calcul de parcours
calcul de parcours

Forum/réponse

"Forum Etat des pistes"

Retour vers le forum, cliquez ici !

Attention, évitez tout message diffamatoire et respectez les règles de bonne conduite sur Internet.
Ne confondez pas forum et petites annonces !

Si problème, cliquez sur (appel du modérateur).

 

 

Le sujet : " bilan transjurassienne "

 
Tout d'abord, un grand bravo aux organisateurs et aux bénévoles pour avoir réussi à organiser notre transju dans d'excellentes conditions pour les coureurs avec une piste quasi impeccable même pour les skieurs des dernières lignes !
Toutefois, pour maintenir cette course comme la plus grande course de France et conserver son esprit, il faut toujours réfléchir à quelques points d'amélioration...
Des points aisés à améliorer :
1) Supprimer ce système d'étiquette à coller (des milliers de bouts de plastique dans la nature...). Pourquoi ne pas revenir aux dossards de 2013 (ou 2014?) où les prénoms étaient imprimés ? C'est surement un poil plus cher mais plus convivial pour les spectateurs et plus écolos.
2) Ajouter un point dans le réglement pour que chaque skieur qui jette un papier, un bidon, un tube de gel, soit disqualifié. Et faire une grosse communication dessus.
3) Pérenniser les départs avec les skis à la main. Quasiment pas de bouchons, beaucoup moins de tension chez la plupart des participants.
4) Réaliser un bonnet/bandeau qu'il soit possible d'utiliser en ski de fond : quasi personne avec le bonnet de cette année sur la course en comparaison avec les bandeaux de la Gtj ou des Belles Combes. Et si possible une marque Made In France ou Europe, plutôt que Made In China...
Des points à réfléchir (pas uniquement pour l'organisation) qui permettront de faire basculer la Transju vers une course parfaite :
5) Il faut songer aux suiveurs : difficile pour eux de suivre la course en raison des problèmes de raison dans la plupart des secteurs. C'est également le cas sur le parcours original.
6) Faire un vrai travail de réflexion sur le parcours : la transjurassienne doit être sélective et longue. Il s'agit d'un défi où l'on traverse une partie du massif... Cela va surement faire rager quelques personnes mais pourquoi ne pas entamer une réflexion sur la pose de canons à neige à deux endroits stratégiques : la vallée entre Bois d'amont et Les rousses, et entre Bellefontaine et Chapelle. Une fois ces deux points critiques stabilisés, de nombreuses options s'ouvrent pour maintenir une traversée en fonction de l'enneigement (Départ de Lamoura ou Prémanon en fonction de l'état de la Combe du Lac, Passage par la vallée à Chapelle ou par les pistes de l'Envolée Nordique pour rejoindre le Pré Poncet, Arrivée à Mouthe par Chaux-Neuve ou Arrivée Chez Liadet par la Liaison ou par la Gtj/chalet Brulé).
En plus de stabiliser l'esprit transju avec un parcours qui se rapproche de celui traditionnel, il permet d'étaler davantage la circulation et donc de permettre aux suiveurs de mieux suivre leurs athlètes.

7) Au moins stabiliser le prix d'inscription. Voir le diminuer. La Transjurassienne, c'est les champions mais c'est avant tout une course populaire qui doit être un minimum accessible. Pourquoi pas supprimer quelques primes aux points intermédiaires (qui sont souvent récupérés par les vainqueurs) ?



Un skieur qui souhaite que la Transjurassienne continue et devienne encore plus belle !



Encore bravo à tous les organisateurs et bénévoles, merci aux spectateurs et félicitations aux skieurs !

aubalmasqueoheohe le 13/02/17

 
Beaucoup de bonnes idées dans tes propositions, notamment les points 1,2,3,6.
Pour le cadeau concurrent, ça va être difficile de faire baisser le prix de la course avec du made in France (qu'on ne sait plus faire, y'a plus de fabricant textile) et puis le prix reste très correct.
Le ski c'est pas si populaire que ça ! Il faut des skis, se déplacer, payer des badges,... et c'est donc bien plus cher que de courir par exemple, sauf pour les courses ! Pour comparaison le marathon de Paris est entre 80 et 115€ soit plus cher au kilo que la Transju' !

david21 le 13/02/17

 
Bonjour,
Je craignais le départ skis à la main mais sur la course en classic, c'était parfait.
Si c'était bon aussi le dimanche, pourquoi pas.
Le point n°2 devrait être obligatoire. Dans mon échelle des horreur, la palme revient à l'Etape du Tour 2016 où à Samoëns, en bas du col de Joux Plane, cétait un vrai dépotoire.
les organisateurs avaient inventé un concept ou tu jetait tes déchets en roulant dans de grand filets en bord de route. Avec le vent, c'était une horreur; il y a en avait sur des centaines de mètres.

