calcul de parcours
calcul de parcours

Forum/réponse

"Forum Etat des pistes"

Retour vers le forum, cliquez ici !

Attention, évitez tout message diffamatoire et respectez les règles de bonne conduite sur Internet.
Ne confondez pas forum et petites annonces !

Si problème, cliquez sur (appel du modérateur).

 

 

Le sujet : " retour d'expérience après rabotage semelle "

 
Après avoir réparé et raboté mes deux paires de ski (deux paires rigoureusement identiques delta course rossignol) je voulais savoir si le rabotage était vraiment aussi efficace que prétendu. J'ai donc farté une paire (CH bleu tout bête + structureuse ) et fait un essai sur les pistes. Le résultat pour moi est clair. La paire consciencieusement rabotée, brossée et tout le toutim ne pouvait prétendre rivaliser en glisse avec la paire fartée .. c'était net , nous avons échangé plusieurs fois les paires avec un pote pour être sur du résultat. Il n'y avait pas photo.
Moralité , je voulais virer ma boite à fart et garder uniquement un ou deux racloirs plus des brosses.... ben je vais garder mes farts et aller skier comme d'habitude.
bon ski à toutes et tous

fanfantulipe le 27/01/17

 
Salut Fanfan.
Suite aux tests qu'on avait fait ce printemps, on avait déjà eu le même constat: le "rabotage" peut être intéressant dans certains cas pour la mise à plat et la "structure" qu'il fait.
Par contre, on avait bien vu que des qu'on rajoutait un fart, ça allait mieux, même sur la durée.
En fait c'est finalement un outil assez spécifique. Par exemple, l'outil "-" n'est pas du tout concluant sur neige froide. L'universel ne marche que dans un type de neige, avec un gros bémol: la trace directe est assez bonne mais les skis ne patinent pas bien(parfois pas du tout) . Je ne sais pas si c'est le constat que tu as fait quand tu parles de glisse ?
Paradoxalement, c'est plutôt un outil très spécifique pour un service course (qui demande à être "customisé" avec d'autres procédés) que pour un skieur "lambda". Le gros problème est que quand ça plante, ça plante pour de bon ;).
Après, certains vont me dire que "oui mais il faut pas tester comme ça ou" scientifiquement ça n'a pas de sens", n'empêche que pour avoir poussé un peu les tests (j'en ai même commandé deux fois car ils s'étaient usés), le constat est là.

vande le 27/01/17

 
Vande, lorsqu'on rebouche des skis penses tu que ce rabotage suivi de fartages et de structureuse à volonté peut permettre de retrouver une semelle presque "neuve"?

nicobartabac le 27/01/17

 
On sait tous que le fart aussi ça peut planter pour de bon.
Les français sur le 15km de Ulrichehamn n'étaient pas tellement à la fête non ? Le problème a été compris ?

rapafromage le 27/01/17

 
@nicobartabac : je pense que cela donne une semelle typée. L'etat de surface sera joli, mais difficile de dire qu'elle ira mieux qu'avant. Pour la structure manuelle,cela reste une modification temporaire. Si les rayures ne sont pas trop profondes et surtout pas sur les points d'appui (en gros si tu ne sens pas qu'elles genent quand tu skies) ce n'est pas necessaire de les reboucher.
@rapafromage : certes, sauf que si le fart ne va pas, il suffit de nettoyer et refarter, et ca ira la prochaine fois. C'est un traitement de surface provisoire, pas une modification "permanente" de la semelle... Pour Ulricheham, n'etant pas sur place mais a Chaux-Neuve, je serais bien incapable de te dire ce qui n'allait ou n'allait pas...quand ca va pas (ce dont je n'ai aucune idee concernant l'etape en Suede), ca peut malheureusement arriver et les causes (choix de ski, fart, strucures,...) sont multiples. Evidemment, quand c'est le cas, les staffs cherchent a identifier le probleme.

