Etat des pistes > Forum réponse

Forum Etat des pistes

Retour sur le forum

Identifiez-vous !

Pour ajouter votre réponse,
vous devez d'abord vous identifier ou ouvrir un compte

pub_perso_1

Le sujet : " ski en suisse "

 
Bonjour ,
juste pour savoir si on peut, malgré les menaces entendues côté français, aller skier en backcountry ou ski de rando de l'autre côté de la frontière ?

lolylop le 14/12/20

 
Pas de souci pour le ski de fond en Suisse comme en France pour l'instant (en plus, contrairement à la France, les vestiaires ou salles hors-sac des centres nordiques peuvent être ouverts en Suisse (à tes risques et périls)).
Il est probable que de nouvelles restrictions à cause de la situation sanitaire (Covid-19) qui est très mauvaise en Suisse soit décidées vendredi ou dans les semaines qui viennent mais à priori cela ne toucherait pas le ski de fond. On parle ouvertement de confinement à présent.
Si tu skies à travers la frontière (avec une pièce d'identité) il y a très très peu de chance qu'on te demande quoi que ce soit (en 45 ans de ski de fond je n'ai rencontré qu'une seule fois un douanier près de la frontière).
Attention, si tu skies hors piste de respecter la faune. Dans le Jura il est demandé de suivre les sentiers balisés (pistes de ski de fond ou chemin piétonniers damés) ou les routes.

carredesejour le 14/12/20

 
Pour les salles hors sacs, ça dépend des cantons, je crois. Il vaut mieux se renseigner au cas par cas.

yvecai le 15/12/20

 
Les mesures du conseil fédérale annoncées aujourd'hui ne touchent en rien le passage de la frontière et le ski de fond. Pour les bars et restaurants il vaut mieux téléphoner avant pour savoir s'ils sont ouverts ou non (dans les cantons du Jura et Berne fermés dès mardi 22 au matin, pour Genève, Vaud, Fribourg et Valais devraient être encore ouverts jusqu'au 24 Décembre ensuite ça dépendra des indicateurs de la pandémie).
En tout cas il vaut mieux ne pas se casser la jambe ou se déchirer un ligament en ce moment car les salles de réanimation des hôpitaux de part et d'autre de la frontière sont pleins !
Comme d'habitude il vaut toujours mieux se renseigner (via romandieskidefond.ch) pour savoir si les pistes sont tracées.

carredesejour le 18/12/20

 
arrêté relatif au skieurs qui vont en suisse et où il n'est pas précisé le type de ski pratiqué...
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000042702378

lolylop le 21/12/20

 
stations du canton de vaud valais jura neuchatel visés !

lolylop le 21/12/20

 
Lolylop le lien semble ne pas fonctionner. Est-il de le renvoyer ? Merci

peyrol le 21/12/20

 
https://www.leparisien.fr/societe/covid-19-quarantaine-possible-pour-les-skieurs-de-retour-de-suisse-ou-d-espagne-20-12-2020-8415268.php#xtor=AD-1481423553

lolylop le 21/12/20

 
il fonctionne vous avez besoin de le copier dans votre navigateur

lolylop le 21/12/20

 
Ii. - Dans les conditions prévues aux articles L. 3131-17 et R. 3131-19 à R. 3131-25 du code de la santé publique, le préfet territorialement compétent :
« 1° Prescrit la mise en quarantaine ou le placement et le maintien en isolement, lorsqu'elles arrivent sur le territoire national depuis l'étranger, des personnes présentant des symptômes d'infection au covid-19 ;
« 2° Est habilité à prescrire la mise en quarantaine ou le placement et le maintien en isolement :
« a) Des personnes ne pouvant justifier, à leur arrivée, du résultat d'un test ou d'un examen biologique de dépistage virologique réalisé moins de 72 heures avant l'embarquement ne concluant pas à une contamination par le covid-19 ;
« b) Des personnes de retour sur le territoire national en provenance d'une zone accueillant des stations de ski énumérées à l'annexe 2 quater du présent décret, ne pouvant justifier à leur arrivée ni du motif professionnel de leur séjour dans cette zone ni du résultat d'un test ou d'un examen biologique de dépistage virologique réalisé moins de 72 heures plus tôt ne concluant pas à une contamination par le covid-19

lolylop le 21/12/20

 
3° Après l'annexe 2 ter, est insérée une annexe 2 quater ainsi rédigée :
« Annexe 2 quater. - Les zones mentionnées au b du 2° du Ii de l'article 24 sont les suivantes :
« - en Espagne, les communautés autonomes d'Andalousie, d'Aragon, de Catalogne et de Navarre ;
« - en Suisse, les cantons des Grisons, du Jura, de Neuchâtel, d'Uri, du Valais et de Vaud. »

lolylop le 21/12/20

 
Merci Lolylop. Si on prend le décret à la lettre il n'y a plus que les frontaliers qui peuvent aller en Suisse. En dehors des déplacements professionnels, quarantaine quelque soit la raison du déplacement puisque c'est la zone géographique qui est visée. Donc risque ddquarantaine si on va skier aux Cluds ?

