliquez sur (appel du modérateur).

 

 

Le sujet : " sens des pistes la bourre "

 
Un message pour signifier à certains qu’il existe un sens des pistes au chalet de la bourre.
Notamment sur les toboggans et le Mathiez Sarrazin.
Faut quand même être « neuneu » pour ne pas voir le sens interdit, et skier à l’opposé du sens des traces.
Et quand je vois certains sociétaire du sc Frasne pour ne pas les citer, remonter à l’envers des toboggans, pour ensuite faire demi-tour pour faire la descente, ils n’ont pas conscience de la dangerosité de leur affaire lorsqu’ils sont à contre sens, en prenant le risque de se prendre qqun à grande vitesse dans la descente et de pleine face.(sans parler qu’ils emmènent des gamins, bravo pour leur apprendre les bonnes choses…)
De plus, dans le sens de la montée, avec la neige fraiche, c’est « défonce » de la piste pour que la descente soit moins cool pour les autres…..
Et c’est idem sur le mathiez sarrazin, toujours qqes personnes en sens inverse ( pas vu hier mais c’est pour les autres fois)
En plus, je ne vois pas le plaisir qu’on peut avoir à tourner en sens inverse, à toujours croiser qqun alors qu’en tournant dans le même sens que tout le monde, on croise moins de monde !!!
J’ai parlé de Frasne mais c’est valable pour tout le monde, des fois c’est Nozeroy ou d’autres…

contresens le 18/01/16

 
Il m'arrive de prendre en contre sens le soir uniquement lorsqu'il y a très peu de skieurs (pratiquement pas). La raison est que ce sens de la montée est plus raide et permet de travailler la pousser de manière plus intensive.

spro le 22/01/16

 
Bons sens des pistes ou pas, il peut toujours y avoir quelqu'un d'arrêté ou qui est tombé, donc on modère sa vitesse en descente, quand on ne voit pas. Et le soir et quand il y a peu de monde, ça permet de doubler le nombre de pistes! Dans l'autre sens, on redécouvre...je ne les fais (quasi) jamais dans l'autre sens mais je conçois qu'on puisse le faire.

bon sens le 22/01/16

 
Là je ne comprends plus ... Il y a des personnes qui entretiennent des sites, qui balisent des pistes et décident d'un sens des pistes. Si je comprends bien, chacun fait comme ça l'arrange, suivant s'il veut forcer en monter il prend une bonne descente, s'il aime plutôt descendre mais pas trop il prend une montée légère toujours à l'envers, s'il aime skier avec le vent dans le dos il fait en fonction,soit dans le bon sens soit dans le mauvais et idem s'il veut bronzer donc skier face au soleil et vous appelez ça du bon sens ???? Moi j'appelle ça, je suis désolé, mais du pur nombrilisme égoïste ... On se place/ se considère dans ce cas au-dessus des autres et surtout des pisteurs qui entretiennent les sites, comme ceux qui roulent à plus de 200 sur l'autoroute car ils sont d'après eux de très bons pilotes et qu'ils possèdent une très bonne voiture.
Suivre le sens des pistes s'appelle simplement du respect vis à vis des autres usagers et des pisteurs/dameurs, du savoir vivre.
Finalement, si l'on doit comme je le comprends, accepter les dérives et le "moi ça m'arrange", pourquoi alors pester contre les marcheurs, les skieurs qui amènent leur chien, les raquettistes, les vététistes et parfois ces "foutus dameurs qui n'ont pas assez bien damé et gestionnaires de pistes qui ne font jamais comme il faut" ???
Si l'on veut être respecté, on doit respecter le travail des autres, donc le sens des pistes que les personnels des sites ont décidé.
Car où commence la transgression finit le respect.

respecter le 24/01/16

 
Il semble que vous avez vaiment la haine!Il faut rester cool quand même.Il m'est arrivé de croiser sur d'autres sites des skieurs en sens inverse : on se fait un signe de la main et un coucou et voilà pff c'est du repspect je suis allé sur les arrêtés cahier des charges de Migno, rien ne spécifie une interdiction de suivre des sens à mon avis. Allez... peace and love they are more important difficult stufs in life ...Skions heureux hihihi

sproe le 27/01/16

 
Toutes les pistes sont mentionnées avec un sens sur l'arrêté municipal de sécurité de chaque commune concernée par le domaine nordique. Après, cela relève du respect de chacun...tant qu'il n'y a pas d'accident...

pisteur le 28/01/16

 
c'est comme avec le stationnement. De nos jours les marquages au sol genre zebra sont devenus inutiles pour signifier qu'il ne faut pas se garer à un endroit. Seul un bon gros plot en béton est efficace.
Pour le ski, il serait dommage de voir apparaitre des tourniquets grillagés à sens unique !!
Le plus efficace serait d'inventer une neige qui glisse que dans le bon sens de circulation !!! Mais ça c'est, c'est pas pour tout de suite...

