Etat des pistes > Forum réponse

Forum Etat des pistes

Retour sur le forum

Identifiez-vous !

Pour ajouter votre réponse,
vous devez d'abord vous identifier ou ouvrir un compte

pub_perso_1

Le sujet : " vous avez dit populaires "

 
Je viens de lire un Cr de la Tartu marathon en Estonie... 7000 participants dont 3500 sur la course principale. Je rentre du Mezenc, 70 participants sur le 42, super repas d'après course, très beaux paysages nordiques, mais course très dure et pas du tout populaire. On va pas comparer les deux bien sûr mais en France ne reste que deux courses à peu près populaires, Transju et Foulée Blanche. A une époque où on a tout pour communiquer positivement sur le ski de fond (sport hyper complet et non traumatisant, de beaux champions...) comment faire pour espérer le retour des vrais fêtes populaires d'antan (car les champions pour moi ça sert a faire que monsieur tout le monde ait envie de faire du sport) ? A vos idées, mais le problème est sérieux chez nous et y a pas que l'enneigement. En vrac, le parfaitement inutile certif médical (en cette période de disette médicale, les médecins ont mieux à faire que de s'occuper des sportifs en bonne santé ?) , les 15 euros mortels en plus qui salent la facture chez les jeunes, les défauts de communication (trop élitiste), les parcours difficiles, les accueils moyens chez certains (très inégal, mais des ravitaillos et un repas réussi ça compte, c'est là qu'on refait la course avec les copains) Je ne sais pas comment classer le tout. A vos idées ? Et au passage merci aux bénévoles qui essayent de maintenir ces courses malgré tout.

aveyronnais le 19/02/18

 
Juste une petite parenthèse sur la Tartu:
6000 participants mais surtout 20 cm de neige fraiche sur la piste pour la course.
voir le lien ci dessous:
http://www.jobstation-rossignol.com/tartu-lepreuve-fis-worldloppet-classique/
Imaginez un instant la même chose sur la Transju.....et les réactions sur ce site.

ericdu39 le 19/02/18

 
je ne connais pas les raisons de la fréquentation ou non des épreuves en France ou à l'étranger...
Manque de reconnaissance des courses à part la transju et la foulée blanche ?
Ou bien à l'étranger, un bien plus gros vivier de skieurs ? J'étais dans les pays nordiques.... en soirée autour d'Oslo, il y a plus de monde qui ski à la frontale que sur la transju marathon ou classique !!!

koyote le 19/02/18

 
J'imagine que l'Estonie a une culture nordique plus implantée que la France, étant très proche de la Scandinavie. Autrefois les courses longues distance étaient populaires en France, le caractère populaire est toujours bien présent sur la Transju, la Foulée et j'ajouterais l'Envolée Nordique, mais il s'étiole sur les autres courses qui comptent de moins en moins de partants et pour lesquelles le niveau global a tendance à augmenter. Des raisons ? Effectivement l'enneigement devient problématique pour le pratiquant, le coût de la pratique (matos, fartage, forfait) qui augmente bien plus vite que l'inflation a tendance à la rendre élitiste aussi. Je pense aussi que le ticket course est une aberration et que la Fédé devrait vraiment se pencher sur la chose. Il faut débourser 15 euros en plus de l'inscription pour participer à une longue distance en tant que non licencié, quelque soit la distance de la course, même pour un 10 km...

nordwand le 20/02/18

 
J'ai participé à des dizaines de courses en tant que licencié puis avec une carte neige et enfin avec ticket course.
Puis j'ai arrêté pour au moins une raison: le coût !
Tout me parait beaucoup plus cher aujourd'hui: matériels, inscriptions, vêtements...
je crois que ce qui m'agace le plus c'est le ticket course qui est l'assurance la plus chère au monde rapportée à son temps de validité !
j'aimerais bien reprendre un peu d'activité en faisant 4 ou 5 marathons. Mais franchement c'est pas trop motivant.

illico le 21/02/18

 
Bonjour,
Je l'ai déjà dit à ceux qui trouvent que le ticket course est trop cher, prenez une carte neige avec uniquement la Rc. Dans le Mont Blanc, elle revient à 37 ? au club (26.90 pour la fédé et 10.10 pour le comité). En cherchant sur le site de la fédé, on trouve plein de liens de clubs qui la propose en ligne avec juste une marge de 5?. J'en connais au moins un, le mien !
Pour un peu plus cher (84?), tu peux même prendre une licence compétition et faire un grand prix par We du 15/12 au 07/04 !
Pour ceux qui trouvent que c'est encore trop cher, je dirai que cela permet à la fédé de financer les équipes, aux comités d'envoyer des jeunes en stage et aux clubs d'apprendre à skier à la relève.
Après, il y a toujours ceux qui ne sont jamais contents mais là, il n'y a rien à faire.

