Etat des pistes > Forum réponse

Forum Etat des pistes

Retour sur le forum

Identifiez-vous !

Pour ajouter votre réponse,
vous devez d'abord vous identifier ou ouvrir un compte

pub_perso_1

Le sujet : " ski frontale nouvelle nuisance "

 
Superbe édition de la transvercors. Avec quand même de nombreuses traces de ski gelées de la veille au soir. Car après le passage de la dameuse samedi soir, certains sont partis se faire la trans, à la frontale. Gratos ça va de soi. Et surtout super sympa pour les 800 coureurs du lendemain.
Il paraît que ce genre de chose est le fait de skieurs pas expérimentés et non des gens du forum qui skient la nuit à la frontale parce qu'ils n'ont pas le temps de s'entraîner dans la semaine à cause d'un travail harassant.
Pour des néophytes, le parcours de 53 km avec de bonnes bosses, de nuit qui plus est, a du semblé bien ardu...

yapaslalumière le 09/03/15

 
Une info toute bête mais à laquelle on ne pense pas qui m'a été donnée par un pisteur: quand la dameuse vient de passer, la neige est plus molle du fait du fraisage. Du coup les skieurs/ses qui passent juste après, enfoncent durablement et laissent des fausses tracs pour les suivant(e)s. Mais s'ils/elles passent 2 h après, la neige s'est re-durcie doc les empreintes sont moins profondes donc sont moins gênantes (évidemment dépend des conditions météo).moralité: ne pas suivre la dameuse.

carredesjour le 09/03/15

 
Pratiquement: idéalement il faudrait éviter de faire un grand tour le soir car les pisteurs dament en ce moment à partir de 17-18h d'après ce que j'ai pu voir ce w.e. et comme il leur faut plusieurs heures pour damer un domaine de 30-50km ...

carredesejour le 09/03/15

 
Exact carredesejour, un bon 2/3 de l'année c'est un damage du matin. Mais depuis quelques jours c'est damage du soir, quand c'est encore mou pour limiter la conso/temps de damage et allonger la dureté de la piste dans le temps le lendemain matin.
Et effectivement, ca redurcit relativement rapidement derrière. Samedi soir, en attendant 45 minutes après le passage, on arrivait à skier sans faire aucune fausse trace.
De manière globale, le classique est plus adapté au ski de nuit je trouve, si pas retracé, c'est plus agréable que la skate et si retracé, à part la trace des batons, on ne laisse rien derrière. Et en plus, si on voit pas trop clair, suffit de suivre les traces ...

nicobartabac le 09/03/15

 
et pi faudrait pas non plus penser que tout les gens qui vont le soir n'ont pas le temps la journée (y'a d'autres qui bossent aussi la semaine...) et stt que c'esy bien évidemment des qui veulent économiser 100€...

abracada pouet le 09/03/15

 
A yapasdelumière
Si tu as bien lu mon message précédent, ce que tu as vécu illustre parfaitement mon gentil plaidoyer pour le ski de nuit : effectivement en conditions printanières il ne faut pas skier la nuit, c'est exactement ce qui était dit, mais il serait regrettable d'en faire un interdit sans nuance.
Quant à l'ironie sur le travail, je pense qu'elle pourra apparaître comme blessante pour certaines personnes qui ressentent effectivement le besoin de se dépenser : le travail harassant ça existe, et c'est pas drôle, même pour les skieurs de fond. Merci aux autres pour les conseils

aveyronnais le 09/03/15

 
Message sur le site de Giron 1000 :
Vendredi 13 Mars 2015 Pistes ouvertes damées et tracées hier soir . Amis skieurs, merci de ne pas skier derrière la machine le soir . cela crée des fausses traces. Merci de respecter le travail des dameurs
Je crois que yapaslalumière a raison de s'enflammer contre les abrutis qui utilisent leur frontale pour assouvir leur désir au dépend de tous les autres...
N'en faisons surtout pas un "interdit" sans nuance, qui pourrait malencontreusement frapper aveyronnais l'innocent parmi la foule des saligauds

métonlaenvéyeuz le 14/03/15

 
La même calamité frappe les plans d'Hotonne. Inutile de compter sur l'esprit de responsabilité de ces "lumières" sur ski. Ils ne pensent qu'à leur gueule.