vande le 27/01/17

 
Merci Vande pour ta réponse - oui je confirme ton hypothèse par mon ressenti. J'ai du refaire complètement mes semelles après un gros pète. Les semelles étaient vraiment propres , raclées , rabotées et pour finir poncées et brossées. Bref elles brillaient et étaient vraiment belles d'aspect et au toucher. Difficile d'exprimer un ressenti de glisse mais lorsque nous avons comparé les glisses respectives, la "sensation" de différence de glisse était immédiate. La paire fartée était comme sur des billes, alors que les semelles uniquement raclées et rabotées certes glissaient mais pas aussi bien, pas aussi loin à chaque pas. Nous étions deux et avons permuté les paires plusieurs fois pour être sûrs de la comparaison. J'ajoute que j'avais un a priori favorable vis à vis du rabotage car je pensais pouvoir remiser ma boite a fart. Je voulais depuis longtemps me faire mon propre avis et la comparaison, si elle n'est pas vraiment scientifique ne souffre d'aucune subjectivité. Je ne suis qu'un skieur lambda qui essaye juste de s'amuser ... rien de plus. La neige était froide (-3 apres une nuit à - 8) et voilà ... la paire fartée était au dessus et largement. Voila
Merci à toutes et tous de vos commentaires
Sympas. Bon ski !:-)
Merci à toutes et tous de vos avis

fanfantulipe le 29/01/17

 
Bonjour,
Puisque l'alternative au fartage n'est pas probante, il faut donc garder l'option paraffine.
pour vous la boite à fart d'un skieur lambda qui veut faire les choses correctement sans y laisser un bras c'est quoi ??
merci d'avance

legg le 30/01/17

 
@legg : bonne question :-) moi j'ai
un pain Ch rouge vola nouvelle gamme que j'aime beaucoup et que j'utilise la pluspart du temps car il correspond bien à nos météos.
Du "jaune" Lf toujours en vola que j'utilise juste quelques fois en fin de saison. je n'aime pas trop les farts mous et même en cas de neige limite je reste sur un fart plus "conditions froides" car la semelle reste propre (je le vois au brossage).
Du bleu Lf conditions froides mais que je vais remplacer par du Ch car je ne veux plus de fluor (c'est déguelasse et j'aime mes petits poumons lol) - la nouvelle gamme Ch vola marche bien et me suffit amplement et sur les pistes je vois bien que je glisse très bien.
Reste 1 racloir métallique fait maison pour "redresser" la semelle (une fois par saison) - 2 racloirs Pvc antidéluviens mais régulièrement affutés (Un neuf coûte 5 €..) - une brosse laiton et une brosse crin - pas plus et j'en suis super content. Ah oui j'oubliais une structureuse 1mm en v Toko que je passe à chaque fartage. Je farte environ toutes les 40 bornes mes deux paires pour mon épouse et moi. Attention je précise bien que je n'ai aucune exigence de compète !! juste le plaisir de bien glisser et de ne pas être scotché. C'est rare d'ailleurs mais ça m'arrive surtout aux redoux avec une neige mouillée mais bon là je rentre et apéro !
Mon budget fart c'est < 50 € avec 2 pains de fart rouge en Ch et du bleu. Pas de quoi se ruiner! Mes outils (étaux, brosses, racloirs..) sont vieux et ne marchent qu'à l'huile de coude ... mais ils sont tous en bon état. Dernière chose : un peu de petex pour refaire les trous (mais avec le contenu d'un seul emballage tu fais 5 ans !) , papier de verre 200 / 400 / 800 - et un chiffon avec un peu d'alcool pour finir de bien nettoyer. Pas de défarteur, je brosse bien au laiton avant chaque fartage et ça me suffit amplement. J'aime avoir de belles semelles bien cirées avec un bel état de surface - voilà le secret en tout cas pour moi...
Voilà bon ski à toi

fanfantulipe le 30/01/17

 
Pour les semelles du skieur lambda qui deviennent grises, je pense qu'un coup de racloir parfaitement affûté (plutôt un rasoir donc) est bien utile.