manuel74 le 22/02/18

 
Pour le côté populaire, je pense que l'arrivée du skate a creuser la différence entre les skieurs. Les meilleurs s'envolent alors que les autres restent scotchés sur place.
La différence était certainement moins flagrante en alternatif, les skis en bois, le fart moins performant rendait les différences de glisses moins fortes. Les gens avaient moins l'impression d'être plantés.

manuel74 le 22/02/18

 
Etant donné le coût toujours plus élevé de l'inscription, j'attends quelques jours avant la course pour être sûr d'avoir des conditions correctes d'enneigement, mais si le tarif a encore grimpé je ne m'inscris pas.
Je comprends que les organisateurs désirent connaître à l'avance le nombre de participants, mais si le repas était en option ce ne serait pas si indispensable.
Je prends l'exemple des randonnées cyclotouristes (je ne parle pas des cyclosportives) on paie 7 ou 8 ? en s'inscrivant le matin même et on a des parcours fléchés ainsi que des ravitaillements. Je me demande si la partie chronométrage n'a pas provoqué une inflation des coûts. Par contre, je conçois que les courses qui organisent des transferts (Transju, Trans Vercors) puissent demander des montants d'inscription supérieurs).
Je pense que c'est le prix des courses le réel frein, n'oublions pas que les premières foulées blanches étaient totalement gratuites et connaissaient un grand succès car largement sponsorisées. Les organisateurs qui ont un immense mérite ne peuvent pas se permettre d'avoir un déficit mais en faisant grimper les prix quelques jours avant, ils se privent de participants.
Sportivement.

valentin le 22/02/18

 
Il n'y a pas que le repas qui a une incidence sur les coûts...
Les ravitos, les assurances, les secours, le chrono, les transports, les infrastructures,... plus tu peux anticiper le nombre de participants, plus tu peux gérer tout ça en avance, négocier,... moins le coût par participant est élevé.
Avoir des inscriptions "tôt" permet aussi d'avoir de la trésorerie, de payer les quelques salariés quand il y en a, de payer les acomptes pour les différents prestataires,...
Ca n'excuse / n'explique pas tout pour les prix, mais en tant qu'ex organisateur de courses (ski, vélo,...) je comprends tout à fait la hausse des prix... ou la réduction pour les inscrits du début ;-)
Le prix du matos ? pour courir en populaire, sans volonté de podium ou de bon classement, pas besoin des derniers ski carbone, de cera sur 4 paires de ski test, de vêtements compressif en céramique,...
Là où je suis d'accord, c'est l'histoire des assurances en France, avec le ticket course Ffs super cher (pour inciter à prendre une licence ??? mais la licence "compet", c'est pas dans les habitudes en France je trouve).
C'est la législation française qui veut ça, mais on est déjà presque tous assurés à droite et à gauche. 15?, ça fait vraiment trop. J'ai des vieux souvenirs en vélo où on demandait 2 ou 3? de plus. ça restait raisonnable.
La Ffs s'en rend un peu compte en réduisant le montant pour les jeunes... mais les "vieux" restent des vaches à lait...

koyote le 22/02/18

 
Je me fais engueler par ma femme quand je m'inscris à des courses de 40 à 50? , et elle a bien raison . Donc j'en fait que une ou deux . Dommage .
Autre chose , à Annecy Semnoz , le forfait ski de piste est autour de 12? et ski de fond journalier près de 10? ..les temps changent

quiglisse le 22/02/18

 
Pour répondre sur la licence carte neige, c'est effectivement la bonne solution pour les coureurs moyens à 3-4 courses je pense. Par contre ça ne répond pas à la demande des coureurs populaires qui vont en faire une dans l'année sans les planifier longtemps à l'avance et qui pourrait gonfler le peloton. De mon temps (j'en entends qui rigolent) c'était les gens du coin qui faisaient l'essentiel de la fête avec un objectif ou deux dans l'hiver. Tout à fait d'accord avec l'idée (et je l'avais fait d'emblée) de remercier les courageux organisateurs qui les maintiennent, mais il faut aussi trouver une solution collective. Pour moi les 15 euros + certif éloignent un nombre important de personnes. La communication devrait encourager les coureurs occasionnels et les parcours aussi (la Transju se vante d'être la plus difficile du circuit Worldloppet, pas sur que ce soit un argument très motivant, on peut laisser une bosse sélective à la fin et simplifier au max le reste). L'accueil doit être soigné, un bonne soupe campagnarde avec une chaise et une table au chaud devraient être le minimum plus toutes les animations qui tournent autour de l'événement. Enfin la communication générale autour du ski de fond n'est pas populaire, on a l'impression de quelques chose de difficile réservé aux champions. Pourtant tous les arguments sont là : un des sports les plus complets et les moins traumatisants, on peut sans soucis improviser une participation à un marathon de ski... essayez la même chose avec un marathon à pied et vous aller boiter un moment. Bon j'ai plus qu'à devenir président de la fédé et tout va changer. Mais effectivement quelque chose de fondamental dans tout ça, l'équilibre entre l'élite et la masse qui pour moi devrait être l'objectif premier d'une fédé.