furax le 14/03/15

 
perso je continuerais de skier en nocturne.
comment faire autrement pour rentabiliser mon badge et parfaire mon entrainement . je croise le dameur quelquefois il est tres comprehensible face aux skieur de nuit on est des skieurs avant tout il y a toujours moyen de s entendre
pour tous ceux a qui ca derange les quelques mauvaises traces .... ca risque de durer encore un petit moment....

trop de taf le 16/03/15

 
Mon cher Trop de taf, nous allons vous trouver une issue de secours : le surmenage, probablement, vous égare !
Vous pensez qu'il y a toujours moyen de s'entendre dès lors que votre interlocuteur vous laisse poursuivre votre pratique irrespectueuse du travail d'autrui et au mépris des utilisateurs du lendemain, qui eux aussi s'acquittent de leurs droits. Sans quoi vous iriez sur des sites ou pistes non retracés.
Mais le ''moyen de s'entendre'' ne fonctionne qu'à sens unique car vous n'entendez pas leur légitime demande.
Bien avant d'être skieur,vous êtes un égoïste absolu !

grand'pierre le 16/03/15

 
Meuhh hnon, gran'pierre ; Pour ceux que ça dérange d'avoir 2 ou 3 pneus dégonflés quand ils rentrent de leur virée nocturne, il y a toujours moyen de leur conseiller de prendre une pompe à pied dans le coffre.
Et pis si les vitres sont explosées, ils peuvent conduire avec le bonnet les gants.
Chacun trouve l'activité nocturne qui lui convient et tout le monde est content. C'est ça la vie en société ;-)

kick ass le 16/03/15

 
La solution est toute simple et dispense de tenir des propos que j'espère simplement ironiques : dans ma housse nocturne, j'ai 2 paires de skis et de bâtons. Si le ratrack vient de passer, je skie en classic et mes skis caressent la neige et la trace sans les violer. Si la trace est redevenue ferme et motrice, je skate la conscience tranquille... enfin moins maintenant, si je risque de retrouver ma voiture avec des pneus crevés et des vitres explosées...
Que la neige soit avec vous !

nordicus le 17/03/15

 
+1000 avec nordicus, je fais la moitié de mes kilomètres après 17h et je ne laisse pas de fausses traces. Le classique même en suivant la machine ne dérange pas.

nicobartabac le 17/03/15

 
Et puis, si on est parti en skate et qu'on se fait surprendre par la dameuse, on finit dans les traces en double poussée... (au moins le temps qu'il faut pour que la neige retende...)
Maintenant, c'est vrai qu'en nocturne en fin de saison, c'est compliqué avec la neige de printemps. Je sais que j'évite !

norbertm le 17/03/15

 
Oui, c'est de l'ironie. Pour montrer à quoi peut vite ressembler une vie en société ou le "moyen de s'entendre" de certains est d'être sourd.

kick ass le 17/03/15

 
Je comprends la colère des traceurs et skieurs trouvant la piste défoncée par des fausses traces glacées au petit matin. Cela est valable lorsque la neige transforme. Je ne comprends pas en revanche les colères des préparateurs de piste contre les skieurs en nocturene qui empruntent des pistes non encore préparées ou préparées dans des conditions froides et poudreuses.
Perso je ski à la frontale jusqu'à mi février et crois pouvoir affirmer avec raison ne pas démonter les pistes que j'emprunte dans les conditions que l'on trouve à cette période.
Aussi, quelle station proposera une piste de 3 kilomètres libre d'accès en nocturne pour les entrainements à la frontale. Si cela était offert je m'en contenterai et pense que la plupart des skieurs à la frontale feraient comme moi par respect.

classic le 17/03/15

 
http://www.chapelledesbois.eu/archives/archives%202015/sem%2011%3a15/photosemaine.html
Voir les photos du bas de la page...