manuel74 le 13/02/17

 
Bonjour et bravo pour tes propositions.
Hélas je n’ai pas fait la Transjuracienne cette année pour la raison de l’avoir boudée…n’étant pas d’accord avec les conclusions de l’organisation sur un parcours unilatéral dans le jura. Bien entendu ce fût une belle journée je pense. Alors je me suis fait mon 60km à moi en partant de bois d’Amont et en revenant sur Liadet en me faisant un parcours par le risoux- descente Bellefontaine -le marais- chapelle des bois- Foncine le haut et retour près-d ’haut- passerelle près Poncet puis par la citadelle et arrivée au Liadet. Superbe tracé, bel enneigement avec pistes d’enfer et super bien tracées.
Au près-d ‘haut je suis tombé sur un groupe de skieurs Suédois qui m’ont demandé des directions et avons parlé effectivement de la Transjuracienne qu’ils avaient fait la veille. Je vous assure qu’ils étaient assez déçus que le parcours ne puisse pas se faire sur le tracé habituel considérant l’enneigement très bon à leur grande surprise. Ils m'ont dit que les conditions de ski chez eux étaient même moins bonnes. Mais bon on ne va pas refaire l’histoire…
Je pense que tes commentaires sont très judicieux et méritent d’être pris en compte.
Moi je pense aussi à réaliser des stockages de neige made-in Canada dans les endroits les plus difficiles que tu as cités mais le mieux serait justement de trouver des parcours bis à ces niveaux comme je l’ai fait hier.
Le prix de l’inscription n’est pas donné non plus et mériterait d’être revu à la baisse tu as raison. L’organisation Tranjuracienne ne tient pas compte du fait qu’il y a beaucoup de personnes qui s’inscrirait au dernier moment selon enneigement avec un coût moindre : ici 120 Euros ! ce n’est plus raisonnable.
Pour le souvenir, je pense qu’un Tshirt avec une beau logo Tranju serait pas mal non plus , celui de l’envolée et de la Bornadine sont superbes !

spro le 13/02/17

 
Bonjour,
bravo aux organisateurs !
Deux points objectivement ratés :
- l'attente le matin à Bois d'Amont. Heureusement, il ne faisait pas très froid mais c'était limite (pas de salle des fêtes ?). A Lamoura, les bus restent stationnés.
- l'arrivée : 1h (heureusement sous le soleil) pour récupérer les sacs (dans un sous-sol bunker) et presque autant avant de se restaurer. C'est bien mieux à Mouthe !!
p.s : bonne idée que celle d'un bandeau (made in Franche-Comté svp) à la place d'un bonnet.

frco 17 le 13/02/17

 
"Transjuracienne" ca pique quand même...

tomgm le 13/02/17

 
Pour moi et beaucoup dans mon entourage, plutôt un bon cru. La Transju reste la seule course réellement populaire à mon sens Cad qui accueille vraiment des skieurs de tous niveaux. Le départ le moins stressant des 17 que j'ai courue (peut être à pérenniser). Bonne bouffe, encouragements partout et très bon accueil. Pérenniser aussi l'anim musicale cornemuse accordéon trompette ce que vous voulez sauf des hauts parleurs criards au bord de la piste, facile à mettre en place avec des assocs de musique ?
On regrette le parcours nominal bien sûr mais beaucoup mieux que rien !
Et la leçon de tout ça : bien souvent impossible de savoir jusqu'au dernier moment quelles seront les conditions : donc s'inscrire au plus tôt pour 2018 au moins cher et espérer avec tous organisateurs et coureurs que la Transju sera assez belle comme cette année à très belle comme quelques grands crus
Merci à tous coureurs courtois et sympathiques, bénévoles et organisateurs.

aveyronnais le 13/02/17

 
Tout d'abord merci aux organisateurs , bénévoles et à tous ceux ( celles ) qui ont permis cette , somme toute , belle édition . D'abord déçu de ne pas faire le parcours originel , le parcours de repli fut beau , varié et pas forcément plus facile ...
D'accord avec " Aubal ..." sur les points 1, 2 , 3 ,4 et 6 .
En particulier le bonnet pourquoi ne pas passer à un bandeau ( ceraianement moins cher que l'on pourra utiliser ensuite ) Là franchement le bonnet façon Zorino dans Tintin et le temple du soleil finira dans le placard ! ...
Encore merci à l'organisation .

yann le 13/02/17

 
Effectivement, on peut commencer par féliciter les organisateurs et les bénévoles pour cette belle édition de la Transju.
Je pense que la décision de ce parcours de repli a été la bonne. Pour être passé par Bellefontaine et Chapelle en rentrant de la classic le samedi, les conditions ne paraissaient pas optimales, de la terre apparaissaient par endroit sur la piste, la couche de neige était vraiment mince, bp d’humidité, et les organisateurs ne pouvaient pas se permettre de faire le pari que ça passe le jour j comme l’an passé avec une annulation finalement 3j avant… L’arrivée Chez Liadet est facile a proposer, mais il faut quand même une bonne logistique pour descendre ensuite tout ce petit monde à Mouthe et il n’y a pas beaucoup de place là haut.
Le 1) est vraiment le point noir de cette édition selon moi… On te fait une communication sur le fait de ne pas jeter tes déchets dans la nature alors que des centaines d’autocollants ont fini dans la neige sur le parcours... J’espère que le grand tétras ne s’étouffera pas avec celui que j’ai perdu sur le parcours… Y’a-t-il eu un changement au niveau de la matière du dossard ou de la colle ? Je crois que ça marchait plutôt bien auparavant. Je ne crois pas que les noms ont déjà été imprimés sur les dossards étant donné que de cette manière ils peuvent être réutilisés l’année d’après si annulation. c’est pour ça que ne figure plus dessus l’année.
J’en avais déjà parlé à l’organisation mais je trouve dommage que tout le monde n’ait pas son nom sur son dossard sachant qu’il s’agit d’un vulgaire autocollant qui peut être facilement imprimé la dernière semaine… Il faut s’inscrire avant mi-décembre pour l’avoir mais c’est seulement une affaire de marketing pour pousser les gens a s’inscrire tôt alors que c’est quand même sympa d’avoir son prénom pour les encouragements.
Concernant le point 2, je suis d’accord avec cette idée mais ça paraît irréaliste de mettre ça en place. Il faudrait des juges sur le terrain etc … Quid du mec qui perd involontairement un papier ? On le disqualifie aussi ?

