Etat des pistes > Forum réponse

Forum Etat des pistes

Retour sur le forum

Identifiez-vous !

Pour ajouter votre réponse,
vous devez d'abord vous identifier ou ouvrir un compte

Le sujet : " choix skis skating "

 
Hello.
Je suis à la recherche de skis skating "faciles" en fonction des spécificités de chaque marque.
Apparemment, il y aurait des skis en fonction de sa construction, de sa forme plus faciles que d'autres.
Dans cette "facilité", je pense plutôt à la tenue du ski sur neige dures ou glacées. Pour certains, des cares seraient plus marquées aidant à cela. Qui pourrait m'aiguiller ?
Merci

pascalou le 22/01/21

 
Bonjour Pascalou, c'est difficile de définir ski facile. chaque marque a des skis avec plus ou moins de dureté différente. Fisher par exemple pour 75 kg va te conseiller une dureté (FA chez eux) de 84 pour un ski pour neige molle, 92 pour neige compacte et 99 pour neige dure. Si tu veux skier sur neige glacée, plusieurs solutions : un S3 Rossignol plutôt raide par rapport à ton poids (les S3 sont prévus pour neige humides et ne sont pas hyper directifs) ou mieux un S2 assez raide. En Salomon leur semelle blanche (RED) semble top pour les neiges de printemps glacées qui vont détendre car ils ont prévu des bandes semelles noires sur les bords pour tenir sur la glace. Le problème c'est que si tu les prends pile à ton poids ils seront surement trop mous, fais attention à cela, on a été plusieurs à avoir cette mésaventure sur les Salomons.(A essayer) Après réflexion, je te conseillerai plus un S2 légèrement au dessus de ton poids dans ce que je connais qui est un ski très polyvalent. Perso pour la glace qui va détendre j'ai des S3 très raides mais c'est pas l'optimum dans les descentes. J'espère avoir pu t'aider

timtam le 22/01/21

 
Merci Timtam pour ton retour.
Je comprends aisément que le choix puisse être complexe. En fait, pour mon cas précis (168cm / 68kg), j'ai un bon niveau technique mais l'âge venant, j'ai perdu en dynamisme et puissance. De ce fait, c'est bien sur des neige dures ou glacées que ça pèche un peu et là, je fais le crapaud.
Si je me réfère à tes conseils, je devrais plutôt tabler sur un Rossignol X-IUM Skating Wcs -S2, taille 180 ?
Je suis preneur d'autres infos si jamais.
Merci, bon ski

pascalou le 23/01/21

 
De rien Pascalou, pour ta taille/poids 180 me parait bien. Après pour avoir un ski aux petits oignons le mieux est d'aller dans un magasin avec de bons vendeurs. Sur les Rossignol tu a une étiquette en dessous du ski avec la plage de poids du skieur (style 70/90 kg). Il y un numero du type 9517981, les deux derniers chiffres précisent encore plus le poids du skieur. Ici 81 kg pour avoir un ski polyvalent et très bon sur neige compacte. Si tu fais en tre 70 et 81 kg il sera plus rigide pour neige dure et glace et si tu fais entre 81 kg et 90 kg, le ski sera plus souple ( logique tu l'ecrasera plus) et conviendra à une neige plus molle.

timtam le 23/01/21

 
Si tu n'arrives pas à trouver ton bonheur dans les Rossignols, je te conseille les Fisher Speedmax Skate plus qui sont très bons mais plus orientés neiges chaudes et mouillées ( au dessus de -5 degrés) pour un poids de 70kg il est conseillé une dureté ( en gros en bas à gauche sur l'etiquette) de 80 pour un ski souple, 84 neige compacte (polyvalent) et 94 ski dure pour neiges dures.

timtam le 23/01/21

 
Le rossignol est un ski très directeur, les skieurs disent qu'il « aide » à ne pas déraper car il tolère un transfert du poids du corps incomplet, en se bloquant comme sur un rail de guidage. Il est aussi assez exigeant musculairement, et peut engendrer plus de fatigue, notamment chez les skieurs qui prennent de l'âge.
Si tu cherches un ski qui soit également assez directeur mais plus facile à emmener, Atomic peut être une solution à envisager pour les neiges dures. En visant le haut de la fenêtre indiquée sur l'étiquette, tu obtiendras un bon guidage. (Exemple : étiquette donnant une zone entre 58 et 70kg sera bon sur neige dure pour 58 kg).

olir le 23/01/21

 
Super merci à vous les gars pour toutes ces infos.
Reste à faire le bon choix selon vos conseils.
Par contre, je pense rester en Sns Pilot qui malgré les problèmes de chaussage dans la neige aident bien à ramener le ski.
Bon ski à vous

pascalou le 24/01/21

 
Bonjour Olir, y'a-t-il une grosse différence entre les Salomons et les Atomic ? Je n'en ai jamais eu en skate mais suis très très content de mes C9 dn Classic Skin.