tracedetoi le 17/03/15

 
Pour les gros travailleurs, pourquoi ne vous couchez-vous pas tôt après votre dure journée pour pouvoir vous lever très tôt afin de skier avant le lever du soleil. Comme ça vous pouvez skier à la frontale, vous rentrez prendre une douche et un bon ptit dej et vous voilà en pleine forme pour attaquer la dure journée sans avoir endommagé les pistes !!!

louis le 17/03/15

 
Car le soir tu n'as pas la pression du temps... c'est difficile de skier plus d'1h30 le matin!
D'accord avec ce qui a été dit jusqu'à maintenant, il y a des conditions où ca n'abime rien et il serait débile d'interdire le ski de nuit dans ces conditions...
Et il y a des conditions où on massacre la piste, et là il faut etre débile pour y aller...
Il y a des débiles des 2 cotés, alors qu'avec un peu d'intelligence la cohabitation peut très bien se passer...
Pour la piste eclairée tous les soirs, tu as celle de la Vue des Alpes si jamais... Mais la dernière fois que j'y étais allé, c'etait inskiable car le dameur etait repassé vers 17h, puis des skieurs etaient passés juste derriere, et ca avait retendu avec la tombée de la nuit... Alors quelle est la solution, faire des pistes de nuit et des pistes de jour? :-p

alex le 18/03/15

 
A La Bourre ce matin, j'ai remarqué un petit message des dameurs demandant aux skieurs du soir de ne pas saboter leur travail...
Les skieurs qui détériorent les pistes sont ils contents si des piétons sont passés sur leur piste et ont fait des gros trous ?
On est bien d'accord qu'il y a moyen de skier intelligemment !

louis le 18/03/15

 
il y a une quinzaine d'années les pistes étaient damées le matin même au printemps. Cela permettait de casser la couche de neige gelée et d'obtenir une neige granuleuse agréable à skier . Avec le damage du soir on crée de la neige verglacée où les stries crées par la machine lors du damage ont gelées pendant la nuit c'est désagréable à skier en skate. En classique on ne peut même pas sortir de la trâce car le klister croche sur la neige verglacée. je ne ski jamais le soir mais je trouve injuste de dire que les skieurs du soir abîment le travail des dameurs car c'est plutôt la piste qui n'est pas damée au bon moment. On crée de la glace en damant le soir alors qu'il faudrait damer le matin pour avoir de la neige granuleuse , c'est la flemme de se lever ou une méconnaissance de la neige le fait de damer le soir. A certains endroits ça va mieux à côté de la piste où ça porte plutôt que sur la piste damée le soir qui est devenue du béton.

omer le 18/03/15

 
Omer j'espère que tu as déjà quelques années de pratiques devant toi de damage pour affirmer ça. N'importe quoi. les domaines nordiques sont fermés le soir, donc si on veut skier le soir ben on fait en sorte de ne pas déranger la préparation des pistes. On va sur les pistes encore pas redamées. ça me parait d'une logique.

pauvrefrance le 18/03/15

 
+10 pour omer,enfin...

loupiote le 18/03/15

 
Omer, le damage le matin à cette saison, c'est bien pour les deux premiers skieurs et encore !

louis le 18/03/15

 
Tout à fait d'accord avec Louis: le damage le matin ne laisse pas à la neige le temps de reprendre de la cohésion: c'est effectivement lus agréable au début, mais au bout de 10 skieurs la neige brasse beaucoup, surtout dans les bosses.
De plus, elle fond alors beaucoup plus vite...
Enfin, si le dameur passe au bon moment le soir (avant que ca ait trop retendu), il n'a quasiment pas besoin d'utiliser la fraise, il peut aller plus vite sans faire de catons, qui sont courant avec le damage matinal...
C'est pour moi pas un damage correct au printemps, c'est pas une solution perreine, elle convient juste qu 1er skieurs...
Si le damage est correct le soir, les stries sont tout à fait skiables, il faut juste être un peu vigilant de ne pas avoir trop les skis parallèle à la piste...