aveyronnais le 22/02/18

 
L'argument du coût ne tient pas 2 min.
Même l'inscription à une course populaire de course à pied coûte plus cher qu'en ski de fond.
Un bon vélo de course coûte beaucoup plus cher qu'un équipement complet de ski de fond.
Quant au ski de piste ...un forfait pour la journée coute la moitié d'un forfait pour la saison !

carredesejour le 22/02/18

 
Un forfait de ski alpin pour la journée coûte autant qu'un forfait saison de ski de fond.

carredesejour le 22/02/18

 
200% d'accord avec carredesejour : le coût n'est pas le vrai sujet : en France suffit de comparer avec les autres sports "d'endurance" qui explosent (type trail ) , à l'étranger avec les courses de la worldloppet avec inscriptions closes très rapidement et cout d'inscription exorbitant. Si les étrangers ne viennent pas (ou peu) à la transju faudrait peut-être aussi s'interroger sur le pourquoi ... ; la réponse n'est ni unique ni simple (entre style classique, annulation tetras, communication bof bof, prestige moindre, peut etre structures d'accueil et orga transport à la bonne franquette ....etc ....); il me semble qu' on n'a toujours pas décidé si par exemple la transju devait devenir la plus grosse course au saucisson de France, ou un vrai événement géré "professionnellement " type étape du tour avec tous les travers associés.

vicarlou le 22/02/18

 
Étant neuf( depuis 6 ans on va dire ) et très amateur( a peine 300 km cette année et c'est un record ) en ski de fond
Je donne mon avis
La transju déjà :
Cout exorbitant
Pas facile à préparer si on est pas du haut (Je suis de Besançon )
Pas facile de savoir a l'avance si on pourra être prêt pour 70 km si pas de neige proche (c'est dur de faire 2h de route pour aller aux fourgs ou larmont comme en ce moment )
Preinscriprion trop tôt par rapport à l'objectif et aux aléas météo
Par exemple pour l'envolée on a pu s'inscrire 3 jours avant une fois qu'on était sur du temps sinon on aurait pas fait si il avait fallu s'inscrire 1 mois avant.
Pour le reste je n'ai pas de recul mais ce qui est sûr c'est qu'il n'y pas beaucoup de com sur les courses dans le coin
J'ai essayé d'en trouver mais c'est fastidieux de trouver les courses parmi tout ce qui existe (entre les courses régionale, Les circuits ....)
Finalement on va pas en faire d'autres.

J'avoue aussi que sortir 50€ pour une course ça fait un mal si on veut en faire plusieurs.

Sinon je suis tout à fait d'accord sur les bienfaits de ce sport

J'ai fait 42 kil et aucune douleur, juste un peu de bonne fatigue.



Quand est ce qu'il reneige a arc sous cicon ?

poupsdavid le 23/02/18

 
A carredesejour :
_on trouve des forfaits journaliers de ski de fond à 8-10E au Semnoz et ski de piste à 11E (c'est trop serré)
-on trouve des petites courses à pieds sympas pour 15E mais pas pas en ski de fond

quiglisse le 23/02/18

 
Il y aura du monde sur les Populaires si l'on peut s'inscrire sur place 2 heures avant la course pour un supplement de 5E et sans certificat.

quiglisse le 23/02/18

 
Prix de base max pour attirer du monde : 25E

quiglisse le 23/02/18

 
Et deux fois plus de monde à 25e , ça fait 50e pour l'organisateur et il pourra demander facilement quelques euros pour une soupe.

quiglisse le 23/02/18

 
sur le prix, pas une réponse mais un exemple très récent. Ce soir trail and skate des Glières, sympa convivial tirage au sort de jolis lots. Tiens pourquoi pas y monter avec le fiston ? Prix de base 35 euros pour deux. Il fallait s'inscrire trois jours avant donc 45 euros sur place. Deux tickets courses à 10,20 total 65,40 euros plus certif obligatoire... J'ai la chance de pouvoir me le payer, mais pas raisonnable et même avec l'envie de soutenir la démarche, je n'y vais pas... L'aspect financier existe : sans s'éloigner du sujet, je parle bien de l'inscription aux courses populaire et de ce qui pourrait la simplifier pour les coureurs vraiment populaires Et je ne pense pas qu'on puisse l'évacuer aussi vite...