timtam le 24/01/21

 
@timtam: oui c'est quand même assez différent. Le Salomon est plus léger, notamment en spatule et talon, et l'atomic (s9 carbon) plus guidant, plus directeur. On va dire que Salomon chasse sur les terres de Fischer, Madshus, mais en plus dynamique, tandis que Atomic irait plus dans le domaine de Rossignol, mais en moins exigeant physiquement. Toutes les marques ont leurs avantages et inconvénients. Il n'y en a pas de parfaites, juste des choix de philosophie de ski, à adopter en fonction des préférences de chacun. Pour Atomic, ils sont même en train de sortir un ski plus que directeur, puisque renvoyant le skieur vers l'intérieur au patinage. A tester!

olir le 24/01/21

 
en lien avec les messages précédents : à chaque skieur, sa ou ses marques de skis : comment ça se passe pour les très bons skieurs (fond , biathlon) par exemple des équipes : techniquement il y a évidemment des différences entre eux, mais est-ce qu'on peut dire que ça ne joue pas vu leur "très bon niveau technique " et que dans chaque marque ils trouveront leur bonheur ? ou dit autrement est-ce que les contrats qu'ils ont avec les marques peuvent être "guidés" par des choix techniques ? (on entend souvent parler de changement d'équipementier qui expliquerait les "bons résultats" dans l'alpin, rarement voire jamais pour le Nordique) -merci aux "techniciens" pour leur avis !

vicarlou le 25/01/21

 
Globalement ils sont largement capable de s'adapter rapidement.
Un changement ou une fidélité à la marque (outre les apsects financiers et contractuels) sont aussi liés au service qu'elle peut proposer aux athlètes en terme d'aide au choix de skis, d'affinités avec le service course de la marque,... il y a beaucoup de raisons. Toutes les marques proposent des skis qui sont performants, c'est le service derrière (en fonction de la stratégie de la marque à l'international et aussi le marché dans le pays d'où les athlètes sont originaires) qui varie selon les choix.
Je connais peu l'alpin, mais il y a un autre facteur, ce sont souvent les techniciens de marque qui préparent les skis (vs des équipés nationales en nordique), donc peut être que ça a une incidence différente selon les compétences.

vande le 25/01/21

 
@ Olir Merci, ça me donne vrt envi d'essayer Atomic. J'adore les skis qui renvoient comme les Rossignols (ou les Peltonen à l'époque), ça permet de s'éclater sur les petits parcours même si c'est plus exigeant physiquement. Est-ce que l'Atomic dont tu parles est déjà sorti ?

timtam le 25/01/21

 
les nouveaux atomic étaient aux pieds de Krueger sur quelques courses... avec un petit soucis de directivité à Lathi :-)
mais les quelques retours que j'ai sur ce ski sont plus que bons

koyote le 29/01/21

 
aux pieds de Belov aujourd'hui ?
Hop dans la presse (allemande), le nouveau S9 gen s
https://www.xc-ski.de/material/produktvorstellungen/atomic-top-neuheiten-fuer-2021-2022-redster-s9-gen-s-und-prolink-shift-in/
https://www.atomic.com/en-se/prolink-shift-redster-gen-s-coming-soon

koyote le 29/01/21

 
le gen s te remet dans le droit chemin :-)
https://img2.custompublish.com/getfile.php/4801848.92.nzulnkupiiplaq/atomic-redster-s9-gen-s-2102.jpg

koyote le 29/01/21

 
Et une seule taille (183) pour le nouveau S9 gen s ? Bon, à voir...
Ca ne ressemble pas un peu à la spatule Cobra de Rossi d'il y a 20 ans ?

gillou38 le 29/01/21

 
Test ski atomic gen s réalisé cette semaine déstabilisant au début mais sur fond dur top ...sur fond mou humide moins vraiment à tester des magasins en auront en test sous 1 semaine type Culture Vélo à Morteau

ourssaugeais le 30/01/21

 
Fischer a déjà tenter de faire ça il y a... Combien...20 ans ?
Quand le Rcs était le top de gamme
Rcs "skatecut".
Ramener le ski droit, ça donne l'effet inverse de ce qu'il faut, non ? On pose droit et puis on ouvre pour pousser.

skatecut le 30/01/21

 
Bonjour, pour revenir sur le 'guidage' de certains skis (Rossi et Madshus), cette sensation que le ski plaque bien, l'origine technique en est-elle connue ?
Je pensais à une construction du ski qui lui permet de porter sur une longueur importante à l'avant et arrière, sans s'effondrer au milieu. Mais il y a peut être aussi une rigidité en torsion importante ?

gillou38 le 30/01/21

 
@olir :-) ..oh faut pas exagérer ..les rossignols fatigueraient les papys ? ( je sais j'exagère volontairement lol) ... ben ce week end j'en ai vu des papys à préno qui avançaient comme des avions et en x-ium S2 pardi... !!! faut dire qu'ils skient tous les jours et que finalement ces retraités ont une caisse d'enfer alors hein ....attention aux papys en rossi qui ont encore de sacrés restes ! non mais !!!!