nordwand le 13/02/17

 
Je ne suis pas d’accord avec le fait que le bonnet soit obligatoirement un bonnet dédié à la pratique du ski de fond. Même s’il restera au fond du placard comme les bonnets des dernières années de la Transju, je trouve ça un peu moins moche mais c’est le même modèle que celui de la Gtj 200 de l’an passé. Les bonnets des transju des années 80 sont autrement plus chouette en tout cas (enfin, l’étaient-ils à l’époque?). Le bonnet est vraiment une bonne vitrine pour une épreuve, j’ai été étonné de voir tant de fondeurs étrangers arborer un bonnet (que je ne trouve pourtant pas bien beau) de la transju de ces dernières années. Je serais prêt à payer plus cher pour avoir un bonnet « utilisable » et pas fabriqué en Chine… Apparemment ça ne gêne pas la région Bourgogne Franche Comté de financer un bonnet made in China, l’argent avant l’éthique, c’est dommage…
Concernant la pérennisation de la Transju, il y a 2 possibilités, continuer à organiser un événement « eco-friendly » et s’adapter aux conditions, parcours de repli si besoin et annulation en cas de conditions trop médiocres. Dans ce cas c’est impossible de fidéliser les étrangers à la manifestation, la Transju Classic de cette année a énormément souffert de l’annulation de l’an passé avec une diminution considérable des participants des pays scandinaves notamment.
2ème possibilité, la jouer à la sauce Marcia avec neige à canon et organisation d’une manifestation a tout prix mais est-ce dans l’esprit du nordique tel qu’on le pratique dans le Jura ? Mettre des canons aux endroits critique et continuer d’interdire les spectateurs dans le massif du Risoux par rapport au grand tetras ? Une débauche de moyens de production de neige artificielle ou de stockage de neige n’aura d’ailleurs pas un impact positif (pour le porte monnaie des concurrents) sur le tarif de la course donc en contradiction avec le point 7)
Venons-en au prix, je considère que le ski de fond n’est pas (plus ?) un loisir abordable (matos, forfaits) alors je ne crois pas que le prix de la course soit exagéré surtout si on s’inscrit tout au début. Quand je vois des mecs comme steph30 pour ne pas le citer qui milite pour une trans moins chère et qui met base+HF+poudre(+accélérateur?) à chaque course, ça me fait doucement rigoler.
Je rejoins des avis précédents concernant le fait que la Transju est une des dernières courses « populaire » et c’est important qu’elle le reste.
Vivement la Transju 2018 ! ;)

nordwand le 13/02/17

 
1) Après vérification, il s'agissait bien de 2014 où les noms et prénoms étaient imprimés sur les dossards (1ère et dernière fois).
2) Concernant le point 2, il s'agit surtout d'une mesure symbolique mais qui à mon sens devrait être instauré dans chaque règlement. C'est quand même pas compliqué de remettre l'emballage dans la poche, ou de le mettre dans une poubelle lors des ravitos, ou pourquoi pas de le donner à des spectateurs comme j'en ai vu le faire.
4) Pour le goodies, le conseil général et la transju se ferait une pub d'enfer avec un bandeau/bandeau dédié au ski de fond et un minimum classe. Ou alors un bonnet "de ville" mais qui passe un peu partout. Ou dernière solution, refaire les bonnets des premières éditions bien vintages :-)
6) Comme tu le dis nordwand, la transju navigue entre deux eaux. Je ne suis pas non plus spécialiste de l'économie générée l'événement, ni de l'impact écologique des canons, mais il serait justement intéressant de réaliser une étude sur l'impact coût/bénéfice de l'installation de canons à des points stratégiques (+stockage de neige), notamment au regard du nombre de participants que cela générerait en plus (surtout le classique le samedi ?). Sans prendre en compte les avantages tout au long de la saison hivernal pour les skieurs locaux (dont je ne fais pas parti) ou les touristes qui souhaitent faire la Gtj.