aveyronnais le 23/02/18

 
Excusez-moi pour mon precedent msg écrit rapidement.
(Je skie en Suisse et en France.
Évidemment en Suisse presque tout est beaucoup plus cher. )
J'ai voulu faire une journée de ski alpin : la journée dans une petite station avec 7 téleskis m'est revenue à 122 Chf (env 100 Eur) avec forfait, loc de skis, repas (beurk). Un forfait ski de fond national suisse coute 140 Chf. Le forfait pour la journée dans cette petite station de ski alpin 32 Chf.
On est quand même dans une autre dimension, non ?

carredesejour le 23/02/18

 
L'inscription au semi (à pied) de Paris coûte 49 Eur min. Mais celui qui vient de province doit payer l'hotel (100 Eur) et le transport.
Ce qui me coute cher à la Trans c'est aussi l'hotel (50 à 100 Euros) ou/et le transport (voiture de loc mobility: 100 Eur pour 24 h).
Je viens de regarder le prix en France d'un vélo de course de marque: 1500 à 8000 Euros neuf.
Un très bon équipement de ski (skis, batons, chaussures): env. 700 Eur
Pour mémoire aussi une voiture coute 400-500 Eur (achat, essence, assurance, entretien, etc) par mois, non ?
Donc le coût n'est pas le frein majeur.
Il faut aussi chercher

carredesejour le 23/02/18

 
Il faut chercher plutôt dans l'incertitude de l'enneigement, le manque de place d'hébergement (1 mois avant tous les hotels des Rousses étaient complets), le transport (impossible de trouver un bus ou un taxi pour aller de La Cure à Morbier).
L'image voulue du sport (pépère, pas fun et pour les familles qui n'ont pas les moyens de se payer des vacances dans les Alpes).
La compet de ski fond c'est trop épuisant: mes collègues de bureau ne font même pas 5 km de Cap !

carredesejour le 23/02/18

 
Bonjour, d'accord avec ce qui a été écrit, et notamment sur le problème de l'élitisme et de la diminution drastique des pratiquants : en fréquentation nationale, deux fois moins de sorties ski en 20 ans (environ 4M de journées.skieurs début des années 90, moins de 2M aujourd'hui). Les jeunes se détournent du ski (fond et piste). Donc oui, ce sport n'est plus populaire comme dans les années 70-80. Et avec la pression de la baisse d'enneigement, la pratique du ski va devenir encore plus confidentielle. Bien cdlt, gd

gillou38 le 24/02/18

 
Le mot Sport est banni de l'école et le goût de l'effort a disparu.

mister le 24/02/18

 
Il faut aussi ajouter le froid.
Pas facile de faire du sport en dessous de 0° pour beaucoup de monde.
Dans ma famille je suis le seul
Ma femme et les filles n'ont pas envie d'aller dans le froid et de faire un sport d'endurance et pourtant elles aiment le sport (mais en salle et avec balles....)

poupsdavid le 24/02/18

 
Y' En a pour tous : tour du monde avec la Worldloppet , budget 2000€ par course avec les vols , hebergement , etc ca fait 20.000e pour 10 courses ou courses à pied à 15 e ...

quiglisse le 24/02/18

 
Osez utiliser le symbole € et le œ de cœur. Ca marche maintenant !

claude le 24/02/18

 
Je confirme poupsdavid au sujet du froid.
Certains médias s'en mêlent et disent que c'est mauvais de faire du sport par grand froid (alors pourquoi les footballeurs vont s'entrainer en haute montagne ?).
J'ai cru rêver quand un collègue de bureau m'a dit qu'il arrêtait le jogging l'hiver !

carredesejour le 24/02/18

 
Il préfere courir sur un tapis dans une salle de muscu.