alex le 19/03/15

 
@pauvrefrance
j'ai discuté avec un dameur de l'école de ski de prémanon il y a deux saisons au massacre qui prenait son ratrak pour damer un matin et il m'a expliqué que les membres de l'équipe de france allaient venir faire du classique et que ça irait bien mieux à skier avec un damage du matin ,ce que je trouve parfaitement logique et il m'a dit qu'on devrait toujours damer le matin mais que c'était damé le soir pour des raisons pratiques. J'ai un pôte moniteur et il est tout à fait d'accord avec moi et il me dit qu'il ne fait du classique que l'après-midi car le matin c'est de la glace et il attend que çà ai détendu

omer le 19/03/15

 
C'est plus facile à skier, on a pas dit le contraire… mais pour tout le reste, c'est la merde !
Il faut s'adapter aux conditions, en fin de saison, le skate, c'est beaucoup plus facile le matin…

alex le 19/03/15

 
Je ne suis plus allé sur le Massacre depuis un moment, mais je l'ai beaucoup pratiqué. Autant que je me souvienne, il ne s'agissait pas de damage matinal en fin de saison. Maintenant, que l'on trace de manière un peu spécifique pour la présence de l'équipe de France, on peut le concevoir, et cela rejoint ici l'avis répandu que Louis et Alex expriment parfaitement.
.
J'étais hier sur Morbier - Chapelle - Pré Poncet. Un skieur nocturne avait emprunté les pistes de Chapelle en classique après la dameuse et avant le regel complet ; on le voyait bien dans les carrefours. Il est aussi possible de patiner après le regel. Evidemment, ces pratiques sont parfaitement respectueuses des pistes et des conditions d'usage du lendemain. Qui y verrait un inconvénient ?
.
La qualité des pistes actuelles, damées du soir, nous permet des conditions de ski magnifiques de 6h à 10-11h, parmi les meilleures de la saison. Il y a déjà de quoi faire !

grand'pierre le 19/03/15

 
Sur la webcam du plateau du Retord dont le lien se trouve sur ce site, j'ai aperçu hier les pistes fraichement damées en fin d'après midi alors que le soleil était encore présent. Je veux bien comprendre que le traçage est plus facile dans ces conditions...mais peut-on interdire l'accès à ces heures ? Où est la limite? Un traçage à 22h pourrait etre la solution? Je sais, on va me dire que ce n'est pas possible de demander cela à un salarié ou à un bénévole. Je n'en suis pas si sûr et la station pourrait en retirer un avantage compétitif sur les autres.

classic le 19/03/15

 
Merci au(x) skieur(s) de hier soir qui ont du passé juste derrière la dameuse au Mt Crosin.... les pistes sont inutilisables en skate pour la matinée.... traces de ski de 5cm avec bourrelets, gros chasses neige dans les descentes, dérapages,... vous avez tout compris !
Heureusement qu'il y avait le lever du soleil et les chants d'oiseaux pour le plaisir, parce que coté ski.... conn****

koyote le 19/03/15

 
Je vous donne mon point de vue de gestionnaire: En gros ces derniers jours il y a 3 options: 1. Damage en début de soirée lorsque la neige est encore malléable. Avantages: pistes bien homogènes, trace classique bien moulée, meilleure résistance de la neige à la chaleur, moins de consommation pour la dameuse et vitesse de damage plus rapide. Inconvénients: Skieurs-laboureurs derrière la machine et pistes bétonnées de l'aube à 9h env.
2. Damage le matin dans la neige gelée. Avantages: Meilleures skiabilité en tout début de journée. Inconvénients: Trace classique moins bien moulée, malots si damage trop rapide, fond moins ferme, moins bonne résistance de la neige à la chaleur et enfin plus de consommation de diesel et vitesse de damage lente.
3. Damage dès 22h. idem que le damage du matin avec l'avantage en cas de bon regel et de température diurne assez froide de garder un fond dur plus longtemps.
Voilà, notre problème est de jongler avec toutes ces données pour proposer les meilleures conditions possibles. Cela nous demande une grande capacité d'adaptation, et par ricochet exige également de vous skieurs, de vous adapter aux conditions et à notre travail. L'écrasante majorité des pratiquants y arrive sans problème, mais bon, il y aura toujours quelques adeptes du proverbe après moi le déluge pour gâcher un peu la fête.