aubalmasqueoheohe le 13/02/17

 
7) En effet, le ski de fond n'est pas "bon marché". Mais ce que je souhaitais dire, c'est qu'il ne faut pas non plus tomber dans l'excès des courses style Marathon de Paris ou Etape du Tour. Il faut conserver ce mélange Elite / Etrangers de la Worldloppet / Locaux qui se font leur objectif annuel / Passionnés et touristes qui se font un défi (parfois celui d'une vie) / Des gars déguisés. C'est ce mélange là qui fait la spécificité de la course et qui fait que l'on se marre bien au départ, sur la course, au repas et autour d'une bière :-)

aubalmasqueoheohe le 13/02/17

 
1) le nom vraiment imprimé sur le dossard, c'était la super classe et un beau souvenir! l'autocollant a tenu en 2015 mais cette année... qui a réussi à garder le sien jusqu'au bout??
2) dimanche, en haut de la montée de la frasse, un des vingts premiers à passer a laissé tomber son gel dans la neige, l'a ramassé adroitement avec son bâton et me l'a tendu... comme quoi c'est possible!
3) franchement sympa, le départ skis à la main! beaucoup moins stressant!! j'en profite pour signaler que je déteste le départ de la trans classique aux rousses avec le virage à gauche la descente et le virage à droite... et que je rêve d'une trans classique lamoura mouthe!!
4) ah le bonnet transju!! j'ai eu une lueur d'espoir quand j'ai découvert un bout de pompon qui dépassait du sac...hélas, toujours aussi grand moche et importable... sauf... les vieux modèles en laine avec peugeot marqué dessus!
peut-être faudrait-il retrouver des sponsors qui fassent des cadeaux sympas: je me souviens d'une arrivée où chaque fille se voyait offrir un tube de crème solaire d'une marque réputée!
6) Le parcours de cette année était très joli et intéressant... mais, ce n'est pas la transju. Je suis d'accord sur le fait de renforcer par tous les moyens (canons?) le parcours de la transju (qui est aussi une partie de la gtj) pendant tout l'hiver ( et pas que au moment de la course) car c'est vraiment la vitrine touristique pour l'image du ski de fond dans le jura.
7) le prix me semble justifié. je suis admirative devant tout le boulot que représente l'organisation d'une telle épreuve. l'organisation est au top, les bénévoles sont super. chapeau bas pour tout le monde!

anne le 13/02/17

 
Alors pour les noms imprimés sur les dossards, c'est techniquement que c'est compliqué, car ca rallonge les délais, et qu'il faut commander plus tot. Cela signifie qu'il faut valider mi-decembre au plus tard, et que les personnes inscrites apres ont des dossards " neutres". Le souhait de l'organisation etant que le plus de participants aient leur nom, d'où cette solution.
Je parle en connaissance de cause car jusqu'a l'edition de 2014 incluse que vous evoquez,c'est moi qui vendait leur vendait les dossards dans mon ancien metier :-)
c'est un dossier assez compliqué car il y a pas mal d'epreuves et de modeles differents (car trans'o souhaite faire des choses sympas),et que ca a un cout non negligeable. Grosso modo, les dossiers sont amorces en septembre pour une validation le plus tard possible afin d'avoir le nombre le plus "juste" possible.
Je ne dis pas que la solution des autocollants est parfaite, mais voici le pourquoi du comment:-) disons que ce ne sont pas des dossards de trail qu'on peut faire "au dernier moment". Ou commme la sainte lyon que j'avais aussi, dont le nombre par epreuve est plus facile a estimer et qui sont finances par la region par appel d'offfe.

vande le 13/02/17

 
bonsoir à tous
pour participer à la discussion et aux bonnes idées de aubalmasqueoheohe voila les reflexion d'un rattrait :
1) sur les etiquettes et les noms des dossards, le moins couteux puisqu'il faut faire baisser le prix d'inscription est de ne pas faire apparaitre de nom du tout.
Le systeme d'étiquette ne semble pas au point puisqu'elles semblent se décoller.
2) le reglement en ligne sur le site de la transjurassienne prevoient des sanctions pour ceux qui jettent des détritus dans la nature. Il faut juste preciser les sanctions mais une mise hors course, au dela du fait qu'elle sera difficile à prouver verra peut être peu de courreur aller jusqu'à l'arrivée. Et il faut aussi lire le réglement de l'épreuve.
3)je pense que les modes de départ sont déterminés en fonction du site de départ, mais qui peut le plus peut le moins.
4) le bonnet est fournis me semble t'il par la région qui reste de la fabrication; et le made in france devrait être privilégier.
5)les suiveurs : ils voudraient^être au plus près de la course mais chacun avec sa voiture sur des routes pas toujours proches des pistes et avec des traversées de route pour la piste.
Il faut peut être aussi que le suiveur étudie plus tot son parcours et le moyen de rejoindre l'arrivée sans bouchon excessif. Dimanche cela me semblait faisable en passant par morez au lieu d'aller s'entasser au jacobeys. Sur le parcours normal et pour eviter la traversée de route à chaux neuves, c'est bas du risoux - st laurent -foncine - mouthe.
au fait quel est le bilan carbone du suiveur ?
6) les canons à neige ont été évoqués il y a quelques années mais il ne semble pas réaliste économiquement (qui sera le payeur?) de vouloir enneiger le parcour en tout ou partie. Les reserves de neige existe quand elles peuvent être faite et sont utilisées. Et au dela du point de vue économique, il me semble qu'il n'y a pas de volonté politique pour la neige de culture pour le ski nordique.

7) le prix de l'inscription : vaste débat, tout est trop cher mais comme le dit aveyronnais c'est moins cher en novembre qu'en janvier et beaucoup l'on compris parceque ungros pourcentage d'inscription arrive au 1er tarif.

