Etat des pistes > Forum réponse

Forum Etat des pistes

Retour sur le forum

Identifiez-vous !

Pour ajouter votre réponse,
vous devez d'abord vous identifier ou ouvrir un compte

pub_perso_1

Le sujet : " fartage rate biathlon "

 
Bonjour, au-delà du "on s'est plantés", quelqu'un a t il des infos précises techniques relatives à ce plantage ? Et en particulier pourquoi Émilien jacquelin était "moins mauvais" que le reste de lequipe de France ? . Vu que les français glissaient nettement moins que tous les autres, que les conditions semblaient stables, il y a du y avoir un gros pari technique fait, assez incompréhensible vu de l'extérieur, notamment pour les skis de Martin ( qui évite justement toute prise de risques ces dernières semaines en vue du classement général de la coupe du monde ). Merci pour les avis éclairés de v
ande et autres...

vicarlou le 09/03/20

 
Peut etre Emilien avait il des skis differents plus cambrés par exemple ( à fartage egal) ? Ou Emilien ski t il differement , moins en glisse et plus en force ? Peut etre qu'il a usé plus vite le fart ? Ou son fartage a été appliqué different ? Ou , ou ?

quiglisse le 09/03/20

 
Même temps de ski pour Emilien. , Martin et Quentin à 1'30 de Boe . Donc la difference c'est faite au tir ? et au bon positionnement dans le groupe de tete au debut ? Les autres meme Boe se sont plus ou moins ratés au tir

quiglisse le 09/03/20

 
Émilien est également largué sur son temps de ski. Il fait la différence sur les autres français grâce à son sans faute et sa vitesse de tir.
A priori, les druides avaient fait le choix de ne pas appliquer d'accelerateur. Ca n'était pas l

homonordicus le 09/03/20

 
pas la bonne recette du jour....

homonordicus le 09/03/20

 
Les techniciens font en général du très bon boulot, ils faut les féliciter pour leurs performances globales. Cependant, sur ce coup, je n'ai jamais vu cela en 20 ans de carrière...une telle différence de glisse! Même a la Transju, sur des milliers de skieurs amateurs, on ne voit pas cela. A croire qu'ils avaient des écailles sous les skis. Comment peut on faire une erreur de cette taille ??

nicolov le 09/03/20

 
Désolé Vicarlou, je n'ai pas d'avis, je ne suis pas sur place:)
C'est pas si facile que ça de manière générale le fartage à haut-niveau (contrairement à un fartage de longue distance, sans dénigrer) et même si ce n'est pas le cas dans les commentaires du forum, je trouve ahurissant certains commentaires lus ailleurs, concernant une course sur des dizaines dans la saison et les saisons précédentes où les skis sont bons en général. Je me suis toujours demandé comment les gens réagiraient si on se pointait à leur boulot le lundi en leur disant qu'ils sont nuls et que c'est une faute professionnelle.
On ne peut pas toujours tout maîtriser malheureusement, même si tout le monde y travaille et fait de son mieux.

vande le 09/03/20

 
Sur des infos techniques précises non, mais par le passé, j'ai déjà vu un produit ou une structure qui gagnait le test, et qui était passé loin derrière 1h plus tard. Parfois ce sont des fenêtres très fermées, et même si tous les techniciens cherchent à éliminer le risque, il existe toutefois, la neige étant un élément changeant.

vande le 09/03/20

 
Bon après le meilleur sur cette année reste J.Boe surtout en prenant en compte qui a été eloigné du circuit 2,3 semaines, Fillon maillet 2 et Fourcade 3

django le 09/03/20

 
Tu es gentil ,Vande ,avec le terme ahurissant mais c'est la dure réalité
Tu peux également confirmer qu'un mauvais choix de structure peut provoquer ce résultat heureusement rare mais possible.
La préparation des skis à ce niveau est très pointue et quand ça marche, tout le monde est à genoux(et la plupart du temps c'est comme ça), mais quand c'est moins bien, les snipers sont de sortie.
On était bien content quand c'est arrive à d'autres équipes et que nous en profitons.
Vaudrait peut être mieux que les athlètes ne disent rien à ce sujet à leur arrivée pour analyser plus tranquillement et en famille un dysfonctionnement collectif.

ericdu39 le 09/03/20

 
La marque norvégienne Swix aurait-elle déjà développée un fart en remplacement de la cera ?
On peut l'imaginer et sa première application convenant parfaitement à ce type de neige. J'ai regardé plusieurs fois la course et c'est vraiement bluffant. Personne capable de prendre la trace des norvégiens à moins de se défoncer

tetratransju le 09/03/20

 
J'ai re-regardé aussi la course et a mon avis, c'est faux.
Avant le premier tir je pense que les autres ont mis un peu de temps à comprendre qu'il ne fallait pas rester prudemment derrière Quentin et Martin.
Après chaque tir couché on voit bien dans le groupe de tête que les Allemand, les Uukrainiens, Windish ont aussi une très bonne glisse.
Emilien a pu rester au contact du premier groupe grâce à ses tirs rapides. Sans doute aussi que son poids a joué en sa faveur dans les descentes pour limiter la casse.

luckyluke le 09/03/20

 
D'ailleurs Peiffer et Pidruchnyi se font Bjoentegaard et Windish se fait Tarje Boe.

onclegunter le 09/03/20

 
Les Norvegiens , alliés à Swix et aux Chinois auraient ils un produit revolutionnaire ? : rasia féminine individuel et équipe 3 , vitesse supersonique de Boe ; son frere souvent deuxieme etc .. , ralentissement de Martin brutal l'année derniere

quiglisse le 10/03/20

 
Le Fartage raté n'aurait il pas involontairement mis en evidence un produit révolutionnaire des Norvégiens ?

quiglisse le 10/03/20

 
Pour Swix, à ce que je sache non, et ce serait surprenant. Si ça n'a pas changé, toutes les nations avaient plus ou moins des accords avec des marques (du même pays ou non d'ailleurs), selon les habitudes et les affinités des équipes techniques, avec des prototypes pour faire du co-développement. Dans ces prototypes, certains vont bien dans certaines conditions et d'autres moins, mais il n'y a jamais eu de truc révolutionnaire. Le dernier gros truc marquant était l'arrivée des liquides Gallium dans les années 2010, sur une neige bien particulière mais depuis les autres marques ont sorti des trucs qui rivalisent.
Sachant que la priorité pour les marques est de trouver des produits qui glissent à peu près pareil que ce qu'il existe aujourd'hui, avec des fluors répondant aux nouvelles normes, tout en navigants à vue car c'est le flou avec le système de la Fis, je pense qu'ils sont surtout en train de parer au plus urgent.

vande le 10/03/20

 
Sur le Sprint de Kontiolahti , Quentin Fm a quand même encore été un peu pénalisé par la glisse non ?
Mais pour cette dernière poursuite les skis des Français semblaient vraiment au top du top et ceux des Norvégiens un peu moins bons.

oslow le 15/03/20