carredesejour le 24/02/18

 
A poupsdavid
L'argument de ne pas habiter en haut , comme tu dis , pour ne pas pouvoir préparer la Transju me fait sourire ... ( Besançon > Pontarlier = 60 km ! ... )
Perso j'habite très loin des montagnes ( plus près de la forêt de Fontainebleau que de la neige ... ) je m'organise des week-end d'entrainement ( 2x50 km par week-end ) environ 2 week-end en janvier + 1 semaine aux Saisies à Noël pour l'enneigement . J'arrive sur la Trans avec 400 petits km dans les pattes ... ce qui ne m'a pas empêché de la boucler une quinzaine de fois ( en classique ou skating ) . Evidemment je ne vise pas les premières places mais je suis en général dans le 1er tiers ... l'essentiel étant de se faire plaisir ! J'ai 56 ans et j'ai commencer à skier à 20 ans ... Sur une saison , j'arrive à passer la barre des 1000 km de ski , donc tu vois quand on est motivé ... tout est possible . Bien sûr , en dehors de l'hiver , je fais d'autres sports ( course à pied , Vtt et natation , qq raids , des course d'orientation ) .
Bon courage pour t'entrainer plus ! ...

yann le 24/02/18

 
Super commentaire de Yann.
Toujours qqun our la ramener.( et je reste poli)
Tant mieux pour toi si tu es un champion de ski mais je n'ai pas le talent et la chance d'avoir fait du ski depuis l'âge de 20ans.
Comme tu as pu le lire j'en fait sérieusement que depuis 5 ans je ne peux faire que 200 kil par an au mieux
Et j'ai aussi une vie a côté, un travail et une famille.
Aller retour aux fourgs plus sortie ski me prend environ 4h donc ça prend du temps.
Je ne veux pas être désagréable mais avant de juger il faut un peu réfléchir mais la proximité avec fontainebleau va avec la proximité d'une grande ville où on fait tout mieux je pense.

poupsdavid le 25/02/18

 
"Ne nous fâchons pas" comme disait Ventura.
Je pense pour ma part qu'entre yann et poups david, cela ne doit pas être le même budget ski ( 1semaine aux Saisies + trajet par exemple ça n'a strictement rien à voir avec quelques Ar Besac-Les fourgs). et pas les mêmes disponibilités non plus entre ces deux skieurs.
Chacun fait ce qui lui plait ... et ce qu'il peut.

illico le 25/02/18

 
A poupsdavid .
Tout d'abord désolé de t'avoir blessé , ce n'était pas le but . Puisque le sujet était " vous avez dit populaires " je ne pense pas que celles ci soit réservées aux skieurs habitant en montagne ... J'ai aussi une famille , un travail et même un travail qui demande de l'investissement en dehors de mes heures de présence ...
Chacun de nous a ses contraintes et ses priorités .
Concernant le budget d'un week-end ski ça se calcule au plus juste : partir à plusieurs pour partager les frais de trajet , dormir en refuge , avoir son forfait massif , son matériel ... Après c'est encore des questions de priorités ( on peut avoir le smartphone dernier cri ou un portable "vintage" , une télé basique ou un home cinéma , passer ses vacances en club ou faire du camping etc etc ...) . Je pense que c'est dommage lorsque l'on a la chance d'habiter si près des montagnes de ne pas plus en profiter ... et ne pense pas que les habitants de l'Idf font tout mieux que les autres ( on est pour la majorité issus de régions de France d'où sont venus nos grand-parents ; la Bretagne pour ma part .. ) et je pense que beaucoup d'entre nous échangeraient leur lieu de vie avec le tien ! ...
Jusqu'à preuve du contraire , nous n'avons qu'une vie donc profitons en avant qu'il ne soit trop tard ! ... Carpe Diem ! Et si tu aimes le ski de fond , fonce ! ... En plus les courses ne sont qu'un aspect de ce super sport . Encore désolé si j'ai pu te blesser ...

yann le 25/02/18

 
pas de souci Yann
Mais pour donner un exemple, ce dimanche matin, sorite de 1h40 aux fourgs.
Départ à 9h30 retour à 14 h.
En semaine c'est impossible de prendre quasi 5h pour une sortie.
De temps en temps, on fait une nocturne mais cela fait un retour vers 23h, c'est chaud.
En terme de cout cela n'est pas négligeable non plus.
Besancon-les fourgs 150 km Ar
cout transport : 15€ environ
plus forfait : 8€ (j'ai fait l'erreur cette année de ne pas prendre le fortait saison)
total 23€.
tu fais une dizaine de sortie dans le mois, cela fait 230€, c'est pas rien.

Il est vrai que si il avait neigé à arc, cela réduit fortement le budget et le temps mais pas de chance cette année ( j'ai pas ski une seule au village d'arc !!)

mais quand on aime ...

poupsdavid le 27/02/18

 
http://www.lemonde.fr/jeux-olympiques-pyeongchang-2018/article/2018/02/21/jo-d-hiver-aux-pays-bas-la-course-mythique-des-onze-villes-menacee-par-le-changement-climatique_5260356_5193626.html
faut juste espérer que la transju ne connaitra pas le même sort à l'avenir ...;

vicarlou le 27/02/18