Etat des pistes > Appel modérateur

L'article incriminé

Sujet: saison 2020 2021 contexte sanitaire

mm, le pire des scénarios serait de se retrouver au 15 Janvier avec de la neige que sur le haut des massifs français et de devoir de ce fait skier sur des pistes de - de 10 km avec beaucoup de skieurs/ses dessus donc risque non négligeable de se faire contaminer si qqn skie en étant infecté par sars-cov-2.
Quand à la limite de 1km 1h je ne la comprends pas non plus mais les gens au ministère doivent savoir mieux que moi.
Plus longtemps on est dehors de chez soi plus on rencontre des personnes plus on risque de s'infecter ou d'infecter les autres, ce doit être leur raisonnement.
Ce risque est tout de même limité quand on se balade en automne dans les forêts loin des villes, loin de la foule.
Par contre, si on ne fait pas ou moins de sport, on est moins bien préparé pour résister contre les virus (car par exemple l'anxiété diminue les défenses immunitaires et la capacité respiratoire est importante pour résister à une pneumonie).
Il serait plus utile de dire qu'on ne doit plus rencontrer personne (hors des personnes qui vivent avec soi) à - de 2 m ou sans masque.

carredesejour le 03/11/20