gillette proglide le 30/01/17

 
@Fanfan.
+1 pour les farts gras. Un des seul fart gras qui n'encrasse pas (trop, il faut relativiser, cela reste une paraffine) est le orange briko.
Pour du loisir, ce que tu as avec tes Vola suffit effectivement. Si tu montes en gamme de fluor, ça glissera mieux, mais il faut en avoir le "besoin" et le budget. C'est un peu comme avoir un vélo haut de gamme pour faire une sortie hebdomadaire de 30km: c'est sûrement plus plaisant mais pas "indispensable".
Par contre, je te conseillerais vraiment (ce n'est pas ruineux) l'achat de cleaner (ou mieux du fluorclean qui est moins gras) pour nettoyer régulièrement tes skis avant de farter. Tu seras surpris de la couleur du papier ;) (que les skis soient fartés ouvert"rabotées" comme tu dis).
Également un bon "plus" peut être des farts liquides légèrement fluorés (LP2 med et hot briko, F4 cold et warm swix,...) qui viennent en complément et apportent une meilleure glisse tout en restant abordables et simples à appliquer.

vande le 31/01/17

 
*fartés ou "rabotés"

vande le 31/01/17

 
Je profite du sujet pour faire part de mes observations: je skiais sur Rossignol il y a une dizaine d'années et je trouvais que les semelles devenaient blanches. J'ai alors changé pour Fischer et après beaucoup d'utilisation de mes skis, ce problème n'existe pas chez Fischer. Je viens de récupérer une nouvelle paire de skis Rossignol Ixium datant d'une ou deux saisons passées et je ne peux que constater que ce problème de semelle blanche est toujours là. Je farte pourtant assez régulièrement et en plus ces skis sont des retours d'équipes. Qu'en est-t-il de la glisse dans cet état qui je pense n'est pas favorable?

tetratransju le 31/01/17

 
@tetratransju
Je pense que c'est un problème de finition pierre (passage trop rapide ou autre). Du coup, des lamelles de semelle ressortent avec l'abrasion au niveau des points d'appui en général. C'est moche mais pas rédhibitoire pour la glisse.
Tu peux essayer un ou deux fartage avec des farts très durs + de frotter au papier fibertex vert, avant de refarter avec ton fart habituel. Ça peut aider en enlevant / remettant dans le bin sens lesdites lamelles (action de la chaleur élevée du fart dur combinée au raclage/brossage d'un fart dur)

vande le 31/01/17

 
@vande
merci de m'avoir donné envie d'acheter un defarteur alors que je m'en passe très bien depuis 15 ans :-) - pour le reste je ne vais pas te suivre sur les fluors. je sais que c'est un petit plus. Et je te fais 100 % confiance quant-à ton expérience... seulement je replace ce post dans son contexte .. je suis un skieur qui skie pour le plaisir et on a vite fait d'acheter un truc puis un autre et encore un dernier .. bref il est facile de se laisser emporter. Et puis ... j'ai remarqué un truc , avec 3 farts (attention je ne suis pas pro et donc je bosse la semaine..) on connait à la longue les combinaisons qui marchent bien , en multipliant les farts donc les combinaisons possibles, pas facile de se faire une idée. Je compare ma glisse avec les autres skieurs et c'est sur que souvent je vois bien une différence. Mais les résultats obtenus restent super bons et puis il y a le bonhomme aussi lol!!!
enfin dernier test ultime et là j'adore.. je farte mes alpins à mort, et je m'amuse à "manger" mes potes sur les faux plats ... ben là il n'y a pas photo..
bref je vais peut - être tenter le coup pour le cleaner ...merci de tes précieux conseils
@tetratransju.. j'ai des rossignols depuis 15 ans et jamais de semelles blanches par contre lors des "rebouchages ponçages " la semelle blanchit immédiatement sous l'effet du papier de verre... un petit coup de rasoir en appuyant légèrement , quelques micro copeaux de semelle (donc usinage léger ) et hop nickel à nouveau..
De toutes façons on parle, on parle et pendant ce temps cette saloperie de pluie tombe ... Putain de réchauffement climatique !
bon ski à toutes et tous et banzaï :-)

