calcul de parcours
calcul de parcours

Forum/réponse

"Forum Etat des pistes"

Retour vers le forum, cliquez ici !

Attention, évitez tout message diffamatoire et respectez les règles de bonne conduite sur Internet.
Ne confondez pas forum et petites annonces !

Si problème, cliquez sur (appel du modérateur).

 

 

Le sujet : " barrieres horaires gtj200 "

 
à priori aucune équipe n'aurait du partir apres bois d'amont apres 8h30, seules 20 equipes auraient pu passer aux verrieres...
ça laisse perplexe...que s'est-il passé et pourquoi ne pas respecter le reglement?
Combien d'équipes arrivées? sur 70 au départ?
180 km c'est qd même un peu trop en hiver...non?

question le 05/03/16

 
c'était 8h30 pour les équipes parties à 3h00 et 10h30 pour celles parties à 5h00...
sans compter sur l'absence de damage du coté des Rousses...
Mais quand on aime on ne compte pas !

tropquoi le 05/03/16

 
Apparemment conditions épiques...
Peu de glisse (je confirme pour avoir skier ce jour), passage avec beaucoup de neige, d autres limites en neige... et pour finir sur fin de parcours de belles chutes de neige.
Bref le règlement est aussi fait pour tenir compte de ces conditions exceptionnels.
En tout cas un grand bravo à ceux qui sont arrivés... A cette heure un peu plus de 20 équipes...

tintin le 05/03/16

 
Y'a vraiment des gens aigris sur ce forum ! Ils ne mériteraient même pas une réponse !
Bravo à tous ceux qui se sont lancés sur cette gtj 200 dantesque !

nordwand le 06/03/16

 
Oui ce genre de "question" me surprends toujours...Drôle d’esprit, dommage.

sanclaudien le 06/03/16

 
oui les barrières horaires... pas bien grave. Bien moins en tous cas que le fait de faire faire une partie du parcours en voiture à des équipes pendant que les autres le font sur les skis et sans piste.
Et que d'envoyer tout le monde skier sur des secteurs sans neige, dont tout le monde savait qu'ils ne pourraient pas être bons meme avec 20cm de fraiche, avec des descentes...et des skis foutus, maintenant, du coup...

piste le 06/03/16

 
c'est vrai , on se tape de la darbella à bois d'amont une partie sans piste tracé , pendant que l'organisation on envoie certains en voiture à bois d'amont et les font repartir direct ....sans parler de la descente de métabief sur les cailloux et la terre .
pas facile d'organiser mais à moment donner le discours doit etre clair et il faut savoir prendre des decisions .Là c'est le flou total meme le matin en partant on ne connaissait pas encore le parcours.On connaissait le challenge mais l 'indecision et la non communication est pire que tout .

un participant decu le 07/03/16

 
Ne parlons pas de course de ski de fond mais de raid à ski de fond avec toutes les incertitudes que les concurrents rencontrent lors des compétitions de raid....ça évitera les commentaires un peu déplacés.

mister le 07/03/16

 
C'était peut-être la seule opportunité de la saison d'offrir une gtj 185 intégrale et les organisateurs ont su la saisir. Imaginons le flot de critiques si avec la quantité de neige qui tombait et cette saison 2016 frustrante, le parcours avait été Giron-La Darbella en aller-retour ! C'est bien un raid ou il faut déchausser de nombreuses fois, ou on peut abimer les skis, ou on ne maitrise pas la météo mais l'organisation a su être réactive. Par contre, l'absence de damage sur le tronçon Les Rousses-Bois d'Amont le jour d'une course mériterai plus d'explications.
Encore bravo à l'organisation

veni vidi skii le 07/03/16

 
Tout à fait d'accord avec veni vidi skii
La sogestar a tracé malheureusement un peu tard la portion entre les Rousses et Bois d'Amont de ce fait les skieurs de la vague de 3h sont arrivées aux Rousses et ne trouvant plus de pistes ont du appeler l'organisation qui les a fait transférer via leurs assistants jusqu'à Bois d'Amont alors que les premiers de la vague de 5h, arrivés un peu plus tard, ont vu le dameur arriver et ont pu faire cette partie sur les skis. A noter qu'un bon tronçon entre l'école nationale et les rousses avaient déjà été fait par les concurrents en poussée dans la fraîche.
C'est effectivement une aventure plus qu'une course et les incertitudes météo et damage sur une course d'une telle ampleur sont nombreuses.