phil le 19/03/15

 
Tout à fait d'accord avec ton analyse Phil.
C'est peut être pas pour rien que Pouillerel est un des meilleurs sites du coin, malgré son altitude basse... ;-)
J'ajouterai juste qu'en passant le matin, à 10h c'est déjà de la soupe partout oû c'est ensoleillé...

alex le 19/03/15

 
+1000 avec Phil, alors faite du classique le soir si vous passez juste après la dameuse ou attendez que ca redurcisse pour le skate!!

nicobartabac le 19/03/15

 
Le nombre d' heures de damage consacrées aux pistes piétons raquettes va croissant, leur étendue également, parfois parmi les plus beaux itinéraires.
la solution est peut-être là:
indiquer et proposer aux skieurs nocturnes d' aller s' entrainer sur les pistes piétons , si les bourrelets regèlent, ça ne dérangera pas les piétons et ne sera pas dangereux, et la journée tout le monde y trouvera son compte, y compris ceux qui skiaient à la frontale l' avant veille car ceux qui viennent la nuit sont ceux qui veulent ou ont besoin de skier beaucoup, la nuit, mais aussi probablement dès que possible le jour , non ?

christophe le 19/03/15

 
Ca depends vraiment des stations ca...
Et puis les pistes pietons peuvent avoir des tracés pas du tout adaptées au ski (descentes raides dans la foret par ex, sans protections), ce qui fait que je pense pas que ce soit une solution réalisable "officiellement"...

alex le 19/03/15

 
Effectivement, je vois mal un gestionnaire conseiller aux "nocturnes" d'aller sur certains secteurs quand il ne peut pas gérer les secours !
Sacré problème de responsabilité en cas d'accident.

koyote le 19/03/15

 
c'est rassurant de lire des commentaires qui font preuve de bon sens !
Phil, on est tout à fait d'accord pour le damage mais on ne pourra pas grand chose contre les gens qui font preuve de mauvaise volonté, hélas même en leur expliquant gentiment.
J'ai lu des avis sur la finition du damage à Chapelle ; quelqu'un peut m'expliquer car je n'ai pas eu l'occasion d'aller voir ?

louis le 19/03/15

 
Et puis il faut être clair la plupart des skieurs nocturnes n'en ont rien à faire des skieurs du lendemain. Neige détendue, retendue, peu leur chaut... ils massacrent la piste et après eux le déluge.
Ces gens ne méritent rien d'autre que le démonte-pneu...

mécano le 20/03/15

 
Euh ca me parait une généralisation un peu ca non?!?

alex le 20/03/15

 
En cette fin de saison il fait jour jusqu'à 19h00 alors que le damage commence à 17h00 ! Un bon damage de neige de printemps ne devrait pas commencer avant le coucher du soleil (voir propos de omer et grand'pierre). En effet trop tôt le soir et c'est de la glace le lendemain (c'est même dangereux pour les débutants !) et trop tard le matin même c'est vite mou ! De plus suivant les tapis des dameuses, qui ne sont pas tous les mêmes, on peut avoir des stries trop larges qui sont comme des fausses traces ! Il ne faut pas oublier que le ski de fond est en déclin par rapport aux autres pratiques hivernales: raquettes, trails blancs, alors ne décourageons pas ce qui en font encore même si c'est de nuit ! En effet ces skieurs nocturne en semaine sont souvent des compétiteurs le week end. Je suis depuis 25 ans (dont 20 ans compétiteur licence ffs) en majorité skieur de jour mais quand je n'ai pas le choix je ski en soirée (skate ou classic), à la frontale, en évitant de passer derrière la dameuse.
La Féclaz propose des pistes en nocturnes ("hibou") les mardis soir et soir de pleine lune. Un exemple à suivre sur d'autre site afin de contenter ce qui ne peuvent pas skier la journée (travail, famille, etc..) et qui apprécie le ski nocturne qui offre une autre ambiance !