louis le 28/01/16

 
@ Spro(e), et à tous les autres, dont l'effervescence masque l'inconscience, personne ne voit d'inconvénient au caractère sympathique de se croiser sur des pistes tranquilles et à y échanger un signe, un coucou, un sourire (c'est pour moi plus important encore, avant d'être vraiment dans le rouge). Au contraire et par définition, à tourner en boucle à la même vitesse, on rencontre très peu de monde. Quoiqu'on puisse aussi comprendre d'y trouver d'autres bénéfices.
le problème du contresens est ailleurs, dans la sécurité. Où au détour d'un virage, d'une bosse, un skieur lancé se trouve surpris (et en droit de l'être dans ce cas, pas comme pour une chute) face à une personne qui monte en pente raide et qui tient toute la piste.Est-il toujours maître de sa trajectoire ? En a-t-il les capacités ?
Je vous souhaite de ne jamais vous faire emplafonner dans ces conditions. En tous cas de n'y jamais trouver de suite grave. Car vous n'aurez pas besoin d'un avocat en face de vous qui déterre un papier poussiéreux planqué au fond d'une mairie. Non, le sens de la piste, vous êtes le premier à le connaitre.

Et votre conscience ce jour-là, vous l'aurez mauvaise, très mauvaise, et pour longtemps.
Je vais arrêter de vous parler d'autrui car au fond vous vous en moquez éperdument. Mais à vous, oui, à vous, un fauteuil roulant à vie, ça vous dit quelque chose ?
Ca arrive plus vite qu'on ne croit, et je ne vous le souhaite pas, non, je ne le souhaite à personne.
Il n'y a plus de piste inconnue de vous dans votre massif ? Vous avez tant besoin d'en avoir le double ? Ne vous appartient-il pas de trouver d'autres moyens de travailler votre poussée intensive et désormais légendaire ?

grand'pierre le 29/01/16

 
J'ajouterai au commentaire de Grand Pierre, qu'à la surprise de trouver qqun à contre sens, il y surtout, la plupart du temps chez ces personnes, une surprise d'autant plus étonnante de s'en moquer éperdument quand on les voit zyeuter pas plus loin que le bout de leurs spatules et d'être étonnés de nous voir dans l'autre sens...

pour compléter le 29/01/16

 
Le contresens c'est parfois pour le skieur classique que je suis la seule façon de trouver des pistes non saccagées par les skats dès le petit matin lorsque la neige est fraîche ! c'est l'assurance de skier une petite heure en profitant de "rails impeccables".Désolé c'est la seule façon sur certains secteurs de profiter des traces matinales.

classic le 29/01/16

 
@ sproe : c'est sûr fait rester cool, mon père skié encore à + de 70 ans, dans une descente, à la sortie d'un virage, un gars et une fille à l'envers, comme il ma expliqué, la fille à crier et lui il est sortie de la piste et s'est démoli une épaule et a cet age, y s'en ai jamais vraiment remis, a présent y fait de la raquette avec un seul bâton, voilà le résultat d'un contresens ... les deux jeunes se sont bien excusé mais ça fait quoi à la sortie ???

accident le 29/01/16

 
Comme je dit à mon fils quand il s'excuse et qu'il l'a pas fait exprès :
Déjà, heureusement que tu l'a pas fait exprès.
Ensuite, c'est bien de s'excuser, mais c'est mieux de faire ce qu'il faut pour pas avoir à le faire.
.
"ho, je t'ai crever l'oeil, je m'excuse.".
Comme je me suis excusé, c'est tranquille, hé ben non, l'oeil est toujours crevé.
.
Donc s'excuser, c'est bien, faire ce qu'il faut pour pas avoir à le faire, c'est mieux.
.
Peut être suis je un vieux ç.n ? Va savoir....

jacq-phi le 29/01/16

 
Il n'y a pas de sens qui vaille juste quelques recommandations que l'on adapte en fonction des heures, de la météo ou de la fréquentation. Je ne suis pas un adepte de l'ordre, trop d'ordres tue l'ordre, à la place je propose le bon sens, ce qui n'a rien n'a voir avec le sens interdit. Ces sens interdit ne valent que pour quelques ayatollah qui ont un sens inné pour nous dire le bon ordre des choses. Un peu d'anarchie réveillera tous vos sens.

le nantais le 02/02/16

 
c'est à se demander si on parle bien de la même piste...
Pour l'instant pas de problème de sens !!!

louis le 02/02/16

 
En tant que pisteur je suis tres content de me voir traite d'ayatollah et parfois me faire engueule par des types qui me reprochent que certaines montees sont défonces par des types qui les prennent en descente, ou l'inverse. s'il faut aucun ordre alors laissons les raquettes sur les pistes ca evitera de s'emmerder a baliser des pistes pour eux.

pisteur le 03/02/16

 
Pour répondre à Jacques Phi sur les gens qui s'excusent ou pas : vécu samedi à Gève : mon fils (10 ans) était sur le bord de la piste quand un adulte est arrivé à toute vitesse vers son groupe, a apparemment planté un dérapage juste devant eux mais s'est vautré et a cassé le baton de mon fils. Il est reparti sans meme s'excuser... 30€ pour ma pomme et bon exemple pour les gamins...

pierre le 03/02/16