nordwand le 07/03/16

 
mouais une aventure...mais bon alors pourquoi faire un classement? et pourquoi un chrono?
c'est à mon trop ambitieux comme course pour une organisation qui n'arrive pas à faire adhérer tout le massif...
apres, si le dameur de la darbella doit faire la gtj+ la traversée du massacre, c'est sûr qu'il peut y avoir panne de réveil...

perplexe le 07/03/16

 
Pour ma part je suis également très déçu ! En effet au vu de ce qui était tombé en neige sur Giron, je m'attendais à l'intégrale : chouette ! Or pas de neige sur le secteur de Mouthe ou tout du moins pas assez pour passer en ski dans des conditions correctes. Pour ma part je voulais faire la gtj sur les skis et je dois dire que la portion Mouthe-début du Mont d'Or mais surtout bas du Mont d'or / métabief m'a fortement refroidit; une bonne paire de ski en vrac, et surtout vraiment plus l'envie de poursuivre ne sachant pas les conditions de la suite du parcours;Tout le monde n'a pas les moyens de changer de paire de skis tous les ans;je me pose la question pourquoi ne pas avoir tronquée la partie Chez Liadet/Métabief (où Les Fourgs)comme cela l'avait était envisagée la veille par Patrick bohard(en plus je ne suis vraiment pas sûr que le feu vert a été donné par les dameurs....);cela aurait peut-être permis a plus d'équipes d'aller au bout?
Je dois dire que quelque part je me suis vraiment senti un peu trahis !
Bravo à ceux qui ont finis sans se soucier de ses petits détails !

déçu le 07/03/16

 
Beaucoup d'aigris anonymes sur ce forum pour tailler cette belle course depuis quelques jours! Peut etre s'agit il d'ailleurs des memes 2 ou 3 personnes qui postent sans relache depuis quelques jours??
"Les réseaux sociaux ont donné le droit à la parole à des légions d'imbéciles qui avant ne parlaient qu'au bar et ne causaient aucun tort à la collectivité. On les faisait taire tout de suite. Aujourd'hui ils ont le même droit de parole qu'un prix Nobel"." Umberto Eco
Plus serieusement j'aurais ete decu de ne pas faire l'integrale alors que ca passait moyennant quelques dechaussages. D'ailleurs je n'ai pas plus abime mes skis sur cette gtj que sur plusieurs editions de la Foulee Blanche! Depuis je connais un bon magasin du cote des Rousses qui fait des miracles pour rendre leur virginite a mes semelles en fin de saison ;)
Un grand merci aux organisateurs, a tous les benevoles et aux dameurs (j'ai rarement ete aussi content en arrivant aux Cernets a 20h30 de croiser une dameuse!) des differents domaines traverses. Quelle chance nous avons d'avoir un domaine aussi immense a notre disposition pour nous exprimer.
J'espere que malgres les raleurs les organisateurs auront le courage de remettre le couvert l'an prochain pour une 4eme edition! Auquel cas une petite suggestion pour soulager un peu les assistants qui ont ete soumis a rude epreuve cette annee : pourquoi ne pas permettre de faire la course en relai a 2 : 1 relayeur pour Giron -> Chez Liadet, pendant ce temps l'autre fait l'assistance et ensuite on inverse pour la fin jusqu'au Meix Lagor?
Cela rendrait aussi peut etre la course plus accessible a un plus grand nombre (mais ca je suis pas certain que ce soit une trop bonne idee!)

sylvain le 07/03/16

 
Pour avoir un peu suivi les diverses interview de p Bohard et de l'orga, effectivement on est plus dans un raid, et un raid c'est souvent chronométré avec classement pour les râleurs! Je pense que ces derniers ont cru faire une transju ++, hors là on est bien dans l'ultra et y a forcement une différence...Pour cela je ne crois pas bon d'ouvrir ce trip au maximum de personnes.
En tous cas, merci à l'orga de nous faire rêver avec ce défi!

dansdelaneige le 07/03/16

 
Ouaip et pis faudrait pas non plus que le seul bouchon de la course ce soit pour rentrer dans le jacuzzi du Meix Lagor!!!