jejeski le 20/03/15

 
Est-ce que sous prétexte que la natation ne compte pas assez de pratiquants, on tolérerait que des compétiteurs viennent en pleine nuit dans des piscines fermées, en passant par dessus les grilles... et en laissant je ne sais quoi dedans qui rendrait les bassins impraticables pour les usagers payants du lendemain ?
Les pistes sont fermées après 17h par arrété préfectoral. Elles sont damées pour être proposées au public contre redevance. Et le fait est qu'au printemps, beaucoup de sites ne sont pas praticables au matin du fait de très nombreuses fausses traces.

pointsurlesi le 20/03/15

 
Lire dans la partie état des pistes, à Giron, massif jurassien, ce matin :
"bonnes conditions ce matin , super glisse ! mais toujours le passage de ce skieur derriere la dameuse ! triste individu qui ne respecte ni le travail du dameur ni les autres skieurs !"

célaplaie le 20/03/15

 
Voir aussi les photos prises par le dameur de Chapelle des Bois (sur le site de Chapelle des Bois, photos de la semaine)

olivem le 21/03/15

 
Alors réservons le ski de fond (pratique de pleine nature, que l'on peut pratiquer dans un esprit de liberté me semble-t-il..) aux quelques privilégiés qui ne travaillent pas entre 8h30 et 17h ?
Il me semble qu'il pourrait être judicieux de ne pas catégoriser tel que certains le font sur ce fil de discussion.
Petite question : qui est le plus égoïste : celui qui massacre la piste derrière le dameur en soirée, ou celui qui, ayant la chance de pouvoir skier en journée, souhaite interdire purement et simplement le ski en soirée ?
Pour moi, les deux ne pensent qu'à eux et à leur petit plaisir personnel.
Ensemble, ayons une pratique du ski digne et responsable, et oui, selon moi il est possible de skier en soirée sans pour autant massacrer le travail des dameurs (voir les quelques messages sensés ci-dessus)

wanted le 22/03/15

 
Peut-être que je suis fatigué, mais je ne trouve pas la photo de la semaine sur le site de la Chapelle des Bois ... Un lien ? Merci

philooo le 22/03/15

 
tu dois être fatigué :
http://www.chapelledesbois.eu/archives/archives%202015/sem%2011%3a15/photosemaine.html
Bonne nuit !!

louis le 22/03/15

 
Wanted,
je peux comprendre que celui qui prend des jours de congés pour aller skier ne soit pas très content lorsqu'il arrive le matin sur une piste en mauvais état.
A chacun de de choisir le bon site ou les gens sont encore respectueux...

louis le 22/03/15

 
Wanted, le privilégié que je suis qui ne peut skier que quelques week-end par an et qui trouve samedi matin comme dimanche matin les pistes defoncées par des skieurs venues de nuit sur des sites fermés est passablement énervé par tes arguments.
De plus beaucoup de sites ont fermé le 15 mars à cause de ce problème. Cette pratique nocturne cause un préjudice au site dont vous profitez. L'égoïsme est donc clairement du côté de celui qui ne respecte pas les règles édictées par le site dont il profite néanmoins.

paswanted le 23/03/15

 
Eh bééé, c'est le sujet qui aura le plus fait parler et le plus divisé depuis un bon moment, avec assez peu de nuance parfois, mais ça c'est propre aux forums. Deux-trois violents, ça c'est plus grave que tout mais rien avoir avec le ski. Ca veut bien dire que la vérité est dans un juste milieu...
D'un côté des gens très mécontents au printemps de trouver des pistes en mauvais état le matin, (ca existe, je l'ai vu, quand même pas si souvent, pas cette année et je sors trois fois par semaine en principe -y en a qui forcent peut être un peu le trait- et dans ce cas c'est pas inskiable mais pas agréable, très bon pour l'équilibre par contre)
D'un autre côté des gens qui pratiquent avec bonheur le ski nocturne pour plein de raisons, parmi eux des égoïstes ou incompétents qui font ça sur des neiges inadaptées qui conservent les traces, ou qui ne payent pas leur redevance (quelques doutes quand même sur ce dernier point :toute la saison sans payer et obligé de se cacher la nuit, quelle misère)
A mon avis très possible de skier la nuit sans aucune nuisance, je vais continuer, je dirai pas où,c'est un des coins dans les Alpes ou on peut encore faire ça peinard, pourtant je mettrais bien au défit quiconque de retrouver mes dégâts le matin,je sais à peu près ce que ça donne surtout que je skie aussi le matin sur les mêmes pistes
Les "saligauds", pour reprendre la petite douceur un tantinet excessive de chépluqui, ne sont pas si nombreux, minoritaires, mais c'est eux qu'on remarque, un seul skieur peut faire beaucoup dans de la neige molle. Donc tout à fait possible de pratiquer ça sans égoïsme aucun : seulement comment faire pour éviter que certains le fassent en dépit du bon sens ou sans compétences (torture, prison, amendes, ou pédagogie, chacun se reconnaîtra). Et merci aux dameurs qui ont bien parlé de leur pratique avec pas mal de nuance.