De plus, l'inscription est chere mais par rapport à quoi ? aller voir les tarifs des autres courses de la Worldloppet et comparer avec les prestations fournies. Il ya quelques années Transorg mettait sur le bordereau d'inscription papier la répartition des frais d'organisation. Il fallait bien tout le montant de l'inscription pour couvrir tout cela.

Cette année, il me semble même que des frais supplémenatires apparaissent en terme de secours puisque je crois que devant les difficulté à trouver notament des médecins bénévoles ils ont fait appel à un prestataire exterieur donc avec un cout supplémentaire.



maitenant bien que non jurassien je souhaite tout comme vous que ce bel évenement dure dans le temps. Dans des temps économiques difficiles, la transju est important aussi pour ce qu'elle apporte en plaisirs au gens, si ça peut leurs changer les idées ç'est déja bien!!

et la transju est aussi un lien entre le jura, la suisse et le doubs. Ce dimanche sur tout le parcours les bénévole de suisse et du doubs étaient présent à donner la main et ça aussi il faut le dire et les remercier sans compter.



bonne discussion à tous dans le respevt des idées de chacun.

rattrait le 13/02/17

 
Pour les étiquettes prénoms des dossards , maintenant que l'on sait qu'elles ne tiennent pas ; pour la prochaine 3 coups d'agrafeuse la veille au soir et hop , on ne les perdra plus ! Je pense qu'il va y avoir plus d'un randonneur qui va trouver des étiquettes cet été ! ...

yann le 13/02/17

 
Une discussion sur la provenance du bonnet est ouverte.
Je trouve vraiment dommage ce bonnet fabriqué à des milliers de km. Est-on incapable de fabriquer des bonnets dans un pays de ski nordique ?????

louisxxxix le 13/02/17

 
Comme déjà évoqué par ailleurs sur ce forum et sur le Facebook de la Transju directement : bravo aux organisateurs, bénévoles, spectateurs et coureurs (dont je fût) pour ce beau week-end.
Je suis tout à fait ne phase avec les propositions bien réfléchies sauf la dernière !
En baissant ou stabilisant le prix on met l'organisation toute entière en péril et donc notre course préférée. Les coûts sont de plus en plus importants : sécurité, mais aussi des tâches habituellement accomplies par des bénévoles qu'ils faut maintenant sous-traiter par manque bras : par exemple quelques dizaines de milliers d'euros (25000 je crois) rien que pour gérer les enveloppes des dossards !
Quelques idées d'autres courses worldloppet:
- Vasa plus de 170 € tout comme Birkebienerrenet (Norvège : 54 km)
- Engadin (42 km) entre 95 et 150 €
- Gatineau (CAN) 51 km pour 60 à 100€
C'est le prix, soit comme il est dit fort justement, pas toujours plus qu'un peu de Cera pour 3 à 4 paires de ski !

thierry88 le 13/02/17

 
Je suis plutôt (pas le chien de Mickey) content de cette transju. Malgré le parcours de replis, le parcours était chouette et difficile. Il est varié et on ne s'emmerde pas.
1) Complètement d'accord. J'ai rapidement vu que çà ne collerait pas bien. J'ai perdu mon étiquette au bout de 15 bornes
2) Encore plus d'accord. Je fais l'effort de balancer mes trucs dans les poubelles, je ne vois pas pourquoi les autres ne le ferait pas. A mon niveau, ce n'est pas pour le temps que ça coûte…
3) Je trouve çà bien aussi les départ à pied, comme à la Marcialonga. Là-bas, il y a des bouchons parfois, mais assez peu en regard de l'étroitesse de la piste et du monde (7500 pour la course principale)
4) Ce bonnet, je l'aime bien. Il fait, certes, pas trop compétiteur, mais il est sympa, et je le mettrai plutôt après ma séance de ski, ou avant car il est bien chaud. Ou pourquoi pas pendant la course après tout. Je suis fan de Tintin alors pourquoi pas. J'ai bien fait cette transju en short T-Shirt. Alors le look je ne suis pas à ça près

5) Certains accès sont difficiles en bagnole, c'est vrai, mais je ne vois pas trop de solution
6) Je suis plutôt d'accord pour essayer de péréniser au max le "vrai" parcours.
J'aimerais personnellement qu'on aille un peu dans les "hauteurs" de Chapelle pour ne pas se taper toute la combe des Cives qui n'a pas beaucoup d'intérêt à par de se reposer un peu avant la montée vers le pré poncet.
J'aimerais aussi que la classique soit sur le même parcourt que la skating. Car partir du "superbe" collège des Rousses, c'est un peu moins bandant que de passer par le village par example et que j'aime bien la première partie de la course skating.
7) Je trouve aussi que les prix ont un peu trop augmenté aussi, moi qui pour une fois, me suis inscrit un peu à la bourre. Mais si on supprime des primes pour les vainqueurs les stars vont moins venir et le plateau va se raréfier.

Et il faut relativiser par rapport au prix des autres courses, de ski mais aussi à pied. Les"grands" marathon tournent à plus de 75€ la saintélyon c'est 80€ et il n'y a pas de neige à préparer.