sylvain le 07/03/16

 
Pour ma part je me fou pas mal du classement final; mon seul objectif était d'aller au bout de cette belle aventure; je ne jette pas la pierre aux organisateurs mais j'en conlue que je me suis certainement trompé en m'inscrivant sur le " plus grand ruban blanc" (enfin presque)

déçu le 07/03/16

 
Moi je dis bravo à tous les membres de l'organisation et à tous les bénévoles qui ont proposé cette édition 2016 dantesque ; Notre équipe adn est passée à côté de son sujet ! Cette même neige tombée en abondance et qui a permis l'intégralité de l'épreuve nous a privés de notre assistant coincé dans la nuit à Belleydoux avec notre matériel ; nous avons donc regardé les équipes partir à 3h (peu d'entre elles sont arrivées à bon port, d'ailleurs) Notre compère est arrivé en courant avec le matos vers 4h mais nous ne pouvions partir avec les "cadors de 5h", étant bien en dessous du lot. Alors on a abdiqué, l'incertitude routière étant alors trop grande.
La critique à postériori est facile et
je pense que tout ceux qui sont partis l'ont fait en connaissance de cause, que ce soit sur les conditions d'eneigement à certains endroits, sur les conditions de déneigement des routes ou sur les difficultés à venir ... Eh oui, 33 équipes à l'arrivée sur 70, j'en suis même surpris car je n'en donnais pas une 20aine à l'arrivée ! Chapeau bas à tous ceux qui se sont lancés, bravo à ceux qui ont su s'écouter et abandonner et mention particulière à tous les finishers dont j'admire la tenacité !
quant à moi, je me dis que j'ai un peu oublié qui était l'organisateur de cette magnifique traversée du Jura, eh oui, vainqueur du Tor, une aventure bien plus inatteignable pour moi !
Positivons : 2014, je regardais la gtj200 de loin ; 2015, je me suis mis dans l'organisation du côté des Hautes Combes ; 2016, j'ai fait uniquement le prologue ; 2017, je prendrai surement le départ de l'étape 185 km et qui sait quelle année je deviendrai finisher ...
Merci encore à Patrick et tous ceux qui l'entourent pour propoposer de telle épopée dans ce massif du Jura que j'aime tant ! et à l'année prochaine ...

samv le 07/03/16

 
Je me permets une petite discrétion avec une question pour Sylvain. J'ai quelques rayures superficiels sur es skis Rossignol achetés l'année dernière et je suis intéressé de connaître le mag. des Rousses qui pourrait atténuer ces rayures. Merci & bravo aux finishers et également aux autres qui ont été bien courageux. Sportivement

nico le 07/03/16

 
Moi, je préfèrerai une vraie formule raid en solo, chronométrée, avec, par exemple, un départ de Giron à 02 heures. Pas de prologue. Aucune assistance. Remplissage du Camel bag à Lajoux, la Darbella, chez Liadet, Métabief et les Verrières. Cela éviterait la difficulté de trouver un partenaire ayant les mêmes capacités, la même vitesse d'évolution, un style de ski compatible et si possible pas trop râleur (ça fait beaucoup pour une seule personne !) ainsi qu'une personne pour l'assistance. Ce serait un raid basé sur le mental, l'endurance pure, l'expérience et la connaissance de soi. Celui qui le boucle n'a pas plus de mérite qu'une équipe de 2, simplement il ne joue pas dans la même catégorie. Le faire le jour de la course permettrait de bénéficier d'un minimum d'encouragement aux points d'étapes et d'être « classé » à l'arrivée. Cela permettrait de bénéficier d'un filet de sécurité minimum en cas de chute avec fracture. Egalement peut-être d'un transport de sac à l'arrivée pour les affaires sèches, voire d'un « drop bag »transporté par l'organisation à mi-parcours. Si neige insuffisante sur un tronçon, le raideur attend une équipe et profite d'une place dans son véhicule. La veille, participation au repas collectif, au briefing (voire même au prologue si vous insistez)
Il y a certainement une formule à trouver et à proposer. Une formule gtj 185 autonomie, cela aurait de la gueule. Respect pour celui qui boucle ce raid en solo et en autonomie. L'éthique du raideur impliquant de se ranger à droite quand une équipe de coureurs approche.
Alors qui relève le défi en 2017 ?
l'organisation ?
En tout cas, moi, je suis partant dès maintenant.

raideur solitaire le 07/03/16