aveyronnais le 23/03/15

 
Merci Louis pour le lien. J'avais suivi celui figurant dans l'onglet "sites nordiques" d'EdP en oubliant ma frontale (attention, en alternatif) ...

philooo le 24/03/15

 
le sujet du damage le printemps fait débat cela signifie qu'il y a peut-être quelque chose à faire. Lorsqu'on dame à 17h lorsque la neige est devenue de la soupe on crée de la glace , la piste le lendemain reste dure longtemps mais avec les stries gelées de la machine. Si elle est damée le matin elle est plus agréable à skier mais devient molle plus rapidement. Comme le dit jejeski le damage ne devrait pas commencer avant le coucher du soleil cela éviterait aux personnes qui vont skier à 17h de détruire le travail des dameurs. Ne pourrait-on pas trouver un compromis qui satisferait tout le monde en damant les pistes vers 19h par exemple?

omer le 24/03/15

 
Damer surtout avec des stries plus fines.
Les grosses stries gelées c'est très très désagréable à skier. A part les accros et bons techniciens ça induit un fin prématurée de la saison.
Alors que certaines stations pourraient bénéficier d'une clientèle à pâque et communiquer sur le ski de printemps, façon ski-alpinisme ; C'est très agréable de skier tôt le matin et d'être en terrasse l'après midi.
Il y a plus de monde en novembre à skier sur les cailloux, qu'en mars avec encore 1m de neige. Il y a franchement qqchose à faire.

laurent ij le 24/03/15

 
bien d'accord avec toi laurent ij !

moriarty le 25/03/15

 
Et pour tout le monde ça va de soi qu'un dameur n'a pas d'horaires de travail ? Il vit là comme un lièvre variable ou un ours blanc et s'il faut sortir le museau à 19h ou à 23h ou à 4h du mat'... hop hop le voilà et chauffe Marcel ?

damheure le 25/03/15

 
Soit le dameur il bosse comme un fontionnaire avec des horaires fixes et il fait ce qu'il peut...
Soit le dameur il veut faire du bon boulot et adapte son horaire de traçage en fonction des conditions.
C'est un peu la difference entre un bon et un mauvais dameur quoi... Ca fait parti des contraintes du métier! ;-)

alex le 25/03/15

 
Du coup c'est compréhensible que quand un mec fait des efforts pour faire du bon boulot, il ait envie de tuer les couillons qui le gâche en skiant le soir derrière sa dameuse...

alex le 25/03/15

 
Et encore une fois la même vieille rengaine: les fonctionnaires ne feraient pas du bon boulot. Qu'en savez-vous? Vous faites des audits pour la fonction publique ou vous regardez des émissions à deux balles sur tf1 ou M6? Moi, je ne me permets pas de juger vos compétences professionnelles (dans le privé, je présume) puisque je ne les connais pas. Bon, j'ai un peu dévié du sujet mais il y en a assez de ces allusions pourries. Quel est votre boulot Alex et comment rendez-vous service à la société?

olivem le 25/03/15

 
Et tous ceux qui plaident pour une tres grande tolérance pour le ski nocturne sont ils aussi tolérants vis a vis de nous autres, les randonneurs à raquettes, quand ils nous croisent sur soi-disant "leurs" pistes. J'en doute. Tant souvent je me fais insulter alors que je prends garde à laisser des traces minimes avec ma petite famille, mes chiens youkie et pluto, ma pulka et mon attelage d'ânes normands...

