calcul de parcours
calcul de parcours

Forum/réponse

"Forum Etat des pistes"

Retour vers le forum, cliquez ici !

Attention, évitez tout message diffamatoire et respectez les règles de bonne conduite sur Internet.
Ne confondez pas forum et petites annonces !

Si problème, cliquez sur (appel du modérateur).

 

 

Le sujet : " skike qui a essayé "

 
Est ce quelqu'un a déjà essayé le Skike? Est ce réellement moins contraignant que le ski roues notamment en descente grace aux freins?
Est ce réellement utilisable sur des pistes ou des routes en mauvaise état?
Est ce que l'on peut se faire plaisir avec le Skike du moins plus qu'en ski roues qui est vite lassant.

fred le 23/03/16

 
Avant de pratiquer le ski-roue, ai débuté par le skike, plus rassurant. Avantage : les freins dans les descentes, utilisables sur routes en mauvais état, moyennant adaptation du style.
Désavantage : si on a une bonne balance (c'est à dire si on skie de façon à ce que les malléoles se touchent avant la phase de propulsion), risque de se crocher les armatures quand les Skike se touchent. Chaussure totalement solidaire du skike (pas de talon libre).
Recommandations : contrôler très régulièrement la pression de la chambre à air (pour éviter des crevaisons); afin d'avoir un ressenti s'approchant du ski, ai fixé une "gouttière" d'une vieille fixation sns sur le skike, de façon à utiliser une vieille paire de chaussure de skating : cela solidarise mieux le skike à la chaussure (latéralement) que simplement les straps en velcro. Mais le mieux, c'est de les essayer..

jean-mii le 23/03/16

 
J'avais choisi les Skike pour le côté rassurant des freins. Ca fonctionne plutôt bien mais attention les freins ne sont pas fait pour de longues descentes car ça chauffe énormément (risque d'éclatement du pneu).
On peut en effet aller sur des routes en mauvais état, mais les sensations sont moins sympa que sur une route lisse (moins de sensation de "glisse").
Ne pas utiliser ses bâtons de ski car les pointes vont s'user très vite. Il existe des bâtons spécifiques pour ski roues.
Je n'ai jamais fait de ski roue donc je ne peux pas comparer.

mathieu le 23/03/16

 
Si les pointes de tes bâtons sont de bonne qualité (carbure), elles ne s'useront pas. Je skie toutes les courses de l'automne avec mes paniers normaux et il n'y a pas de problème.
Les pointes spécifiques ski roue ne comportent pas de panier.
Manuel

manuel le 23/03/16

 
Testé différents modèles:
- "ski de rando" avec fixation articulée utilisable avec baskets : Correspond vraiment au ski de rando, pas du tout au classique. Les goupilles de blocage pour faire du skate se perdent très vite. Le pied n'est pas tout à fait dans l'axe ce qui perturbe pas mal le geste.
- "ski de fond" avec fixation ski de fond. Assez facile d'accès, stable, lent, à utiliser avec frein amovible de la meme marque car pas de frein d'origine.
- "multi" avec fixation à crochets (utilisable avec baskets) : Polyvalent, se pratique en skate et on peut passer en marche "glissée" quand le goudron est moins bon, frein intégré. Lourd, lent comme les autres, stable...
Qualités générales: sécurisant grâce freinage, passe sur presque tous goudrons, roulage confortable.
Défauts généraux: lourd, encombrant comme précisé par jean mi. Bien lent en roues gonflables, pas de garde boues et vu qu'on se sent à l'aise pour aller sur les petites routes, on rentre vite crépi jusqu'au ventre.
La fixation "baskets" peut vite serrer le mollet quand on la serre assez pour être stable, et ça fait mal. Et si on desserre, c'est bien vite instable.
Ne pas espérer patiner ou meme vraiment skier en alternatif sur chemin (gravier, caillou), ça secoue trop et ça bloque très vite.
Bref intéressant pour celui qui a peur en skiroues et ne dispose pas d'une piste ou d'une véloroute et souhaite aller sur des toutes petites routes tranquilles ou les skiroues ne passent pas.
Mais le "vrai" skieur n'y trouvera sans doute pas son compte: sensations différentes, lenteur, système de fixation "spécial", encombrement, salissant.

skikeur le 23/03/16

 
Pas d'accord avec la conclusion de skikeur ("Mais le "vrai" skieur n'y trouvera sans doute pas son compte: sensations différentes, lenteur, système de fixation "spécial", encombrement, salissant. ")
Je me considère comme un vrai skieur, et j'utilise le modèle de "base" (V07). C'est un excellent ski-roue, la grande différence est le talon tenu. Mais pour moi il me permet d'aller au travail avec, ce qui ne serait pas possible avec des ski-roues normaux à cause de descente et de chemins non-aspahaltés. Il n'est pas plus lent quun ski sur neige standard (je suis en général à 15km/h sur le plat en double-poussée), le poids n'est pas un problème. Quand au "salissant", depuis quand un skieur de fond à peur de se salir ?
Et surtout, si tu vois arriver des rails de chemin de fer, du gravier ou un petit trou sur la route, tu ne risques rien.
Donc oui pour l'entraînement physique, juste à éviter pour l'entraînement technique...
Par contre, c'est vrai qu'hors route, le plaisir est moindre, c'est surtout utile pour relier 2 portions de routes sans devoir déchausser.

jimm le 24/03/16

 
@jimm
Quand je passe du ski roue skate à la neige, c'est vrai que l'adaptation est rapide. Mais, il faut reconnaitre que c'est quand même pas la même sensation d'être sur une route avec un bitume pas terrible ou en fait on roule que de glisser sur de la neige.
Le fait de pouvoir affronter des routes en mauvais état de descendre permet peut être de retrouver un peu l'aspect balade du ski de fond. En ski roue, je ne fais que de la montée de col ou de pistes cyclables (toujours les mêmes). La descente c'est chaud en skike?

fred le 24/03/16

 
Pour ma part, je skike depuis 2010 (ou avant ?). (j'ai moi aussi le V07)
Je ne connais que des points positifs (à part le talon tenu !):
- on peut régler selon ses choix (vitesse ou confort suivant la qualité du revêtement et sa témérité) en gonflant plus ou moins les pneus
- très sécurisant de savoir qu'on a les freins
- on retrouve les sensations du ski de fond et on passe facilement de l'un à l'autre (hormis le freinage qui m'a valu quelques frayeurs lorsque j'ai essayé de freiner en méthode skike sur les skis de fond !!!)
- on part de la maison, et on rentre à la maison (pas besoin de prendre la bagnole pour trouver un revêtement correct).
Pour ce qui est de savoir si c'est chaud en descente, moi je suis du genre à gérer en contrôlant une vitesse correcte à l'aide d'une fente avant en alternant pied droit et pied gauche. Mais j'ai déjà vu des vidéos où les gars se jettent en arrière pour stopper net !!!

norbertm le 24/03/16