fanfantulipe le 02/02/21

 
@Fanfan, j'ai bcp rit ! J'avoue ma mère qui a 63 ans est en S2, elle adore et changerait pour rien au monde !
Au niveau des Atomics Gen-s, ça a l'air dingue, un ski de fond "parabolique" avec des côtes de ski de piste. J'en parlais à un ami champion de ski de piste qui me disait que ça faisait des années qu'il en parlait, que il avait vrt eu du mal a se mettre au skating car le ski fuyait alors qu'en piste en appui languette il avait ce fameux retour.
On a hâte d'essayer en tout cas !

timtam le 03/02/21

 
En parlant des Ross., quelle est la différence entre les S2 x-ium pretium et les S2 x-ium wcs ? Merci pour les retours .

bpag le 03/02/21

 
Je voulais dire premium bien sûr ...

bpag le 03/02/21

 
Plus les appuis sont éloignés du patins plus le ski est stable.
En gros plus le ski a du cambre (Rossignol) plus il garde sa trajectoire.
Chez Fisher un ski mould 115 sera plus stable qu'un 610.
On comprend aussi que plus le ski est long plus il est stable.
Il ne faut surtout pas négliger l'effet de la ou des rainures. Les rainures Rossignol décentrées sont encore efficaces même si le ski n'est pas tout à fait
posé à plat.
Des skis plus exigeant physiquement.. ?? Je ne vois pas bien. Encore une fois il ne faut pas amalgamer Classique et Skating.
Exigeant *techniquement*, oui. Un ski qui n'a pas les caractéristiques ci-dessus aura une plus ou moins grande tendance à « flotter » . Pour le faire aller droit il faut être bien placé. C'est d'ailleurs un très bon travail technique que de skier avec une vieille paire de Fischer ou de Vandel qui ont perdu leur nerf, ou avec des skis courts. Si les skis ne vont pas droit c'est que votre technique est perfectible. A l'inverse les skis qui vont droits sont plus difficiles à manier pour les débutants et déclencher un dérapage ou un chasse neige.

Les skis avec beaucoup de ressort (de cambre) ont logiquement plus de répondant, de retour d'énergie pour ceux qui envoient du gros avec les jambes? mais rien n'oblige à le faire. On peut skier pepère ou memère avec des Rossignols. Ils sont peut être un peu moins tolérants dans les côtes si on ne les pose pas à plat et vont « piocher » un peu plus.

précambrien le 06/02/21

 
Bonjour, @précambrien je n'ai pas beaucoup d'expérience de skis, mais j'ai l'impression que l'histoire du cambre haut date du Paléozoïque (-:), quand les skates étaient longs et souples (noyau en bois). Les skis modernes sont très bas (par ex. le Ross Premium est très, très, bas). Ma compréhension est que les matériaux composites ont fortement rigidifié les skis : ils peuvent être plus courts en conservant la même longueur de glisse parce qu'ils s'aplatissent uniquement aux extrémités et pas sous le patin (voire avec du 'splay' qui libèrent les extrémités).
Les marques ont beaucoup travaillé aussi les chants, qui renforcent cette rigidité longitudinale.
Donc ok pour la stabilité due aux appuis distants, mais pas sûr que ce soit lié au cambre.

gillou38 le 07/02/21

 
Rossignol a peut être viré sa cuti récemment, car mes Premium (2018) S2 et S1 ont un cambre bien bien plus haut comparé à des Fischer. Ce qui a toujours été le cas depuis les "Delta-course" jaune.

precambrien le 07/02/21

 
https://www.ski-nordique.net/atomic-crace-des-skis-de-fond-carving.6366451-72348.html
Bon alors, c'est uniquement du marketing ou ça va tuer la concurrence ?

vicarlou le 08/02/21

 
@Précambrien : possible aussi que mes skis soient très bas parce que je suis léger, mais pas représentatifs...

gillou38 le 11/02/21

 
@Vicarlou : plus je regarde ce ski et plus j'y vois du marketing. Pour moi un produit à destination de sportifs Csp+ qui veulent tout de suite avoir des sensations de glisse, sans passer par la case apprentissage technique. Comme en alpin, finalement. l'unique taille du ski (183), certes en 2 flex, est rédhibitoire pour espérer un produit pour la course.
Coïncidence (ou pas) le ski est fourni avec la nouvelle fix réglable, qui permettra de personnaliser (un peu plus) le ski au poids. Ca tombe bien...
Et la vidéo (Youtube) colle bien : on y voit un mec tout seul, qui se transforme en Krueger. Pour Csp+++ à 700 euros les skis....
Mais je veux bien me tromper -:)

gillou38 le 11/02/21

 
Atomic applique au ski de fond le concept du ski alpin (j' ai exprimé mon point de vue la dessus il y a 2 jours dans le sujet sur le classique comme moyen de relancer le nordique). Il faut que le débutant puisse savourer dès les premiers pas sans s embarasser de l apprentissage technique...

flex le 13/02/21

 
bientot les skis de fond avec rocker ?

davidg le 15/02/21

 
Tous les skis récents ne sont pas déjà comme ça ?
En tous cas les Rossignols le sont : S1, S2, S3, Plus le chiffre est haut, plus la spatule relève lorsqu'on les charge.

elvis p le 15/02/21