Pour ceux qui font du Trail, le pack Transju+TransjuTriail st plutôt avantageux


norton le 14/02/17

 
@vande : Oui je comprends qu'on puisse avoir besoin d'un délai suffisant pour générer des dossards avec le nom imprimé dessus (comme en 2014, deadline mi-décembre). Mais désormais, les dossards ne sont personnalisés qu'avec cet autocollant (pas vraiment collant) qui peut être imprimé beaucoup plus tard et la deadline pour avoir son dossard personnalisé n'a pas changé...
Donc l'utilisation de dossards neutres ne peut pas être expliquée par le fait que l'orga cherche à avoir le maximum de dossards avec le nom des concurrents.

nordwand le 14/02/17

 
Je tenais a apporter des précisions sur les tarifs d'inscriptions.
Les primes de courses sont fixées par la Fis. L'organisation doit également fournir une production d'images Tv. Depuis cette année La Transju doit faire appel à un prestataire extérieur pour les médecins de la course: 25.000€ ce n'est pas pour la préparation des enveloppes dossards comme l'indique Thierry88. Donc voilà certains postes de dépenses qui peuvent justifier le prix et en plus service de bus et repas à l'arrivée.....
Petit rappel: ce sont 8 ski clubs qui sont financièrement responsables et croyez bien que si ils faisaient de super bénéfices ils ne seraient pas obligés d'organiser des manifestations extra-sportives pour faire des recettes pour leur budget.

tetratransju le 14/02/17

 
@Nordwand: inscrit fin janvier, j'ai eu droit à l'autocollant avec mon prénom, donc oui la deadline a bien changé...
Pour la petite histoire, le mien n'a même pas tenu jusqu'à la ligne de départ :-)

jimm le 14/02/17

 
Puisque je parlais du coût de la production d'images: vous pouvez visionner le film de 25' actuellement disponible sur le site de La Transju. La société de production a du faire appel à des moyens techniques: moto-neige, drone..... La présentatrice est bénévole.
Ce reportage a été est sera diffusé sur Eurosport et l'Equipe 21 ainsi que des chaînes scandinaves. Un beau reportage et bravo à tous les participants d'avoir couru une des plus belles épreuves de la Worldloppet. Les choses ne sont peut-être pas parfaites pour les organisateurs mais ils peuvent être fiers d'avoir réussi avec des prises de décisions délicates (mais sages) dans le cadre de ce plan de replis. Et que tout le monde continu de faire vivre cette belle épreuve à laquelle j'ai participé 28 fois.
Un Grand Ambassadeur Transju

tetratransju le 14/02/17

 
Bonjour tout le monde.
Le tracé n'est pas l'original , il parait même avoir été bricolé à la dernière minute , mais heureusement qu'il a été validé et réussi , une deuxième année sans course aurait pu être fatale pour les organisateurs et les bénévoles , vu déjà la baisse du nombre des participants.
Pour le bonnet ou le bandeau , il y a une sociète dans la région , " ycone " qui fait des maillots de sport personnalisés.
Ils ont fait un " buff " aux couleurs du Jura bien sympa ( mais trop épais pour courir avec ), il y a peut-être quelque chose à creuser par là , même si ça peut coincer au niveau du prix.
Je précise que je n'ai pas d'action chez eux :-)
J'ai participé plusieurs fois à la transju , et même pour un touriste comme moi ça reste de grands moments avec la traversée des villages , le passage au tremplin de Chaux Neuve , et la passion des gens au bord des pistes même par -15 !

gilles34 le 15/02/17

 
Pour le traçé c'est plus que mieux que rien (2e annulation aurait été terrible). Il met en évidence que la partie la plus jolie est dans le Doubs (est ce l'affectif qui parle ?). Le secteur Prémanon me laisse une fausse impression d'autoroute à skieurs. Le luxueux bonnet je ne le porterai pas car peu flatteur pour ma personne. J'aime bcp les Chinois. Ils ont le droit de gagner de l'argent aussi. Mais on pourrait effectivement imposer une production dans la nouvelle grande région Bfc.
Failli tomber dans les pommes en attendant le restau où je n'ai quasi rien mangé ou bu. J'étais écoeuré. Est ce le manque d'air dans ce parking surpeuplé incontrôlé ?

carredesejour le 15/02/17

 
je me répète chaque année mais Trans'o persiste encore une fois je trouve ce repas inadapté fromage et jambon n'appartiennent pas à un menu de récupération sportive.
On pourrait se passer de ce repas.
(fait l'Engadine en 2011: pas de gymnase où se changer, pas de gros cadeau, pas de repas à l'arrivée et en plus c'était bcp plus cher que la Trans)

carredesejour le 15/02/17

 
Superbe le reportage !