peyrol le 21/12/20

 
Je doute très fort que les douaniers jurassiens arrêtent les voitures avec des skis de fond.
Et quand bien même, j'imagine mal des douaniers postés en permanence dans la neige à la Jaique, à l'Auberson, aux Cernets, à la Citerne du Risoux etc .
Aussi, en tant que résident en Suisse je peux très bien avoir passé le We dans une grande station de ski alpin en Suisse puis passer (sans ski) sans être inquiété la frontière franco-suisse le We d'après.
N'importe quel Français(e) peut aussi passer la frontière en anorak, louer sur place (payer en cash) et revenir sans problème.
Si je suis originaire du Kent je peux aussi traverser la France, aller en Suisse sans être inquiété ni par les autorités françaises et ni par les autorités helvétiques, non ?
Dans la mesure où le ski (alpin) de randonnée est visiblement autorisé dans les stations françaises de ski alpin (avec tous les risques de contagion dûs à la promiscuité sur les pistes de montée aménagées par les stations) et que le ski de fond est autorisé sur les sites nordiques et qu'en plus le taux d'incidence est comparable de part et d'autre de la frontière je vois mal comment on peut justifier d'interdire aux Français(es) d'aller skier du fond en Suisse.
Toute cette agitation autour du ski alpin vient du fait que l'hiver dernier une station autrichienne a été un foyer de contamination et a infecté indirectement en gros la moitié de la Scandinavie. Mais le foyer n'était pas sur les pistes mais dans un bar où un barman était infecté mais asymptomatique.
Les bars et restaurants suisses ont des règles strictes à présent donc ce risque est beaucoup plus limité à présent. Ils devraient probablement d'ailleurs tous fermer dans les prochains jours.
Cette bataille franco-suisse est ridicule mais le virus devrait bientôt faire disparaître l'affaire quand il ne sera plus possible de laisser les stations suisses ouvertes à cause de l'augmentation du taux d'incidence.

carredesejour le 21/12/20

 
et en plus il ne reste plus beaucoup de neige dans le Jura
Cà sent la fin aussi aux Rasses. cf sur internet Gsfr.ch

carredesejour le 21/12/20

 
C'est quasi de la science-fiction mais bon je vous livre le truc: si à l'Auberson le douanier français arrête ta voiture contenant des skis de fond alors il suffit de dire que tu reviens du Gantrisch (GPS: Wasserscheide, 1738 Rüschegg) qui est dans le canton de Berne.
Le canton de Berne n'est pas dans la liste des cantons à risque (tout comme le canton de Genève, mais bon y a pas de station de ski dans ce canton) cités par le décret à l'annexe 2 quater.
D'ailleurs je vous le déconseille mais je vous signale qu'il y a quelques stations de ski alpin ouvertes dans le canton de Berne. Et là on a le droit.
Bon, je l'aime bien Jean Castex, il est gentil.

carredesejour le 21/12/20

 
"Bon, je l'aime bien Jean Castex, il est gentil."
c est vraiment tout ce qu'il est !!!

lolylop le 22/12/20

 
Le canton de Fribourg n'est pas non plus concerné.. vous pouvez skier en fond aux Paccots sans risque !
et ça skiait bien encore ce lundi !!

lolylop le 22/12/20

 
swiss tourisme vous facilite la vie:
si vous tapez dans un moteur de recherche
"Covid-19: où, quand, comment ? myswitzerland "
vous trouverez la page qui vous indique ce qui est ouvert ou non en Suisse romande.
Je trouve cette quasi interdiction (un résident français doit présenter un test covid-19 négatif ou se mettre à l'isolement pendant une semaine au retour d'une station de ski d'un des cantons suisses concernés) d'aller faire du ski alpin en Suisse grotesque.
Ceci dit j'ai vu les abords du tire-fesse au dessus de chez moi et il y avait beaucoup beaucoup de monde. Je ne suis pas sûr que tout le monde respectait la distance avec son/sa voisin(e) de queue.
La conséquence de la fermeture côté français est que beaucoup de gens se reportent sur le fond ou la randonnée alpine. C'est bon pour la forme physique (dont la capacité pulmonaire) et c'est bon pour les hôpitaux car il y aura, on espère, moins de traumatismes graves (en ski de fond on peut encore se casser un poignet ou se déchirer un ligament mais faut vraiment y aller ou être fragile ou ne vraiment pas avoir de chance). Et puis c'est meilleur pour l'environnement car il y aura, je pense, moins de gasoil brûlé et d'électricité consommée.

carredesejour le 31/12/20

 
certains cantons (comme Uri) avaient décidé de laisser les stations fermées mais ils sont en train de revenir dessus car les copains des cantons d'à côté ouvrent et les chiffres de contaminations baissent.

carredesejour le 31/12/20