fanfantulipe le 31/01/17

 
Bonjour à tous,
J'avais suivi l'an dernier le débat parfois houleux sur le système kuzmin, et avoue que ce dispositif me tentait pour ce qui me concerne :
- skieur de niveau moyen, mais qui aimerait bien qu'une glisse médiocre de ses skis ne rende pas les choses encore plus difficiles, c'est déjà assez dur comme ça le skating quand on manque de technique,
- peu de sorties par saison, compte tenu des dispos et de la durée de la saison de plus en plus courte,
- des sorties de 30 km maxi par jour, donc en gros 300 km dans la saison,
- pas envie de s'embêter avec des trucs compliqués (x farts différents avec le risque de ne pas choisir le bon, des trucs qu'il faut chauffer et avec lesquels on s'intoxique) : le fait de n'avoir qu'à racler/nettoyer la semelle (une fois ou deux par saison pour mon usage ?) était séduisant.
Mais à la lecture du témoignage de fanfantulipe et vande, je constate que ce n'est pas la solution simple et miracle que j'espérais.
Je vais donc devoir me mettre au fart :-(, mais le(s)quel(s) ?
La réponse de fanfantulipe m'apporte plein d'infos utiles, sauf que pour moi Lf, Ch et autres c'est du chinois.
Un autre aspect rentre en ligne de compte : le fart, on le laisse sur la neige (sinon il n'y aurait pas besoin d'en remettre), donc il finit dans les sols et les rivières, pas glop :-(
Existe-t-il des farts naturels, non polluants ? Sinon, quels sont les moins polluants ?

Merci par avance pour vos réponses.

herve le 01/03/17

 
Bonjour Hervé
Simplifions tu as raison :
tu prends un fart bleu et un rouge sans fluor - donc appelé "CH". Le Ch n'est pas toxique - ( le h c'est pour hydrocarbure , le f pour fluor) - et au pire un fart jaune toujours sans fluor (donc Ch ou "H" quelquechose)
2 brosses - une laiton et une nylon. Rien de plus ...
Tu nettoires à la brosses laiton - c'est pas dur ... Tu fart à chaud suivant la température - (Bleu/rouge/jaune suivant la température mais en general le rouge va bien)
Tu racles et la tu brosses bien propre avec la brosse Nylon jusqu'à obtenir une belle semelle brillante d'aspect. (1 à 2 minute / ski)
c'est tout !
par ski 15 minutes (attendre que le fart refroidisse ) et je ne peux pas te promettre la glisse de Ouf à la Martin Fourcade mais tu te feras super plaisir et tu feras de jolies sorties.
Voilà rien de plus - le fart est compliqué quand on veut ou on doit être pointu .. là oui c'est un art demandant beaucoup d'expérience ..mais pour une ballade de 15 bornes tu te feras déjà super plaisir.
Un ski propre bien farté et bien brossé glissera toujours très correctement.
Oublions le reste et profitons de nos dernieres sorties



Bon ski

fanfantulipe le 02/03/17

 
Super !
Comme Vande, éviter les farts jaunes sauf conditions bien spécifiques de neige propre récente humide.
+1 pour le nettoyage au fluorclean également, en brossant la semelle direct après application.
Par contre je ne suis pas du tout fan des brosses nylon: ça lustre, mais ne dégage pas vraiment la semelle. On obtient un magnifique brillant, mais au niveau efficacité c'est plutôt moyen et l'encrassement est supérieur... au brossage avec ta brosse laiton (acier est même presque mieux, ça travail plus vite)

olir le 02/03/17

 
travailLE

olir le 02/03/17