Seul bemol ; on dirait qu'il y a seulement 50 participants sur la Classique et 100 sur le skate.

jura sicpark le 16/02/17

 
Beau reportage sur la transjurassienne fis worldloppet( l equipe), mais on se demande si la course du samedi et du dimache ce resume aux seuls prof? Les amateurs qui, paye cher pour faire vivre la course et la perenniser et qui courent sur un parcours defonce et sont creuves et prennent aucun plaisir a skier a cause de nombreux passages et temperature douce , il n y a aucune image sur eux pendant la course ni commentaire apres la course de ses vaillants et meritant skieurs c est tres dommage. c est ca la transjurassienne les profs et les autres donner votre argent pour payer les primes ... on perd les valeurs de la transju avec la worldloppet, triste. Rassurez vous l annee prochaine ca augmente encore pour donner plus de primes au profs, comme ils disent dans le reportage tres beau plateau de coureur sur le classique et le skate , mais en parlant des profs pas des amateurs bien sur .allez bonne preparation pour 2018.
Au fait il y avait d autres courses le 25 skate et 48 marathons mais visiblement pas un beau plateau car on en parle pas dans le reportage , donc c etait des coureurs du dimanche , desole pour eux c est dommage encore. Bonne fin de saison. Cdt

stephane30 le 17/02/17

 
Tiens le revoilà notre Stephane30.
En une semaine n'a pas beaucoup changer dans ses commentaires toujours aussi constructifs.
En plus, tu n'a pas couru et te permet un retour venu d'ailleurs sur la piste et l'état des coureurs
Tu es vraiment magique comme gars.
Heureusement, et meme dans les reproches, le début sur ce sujet est resté correct et l'impression d'ensemble est semble t il positive.
Un souhait:que tu sois absent de cette course en 2018 comme cette année et ca semble bien parti.Youpi.

morbier-les marais le 17/02/17

 

Franchement Steph30, ta mauvaise foi devient vraiment insupportable. Ca sent le gros troll !
Tu n'as pas participé à la course, comment peux-tu raconter autant de conneries ? Des gens de tous niveaux ont admis dans les précédents posts que les conditions étaient plutôt bonnes même pour les concurrents fermant la marche. Le parcours n'était pas défoncé comme tu le prétends et si les gens ne prenaient aucun plaisir à skier, ils ne viendraient pas participer à la Transju. S'il y a autant de populaires sur cette course, c'est que le plaisir, ils en ont en y participant !
Je vais prendre un exemple, un ami a fait pour la première fois du skating la veille de la Transju, il était inscrit sur le 68 km. Il a bouclé avec ses moyens ses 50 km avec la banane, enchanté par l'ambiance tout le long du parcours.
Tu es resté terré chez toi ce week end et tu as bien fait, car on a pas besoin de râleurs dans ton genre sur cette belle course et tu continues à t'enfoncer.
La question des primes a déjà été soulevée, elles ne représentent rien dans le budget global de la Transju et si ce sont ces primes qui permettent d'avoir un beau plateau (podium de médaillés olympiques sur le skate), donc de faire venir des spectateurs et des concurrents contents de pouvoir se frotter au gratin du ski mondial, elles sont une bonne chose. Et c'est une règle de la Worldloppet, donc pas le choix. On est sur une grosse course mondiale de ski de fond, pas sur une course à la saucisse là.
Dernière chose, je te conseille d'investir dans un correcteur d'orthographe plus que dans la cera à l'avenir, je n'ai pas l'impression que les vapeurs de fluors ne te fassent le plus grand bien...

nordwand le 17/02/17

 
quoi ???? les profs ont eu des primes pour faire la Transju ???? pfff je devrais changer de métier... merci de m'avoir ouvert les yeux stéph'ane

koyote le 17/02/17

 
J écris pas sans raison et figure toi mon cher morgane je penses pas que tu t es frotté au meilleur devant car je vous ai pas vu dans le reportage ou alors il vous on téléporter plus loin sur le parcours pour les rattraper?😀😀et oui j ai eu des retours je n écrirais pas au hasard? Et tu sais ce que c est que de courrir avec des très bon? Je crois pas a bientôt ou a l annee prochaine si les prix baissent 😉😉😉😆😆.heureux de discuter avec tu me donne de quoi ecrire🙌🙌✌👾

stephane30 le 17/02/17

 
Hé oui koyote, t'as du louper ta vocation ! ;)
Stéphane30, franchement, fais un effort, on n'y comprend rien. Et à qui tu parles au juste ?

nordwand le 17/02/17

 
C'est vraiment dommage qu'il soit revenu à la charge celui ci.
Le sujet était vraiment agréable à lire et constructif.
Quel interêt de dépenser autant d'énergie pour ça ?...

gilles34 le 17/02/17

 
Un Grand Merci a Steph Et d Autres
J'étais à la Transju et j'ai profité d'un parcours magnifique, malgré le peu de neige. J'ai traversé les Rousses, je suis passé sous les cloches à La Darbella, c'était l'ambiance Transju, unique !
Je voulais remercier Steph et tous pleins d'autres grincheux de n'être pas venus, sans eux la fête est plus belle .