roland le 26/03/15

 
@olivem: Peu importe mon boulot ou mes convictions vis à vis des fonctionnaires, j'ai pris ça comme une expression du langage commun, je n'en connais pas d'autre pour parler d'un travailleur qui fait juste ses horaires, qui sont bien réglées et les mêmes à la minute près pour des années.
On dit bien travailler comme un turc ou comme un bûcheron, alors que tous les turcs ne se tuent pas au boulot, et que certains bûcherons n'utilisent pas leurs bras car ils conduisent un tracteur toute la journée...
@roland: moi je m'en fous des raquetteurs,de Youkie et de Pluto sur la piste tant qu'ils:
-ne défoncent pas les traces, ni de skate ni de skate,
-ne laissent pas de traces de merdes derrière eux,
-n'ont pas leur piste à eux juste à coté,
-ne sont pas dangereux pour les autres, genre les laisses tendues en travers de la piste, ou la pulka stationnée dans un virage...
En bref, la liberté des uns s’arrête là ou commence celle des autres, et tant qu'ils ne me gène pas plus que ce que je peux gêner les autres, vive la cohabitation...
Un peu de bon sens, de compréhension et de respect aiderait le monde à tourner un peu mieux tout de même...

alex le 26/03/15

 
Ni de skate ni de classique bien entendu...

alex le 26/03/15

 
Allez faire un tour en Norvège, il y a des clébards sur toutes les pistes, des bébés dans les pulka au fin fond des plus grands tours... Et? c'est sur ça use un peu plus les pistes, et alors? Un débutant qui fait toute la descente en chasse neige, ça défonce la piste aussi, et alors? Je devrais l’engueuler pour ça?

alex le 26/03/15

 
J'aimerai bien aller en Norvège mais comme la plupart des travailleurs de ce pays, je gagne pas de quoi sortir des limites de la région Rhône-Alpes. Sinon pour ne vexer ni pompiers, brancardiers, samu, dde, policiers, chefs de reseau eau ou electricité, éboueurs ou douaniers soumis aux astreintes de nuit, on a qu'à dire "horaires de bureau" (même si empiriquement c'est tout aussi imparfait)
Ps : tout le monde est d'accord pour dire que les skieurs de nuit ne vaudraient pas un débat si une proportion non négligeable d'entre eux ne bousillait la piste. D'oú le rappel que les pistes ne sont pas "ouvertes" ni "en acces libre" en dehors des "heures de bureau"

norberande le 27/03/15

 
mais les skateurs à la frontale vont pouvoir s'en donner à coeur joie à partir de dimanche maintenant que l'essentiel des sites sont officiellement fermés, d'autant plus que eux ils aiment tellement le côté nature, qu'ils n'ont pas vraiment besoin que ce soit damé et qu'ils ne sont pas à quelques fausses traces près

loupduvercors le 27/03/15

 
Sans compter qu'avec l'heure d'été, il n'y aura même plus besoin de frontales... :-p

alex le 27/03/15

 
Vous ne pensez pas si bien dire loupduvercors et alex, ça fait bientôt 2 semaines que je skie le soir sur une piste qui n'est plus entretenue (du coté de la sambine pour les connaisseurs du jura), plaisir extra, besoin de la frontale seulement pour la dernière demi-heure après un couché de soleil magnifique (quand il est là...) , bref le pied quoi ;)
Bonne fin d'hiver à tous les skieurs, profitez en encore un peu avant de pouvoir dire vivement la saison prochaine, en ski, à pied,avec des chiens ou pas, de jour, de nuit, le matin, le soir, en classique en skate, sur une piste, en hors-piste... bref en prenant du plaisir tout en étant citoyen.
Vive le ski !

wanted le 30/03/15

 
Dernier jour d'ouverture demain pour la Féclaz. Voici le message du site concernant le damage : "hélas des skieurs viennent détruire systématiquement tous les soirs notre travail de damage au mépris de celui-ci et des pratiquants de la journée." No comment !

the blade le 11/04/15