algoj le 18/02/17

 
Ben moi je l'ai bien aimé cette trans(JU).
Joli parcours, exigeant mais pas insurmontable, beaucoup plus ludique que l'original... un truc de skieur, quoi ! Un peu stressant au début avec la piste qui se resserre très vite, mais c'est vraiment pour moi le seul défaut.
Pas sur que rendre la course plus dure en lui faisant prendre toutes les bosses du massacre, du risoux et du mont noir soit une bonne solution pour la faire plus populaire :/ Il me semble que le choix de la réduire à 68km allait dans ce sens de l'accès à un plus grand nombre.
Les déchets, c'est pas si évident et on fait pas exprès (enfin j'espère). Cette année je suis content je n'ai perdu que ma gourde. Sans doute après les Rousses?? 40km sans gourde, c'est moyen cool et je me serais bien passé de laisser ce "déchet" sur la piste. Malheureusement, il m'est souvent arrivé de finir ainsi la course sans savoir du tout où était passée une partie de mon ravitaillement.
Cette année tous mes gels ont rejoint l'arrivée ou une poubelle sur un ravito, mais vous imaginez bien comme ma combi et mon porte gourde sont collants à l'heure de les mettre à la machine. Bon, ça, c'est le jeu...
Les suiveurs: sur le parcours normal, un seul point noir Chaux Neuve. Une passerelle peut etre? Aux Mosses ils ont bien construit un tel ouvrage pour la seule ski24... un modèle démontable et donc transportable pourrait permettre de s'adapter aux modifications de parcours ?
Le départ: j'aimerais avoir l'avis d'un coureur de première ligne qui espérait faire un top 60-70, voir même 100. Il doit y en avoir, mais ils n'avaient quasi aucune chance de rattraper un groupe parti devant avec les elites. Et sans un tel groupe, ce n'est pas du tout la même course. Peut etre qu'une réflexion a ce sujet des première ligne "rapides" est en cours à trans'o...
Le bonnet: il fait plaisir aux enfants. C'est déjà ça.
Stephane30: m'en moque de ton avis, moi j'y suis sur le film :p. Mais bon j'avais plus de chance que toi d'y être, vu que j'ai fait la course (re :p)
Longue vie à la trans !



olir le 19/02/17

 
Moi je suis comme olir et comme bcp d'autres que je croise sur les pistes... Je n'ai entendu aucun avis négatif sur cette Transju !!!
Perso, je préfère le parcours nominal, mais tant qu'à avoir un parcours de repli de référence, celui-là me semble vraiment bien et l'histoire d'autoroute à skieurs autour de Prémanon est plus qu'exagérée!
Le parcours était un peu dur sur le 2ème jour de mon ultratrans (la Sambine le dimanche, dur dur...), mais on n'est pas obligés de signer pour les 2 jours et sinon, le parcours est très très bien...
N'en déplaise aux grincheux de tous poils.
Question bonnet: un gros effort a été fait... Félicitons Trans'o et la région pour ce pas dans le bon sens !
Question départ: c'est vrai que c'est bien moins stressant, mais c'est plus pour les spectateurs que je m'interroge. Est-ce que ça a la même "gueule" qu'un départ mass ?
Question déchets: J'ai bricolé un filet sur le côté de mon porte-gourde où se retrouvent les gels utilisés... C'est donc la combi qui est toute collante en fin de course, mais moins de culpabilité d'avoir laissé échapper un tube !
Question prix: L'ultratrans est abordable: 2 super courses pour 100€ !
Mais bon... Félicitations à Trans'o d'avoir réussi à nous proposer cette belle Transju cette année qui est décidément bien compliquée pour l'organisation des courses populaires...

norbertm le 20/02/17

 
Transju/F ; 82 français dans les 100 premiers.
Marcialonga/I ; 8 italiens dans les 100 premiers.
Simple constat. Mais un peu franco/français tout de même...

hjanmeset le 20/02/17

 
@hjanmeset : Tu passes le grand parcours de la Transju (68 km) en classic le dimanche dans le cadre de la Visma Ski Classic et avec l'assurance que la course ait lieu chaque année tu pourras faire le même constat en ce qui concerne les français classés parmi les 100 premiers.
Les teams pro de la Visma ski classic sont essentiellement scandinaves d'où le constat que tu fais.

nordwand le 21/02/17

 
@nordwand. 100% d'accord avec toi. Mais il y a quand même pas mal de "si". Franchement, je me fais quand même du souci pour que l'aspect "international" de notre belle Transju perdure (sans parler de l'avenir de la course elle-même).

hjanmeset le 27/02/17

 
Bonsoir,
savez-vous quel est (le temps ou) le classement qu'il fallait réaliser pour être en 2ème ligne l'an prochain ?
merci d'avance

frco 17 le 27/02/17

 
@frco: d'après le règlement 2017 de la transju, aux alentours de la 900ieme en 2015 c'était bon pour la 2ieme ligne cette année. Voir le lien (page 8)
http://www.transjurassienne.com/bibliotheque/reglements/Reglement_complet_Transju.pdf

redge25 le 28/02/17

 
Bonjour
Il est encore temps de remercier toute l'équipe de la transjurassienne ainsi que les bénévoles.
Ils ont su nous proposer une course tout à fait plaisante, équitable et digne du circuit wordloppet dans des conditions pas faciles cette année.
Apres 3 ou 4 hivers de condition de neige difficiles il faut aussi se rappeler que cela risque de ne pas beaucoup s'améliorer dans les décennies à venir.
Quand aux grincheux, il y en aura toujours.
Si qq'un connait une course euro ou wordloppet qui offre le même rapport parcours.accueil.ambiance.lot souvenir.repas/prix
je suis preneur de l'info.
sportivement.
ben

beni le 28/02/17